Indiana Jones 5 : le projet est toujours dans les plans de Disney, et ce n'est pas un reboot

Mathieu Jaborska | 4 février 2020
Mathieu Jaborska | 4 février 2020

Il y a certains projets qui semblent exister pour qu'on en parle de temps en temps, sans vraiment croire à leur réalisation. Indiana Jones 5 en faisait partie.

Disney avait annoncé un nouvel opus peu de temps après l'acquisition de Lucasfilm, et à partir de là, les spéculations sont allées bon train. Beaucoup pensaient qu'il s'agirait d'un remake, voire d'un reboot. D'autres voyaient Chris Pratt, qui venait pratiquement de passer l'audition dans Jurassic World, reprendre le chapeau et le fouet. Et pendant ces élaborations complexes de théories obscures, la firme n'a pas trop communiqué autour du célèbre professeur, préférant se consacrer pleinement à la saga Star Wars.

 

Photo Chris PrattPourtant, il avait déjà la moto

 

Cinq longs-métrages spatiaux à la qualité variable et huit ans plus tard, où en est-on ? En octobre 2015, Steven Spielberg lui-même a indiqué vouloir se lancer dans l'aventure, toujours avec Harrison Ford. En 2016, le projet a officiellement été lancé. L'impressionnant calendrier de Disney pour les années à venir comporte bien un Indiana Jones 5. Quatre scénaristes sont pour l'instant attachés au film, ce qui en dit long sur les difficultés rencontrées lors de son écritureDavid Koepp, déjà auteur sur le très aimé Royaume du Crâne de Cristal, a repris la main en septembre dernier.

Tout juste gratifiée d'un BAFTA, la productrice Kathleen Kennedy, déjà à l'oeuvre sur Indiana Jones et le Temple Maudit mais aussi sur la fameuse postlogie Star Wars, s'est permise de rassurer un peu tout le monde, confirmant que le long-métrage serait bel et bien une suite, avec Harrison Ford dans le rôle-titre. C'est la BBC qui a rapporté ses propos.

 

PhotoIndiana Jones et le Temple Maudit

 

"On travaille sans relâche, pour amener le script là où on veut qu'il soit. Et alors, on sera prêts pour y aller. [...] Harrison Ford sera impliqué. Ce n'est pas un reboot. C'est une continuation. Il a hâte. Il est tout à fait prêt !"

Déjà repoussé une première fois, le film a l'air de se faire lentement mais sûrement. Ford est définitivement l'argument clé de cette 5e épopée. Espérons que les délais probablement imposés par Mickey ne les poussent au bâclage. Indiana Jones 5 est pour l'instant calé au 9 juillet 2021. Surtout, prenez votre temps.

 

Affiche officielle

Tout savoir sur Indiana Jones 5

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Glowy
05/02/2020 à 13:23

Peut-être que si, dès le second volet, Indiana Jones avait été incarné par un autre acteur, un peu comme les James Bond au fil du temps ça aurait pu éventuellement passer. Mais là, de mon point de vue, Indiana Jones c'est Harrison Ford et personne d'autres. Après le crâne de cristal avec son fils, je le sens carrément moyen.....

Indiana du 85
05/02/2020 à 11:47

Harrisson Ford doit faire ce personnage chris machin truc n'ait pas indi le seul indi est Ford point final

Nouvellevague
05/02/2020 à 02:54

Pitier Chris Pratt est d'une fadesse... je préfère encore du BW avec Idriss Alba que du fadewashing.
Oui aux suites non aux reboots, les nouvelles générations d'acteurs devraient créer leurs propres légendes plutôt que de faire leurs nid dans celui des autres.
Ford a 80 balais dans IJ 5 ça ne me choque pas, je viens de revoir Rambo LB, évidement très orienté action-baston et Sylvester y est plus crédible que jamais.
Ces gens là sont loin d'être les débris fumeurs et buveurs de coca que l'on imagine.

Numberz
04/02/2020 à 22:51

Bubba hotep 2

Dirty Harry
04/02/2020 à 22:30

Pour éviter un "retour de la momie" j'eus préféré Bradley Cooper...
Indiana Jones c'est comme James Bond, c'est une formule : si le personnage n'a pas la 40aine fringuante, comment peut il survivre à ses péripéties (genre s'accrocher à son fouet et traverser un gouffre) puis séduire les femmes ?
Et puis faut tuer des singes et buter des bad guys de manière non chalante si ça reprend la tonalité aseptisée du 4 non merci....(mince Disney produit !)

Maimory
04/02/2020 à 21:10

@M1pats

C'était juste la productrice de Spielberg et Lucas. Que ce dernier a imposé pour lui succéder. Oui, c'est une grosse brute. On devrait plus se demander quel bazar ce serait sans elle qu'appeler à son départ.

Ah et t'es peut etre pas au courant mais chez les cinéphiles, Le Temple Maudit est le meilleur, de très loin...

Le Bandit
04/02/2020 à 21:06

Chris Pratt serait un excellent successeur dans le rôle de Indiana Jone. Ils ont le même genre d’interprétation qui colle bien a ce genre de personnage. Qui n'a jamais pensé a indiana jone en écoutant les gardien de la galaxie ? l'approche est semblable l'anti-héro attachant avec un certain degrés d'humour. Bref il est fait pour reprendre le flambeau!!!!

tom's
04/02/2020 à 20:36

je vois 3options possibles
1: Mode senior en joué a fond mais pour compenser ce manque d'action de la part du perso il faut le scénario soit malin
2 : coller la reléve et en faire un émule de Sean Connery comme dans La dernière croisade
3:tenter le tout pour le tout et allez a fond sur le De - Aging mais sur la totalité du métrage et faire un prequel style Indy a 30ans il faudrait un gros progrès en gommant les problèmes comme pour Gemini man ou le dernier Scorcese c'est pas encore gagné

Chris
04/02/2020 à 19:57

Un Indiana Jones 5 avec Harrison Ford, à moins de la rajeunir numériquement je vois pas trop comment ça pourra être un film d'aventure. Où alors ils retentent un passage de flambeau avec Chris Pratt pourquoi pas et Harrison Ford ne fera qu'un rôle secondaire, peut-être dans le style du troisième mais ce sera lui l'acolyte a la place de Sean Connery.

Ringo
04/02/2020 à 19:27

Que j'en veux à Spielberg d'avoir fait passer d'autres projets avant ce film. Car franchement, son remake de West Side Story, je m'en cogne franchement. OK, il fait ce qu'il veut, mais pour moi le réalisateur qui m'a fait rêver adolescent m'a bel et bien perdu. Lincoln m'a ennuyé alors qu'il aurait pu faire un beau film sur la Guerre de Sécession, montrant les failles sur lesquelles son pays s'est bâti, sans se limiter à la question de l'esclavage (rupture entre industrialisation à fond et mode de vie à l'ancienne, culte des armes et franchissement du pas menant vers les guerres modernes...), m'a fait carrément suer avec son très inoffensif Ready PLayer One. Une époque qui se tourne... J'adore Harrison Ford dans ce rôle mythique... mais il n'a plus l'âge, et chaque année qui passe rend l'exercice périlleux. Ce sera même pour beaucoup une raison de ne pas y aller, la peur de constater que le Crâne de Cristal était finalement un chef d'oeuvre à côté...

Plus

votre commentaire