Star Wars : Kathleen Kennedy promet un gros changement pour les prochains films de la saga

Déborah Lechner | 4 février 2020
Déborah Lechner | 4 février 2020

Si après L'Ascension de Skywalker, le futur de Star Wars au cinéma reste très énigmatique, on sait désormais qu'il sera plus inclusif.

Avec la fin de la saga Skywalker au cinéma, c'est pour l'instant du côté du petit écran que le futur de la franchise Star Wars se dessine le plus étant donné que le studio veut ralentir la production des films. La trilogie de David Benioff et D. B. Weiss (Game of Thrones) est tombée à l'eau, le film de Rian Johnson n'a pas lâché la moindre info, tout comme celui produit par Kevin Feige, le boss de Marvel. Sur Disney+ en revanche, on attend déjà la saison 2 de The Mandalorian, l'arrivée des séries centrées sur Obi-Wan Kenobi (récemment retardée) et Cassian Andor, introduit dans Rogue One

En plus de présenter des personnages et histoires diversifiés, c'est également du côté de la plateforme de streaming que les femmes sont le plus présentes derrière la caméra avec Deborah Chow et Bryce Dallas Howard à la réalisation d'épisodes de The Mandalorian (et bientôt d'Obi-Wan pour Chow).

 

photo, Daisy RidleyPour changer un peu, ce sont les femmes qui pilotent 

 

Mais les films devraient bientôt passer le cap eux aussi, comme l'a confirmé Kathleen Kennedy. La boss de Lucasfilm a été interviewée par la BBC lors de son passage à la récente cérémonie des BAFTA Awards et quand on lui a demandé si une femme serait bientôt aux commandes d'un film Star Wars, sa réponse a été sans équivoque : "Absolument, ça ne fait aucun doute."

Jusqu'à présent, les trois trilogies et les deux spin-off ont été réalisés par des hommes, bien que Victoria Mahoney ait été la première réalisatrice de seconde équipe pour Star Wars : L'Ascension de Skywalker, ouvrant la voie à de prochaines cinéastes. Cette démarche irait naturellement dans le sens de la nouvelle trilogie qui s'est voulue plus inclusive et notamment pour les femmes, avec Rey (Daisy Ridley) comme personnage principal.

En attendant de savoir ce que donnera la prochaine trilogie Star Wars, notre dossier complet sur l'Épisode 9 de J.J. Abrams est juste ici. On parle également de ce que les futurs films pourraient piocher dans l'univers étendu de ce côté et des réalisateurs qui pourraient donner un nouveau souffle à la saga par là.

 

Affiche

 

 

commentaires

fred
15/02/2020 à 15:26

Mme Kennedy ! Star wars s'est une franchise cinéma et pas un parti politique ou une entreprise ou il faut soigner n'image de marque pour mieux vendre.

Déjà, trouver un(e) bon(ne) scénariste et un(e) réalisateur(trise), Je veux des héros et pas des super héros comme dans la dernière trilogie ou Rey est surpuissante et que la force fait le café en fonction du scénario.

Au secours
12/02/2020 à 19:58

Manifestement, Bob Iger ne décolère pas de voir l épisode 9 classé comme le pire star wars jamais produit ( source rotten tomatoes, qui compile l’ensemble des critiques de la presse us, le dernier record était détenu par l épisode 1)...le milliard de recettes le console mais il voit aussi que les choix de K.Kennedy ont divisé par 2 les bénéfices par rapport au 7...et là....ça ne passe plus...Mme Kennedy est en contrat jusqu’en en 2021....M Filoni et son mando avec Favreau aux commandes auront peut être une promotion...

S'ils avaient fait autrement
12/02/2020 à 18:13

7. La nouvelle académie jedi Skywalker grandie depuis ces quelques décennies de paix. Une jeune fille perdue, aire et ce fait recueillir par Luc qui voie en elle une grande force. C’est à la même période qu’il ressent alors « le retour » du côté obscur. Il part à la recherche de cet échos obscure et tombe sur un temple sith… vide mais visiblement occupé il n’y a pas longtemps. Alors qu’il se trouve à l’autre boue de la galaxie un puissant Sith attaque l’académie jedi à la recherche de la jeune fille que Leia a réussi à cacher. En colère il kidnappe le fils de Leia et Solo. Ce dernier tente de l’en empêcher en fonçant avec le faucon sur ce Sith qui ressort indemne. Solo et le faucon ne son plus de ce monde. Luc rentre trop tard voyant le massacre…

8. Leia tente d’aider la jeune fille à retrouver sa mémoire et à l’entrainer en tant que Jedi. Pendant que Luc recherche son fils et ce seigneur Sith … La république est attaquée par des milices inconnu. Un nouveau genre de guerre viens de naitre. Dans sa quête Luc entre en contact avec des entités, les Wills. Plus ancien et plus proche de la force que tous. Il leur demande leur aide pour retrouver ce qu’il recherche, ce qu’ils acceptent à une seule condition… Luc retrouve le SIth qui se trouve être Darth Plaegis mais ce dernier après un combat terminer à égalité ne voudra qu’un échange, la fille contre le fils de Leia qu’il a initié au côté obscure … Respectant encore aujourd’hui la règle des deux unique Siths : le maitre et son apprentie. Alors que plusieurs principaux systèmes de la république sont tenus par les milices payé par Plaegis, les combats cessent lorsqu’un rendez-vous entre les deux maitres opposés est donné pour l’échange.

9. Le fils de Leia qui à été retourné aura comme dilemme de choisir son camp. Alors que les origines de la jeune fille sont trouvées : comme Anakin elle a été créée par Plaegis revenu des morts. Ce retour et cette nouvelle création aura conduit les Wills à vouloir une seule chose : que l’être vivant arrête d’utiliser la force. Et Luc devra leur permettre d’y arriver. Alors que Leia se fait tuer par Plaegis son fils se retourne contre son nouveau maitre et avec l’aide de la jeune fille et de Luc tente de m’être fin au dernier Sith. Mais étant beaucoup trop puissant, Luc devra se sacrifier pour gagner la bataille. Le problème résolut, les Jedi sont obligés par les Wills de respecter leur condition. L’équilibre est revenu dans la galaxie et ne pourra jamais plus être modifié. Les Skywalker, la création de Plaegis, auront comme lui été à l’origine du réel équilibre de la force. Les Wills qui avaient permis aux premier être vivant la possibilité de l’utilisé la force à bonne escient leur auront repris. Fin du temps de Jedi et des Sith.

Darth Rebel
06/02/2020 à 07:54

A vouloir a tout prix etre inclusif on inclut aussi la betise....et on exclut ainsi le bon sens ...lorsqu on tourne un baiser hosexuel dans star wars 9 et qu on enleve cette meme scene pour tourner dans un pays qui lui bannit ce type de comportement ca n aide personne et encore moin la cause que l on defend car on plit devant ceux a qui le message s adresse!......si on joue la carte de l inclusivite il faut la jouer jusqu au bout....ca s appelle avoir de l integrite! .....ca ne sert a rien de se dire inclusif si ce n est d aller chercher un plus large public si pour plaire a un autre public on est assez hypocrite pour censuer !.....il me semble que dans une galaxie lointaine tres lointaine ca devrait etre assez eloigne pour ne pas etre influence par nos problemes terrestres!

DeathStar
05/02/2020 à 20:43

Kathleen Kennedy est une vraie dingue. Elle croit sérieusement être celle qui a fait la part belle à la diversité et aux femmes dans cet univers ? Les deux trilogies de Lucas ont mis à l'honneur des personnages féminins. L'un des personnages principaux de la prélogie était un homme de couleur. Dans l'univers étendu, BD, séries, jeux vidéos et livres, il y a des personnages féminins et des personnages de qui répondent au critère de "diversité".


Son propos et ses espoirs prouvent une chose. Quelle à rien compris de ses erreurs et qu'elle n'a toujours pas compris cet univers. Non. On ne peut pas faire un film SW tous les deux ans. Non, on ne peut pas créer une trilogie avec trois réalisateurs différents et virer le dernier près d'un avant sa sortie. Non, on n'a pas le droit de faire n'importe quoi n'importe comment juste pour s'en mettre plein les fouilles et abrutir les spectateurs devant une bouillie incipide, sans intérêt ni ambition.

Rey n'est pas le premier personnage féminin de SW. Finn n'est pas le premier personnage de couleur de SW. Rose, quand à elle, n'a jamais été là que pour séduire le marché asiatique qui ne s'ouvre réellement que maintenant à SW.

Le baiser lesbien dans l'épisode 9 ? Qui l'a remarqué du premier regard ? La romance n'est même pas insinuée dans cette trilogie. Il s'agit it d'une scène aussi inutile que futile qui peux être facilement coupée pour éviter la censure dans certains pays. Et c'est ce qu'ils ont fait. Soyons sérieux. Ils n'assument rien. Les discours et la pseudo tolérance et ouverture d'esprit s'effondre et s'efface face à l'intérêt du fric.

Quand aux fans de SW. Ceux, qui savent avoir un esprit critique constructif et réfléchi. Ils sont comme moi. Ils s'en cognent royalement. Les films pourraient être produits par des manchots. Mais que ce soit de bons films. Qu'ils aient du sens. Qu'ils racontent quelque chose. Qu'ils soient cohérents. Qu'ils aient de l'ambition, qu'ils fassent preuve de créativité. Le reste. Tout le reste. Est aussi inutile que stupide. La diversité, la tolérance, la lutte contre les inégalités et le droit des femmes, ce sont déjà des thèmes de SW depuis 40 ans. Ce n'est pas parce que ce qui a été fait précédemment ne dégueule pas de toute part de ces belles causes, qu'elles ne l'ont pas pour autant abordé pour autant. On a l'impression dans le cinéma, que le public est devenu tellement con qu'il aurait besoin qu'on lui montre explicitement les choses pour les comprendre. Tout ceci est déplorable et pathétique !!!

Doom
04/02/2020 à 23:36

C'est édifiant de voir les questions de plus en plus posées par les journalistes:

- À quand plus de femmes ?
- À quand plus de diversité ?

Ces questions ne mènent à rien et ne servent que le politiquement correct. Tout cela pour que les dirrigeants de Disney puissent faire leur promo en disant: "voyez comme on est sympa on a rempli notre quota de femmes..."

Le changement de mentalités ça se fait dès l'éducation d'un enfant ! Pas par magie en 3 jours en imposant des quotas ! Suffit juste de faire comprendre à vos gosses qu'il faut traiter les gens de la même façon peu importe leur sexe, couleur de peau, religion...

Je pense que 90% des fans de Star Wars s'en tapent du sexe du réalisateur. Ce qu'ils veulent c'est un bon scénario !!!

Or, le scénario arrive seulement en seconde position derrière ces questions hypocrites de politiquement correct. Si on accordait un peu plus d'attention au scénario, on n'aurait peut-être pas eu ce naufrage de la postlogie...

Sébastien
04/02/2020 à 23:09

On a vu ce qu'une femme à la tête de Lucasfilm donnait.
Vraiment, ces gens sont-ils sérieux?
Est-ce qu'on parle encore de cinéma ou bien de politique à longueur d'article?

Si c'est ça le cinéma d'aujourdhui et de demain, je préfère aller cultiver des patates.

Hutio
04/02/2020 à 21:38

C'est en faisant de décision comme mettre une personne qui a réalisé que 2episodes pour série parce que c'est une femme que Star Wars tombe dans la médiocrité

Kay
04/02/2020 à 21:32

New héro IS the baby Yoda?

Olryck
04/02/2020 à 20:55

Qu'est ce qu'on s'en fou que ce soit une femme qui pourrait réaliser prochainement un star War
Si le scénario est merdique cela ne changera rien.
Pathétique...

Plus

votre commentaire