La saga The Grudge continuera bien sur Netflix

La Rédaction | 31 janvier 2020 - MAJ : 31/01/2020 10:42
La Rédaction | 31 janvier 2020 - MAJ : 31/01/2020 10:42

Alors qu'un nouveau film vient de sortir, Netflix a annoncé que Ju-On allait continuer, mais en série.

L'increvable saga The Grudge va revenir, encore. Alors même que The Grudge 2020 est encore dans quelques salles, Netflix a rappelé que le fantôme revanchard de Takashi Shimizu allait réapparaître, mais chez eux, et en série. Et il reviendrait dès l'année prochaine, chapeauté par Shô Miyake qui prendra en charge cette nouvelle version.

Une décision à peine étonnante pour la franchise, puisque le dernier film de la saga (notre critique par ici), réalisé par Nicolas Pesce, n'a pas été à la hauteur : environ 40 millions au box-office mondial pour un budget aux alentours de 10 millions. C'est très loin des 187 millions du film de 2004 avec Sarah Michelle Gellar, qui avait coûté autant. Même l'oubliable suite, The Grudge 2, avait encaissé plus de 70 millions, avant que le troisième ne soit relégué aux étagères de DTV.

 

Photo Sarah Michelle GellarTout brûler, et recommencer, encore

 

Reste à savoir quelle forme prendra cette série. Personne ne serait surpris de voir The Grudge devenir un ersatz de The Haunting of Hill House : un lieu hanté, une temporalité éclatée, une malédiction qui détruit une famille... La série de Mike Flanagan a été une réussite à tous les niveaux, et a prouvé qu'il y avait un large public friand de hantise.

Dans tous les cas, ce sera la preuve de la longévité de la saga, qui a commencé avec les courts-métrages Katasumi et 4444444444 en 1998, réalisés par Takashi Shimizu. Face au succès phénoménal de Ring de Hideo Nakata, Ju-on : The Curse et Ju-on : The Curse 2 arrivent en vidéo en 2000, suivis de Ju-on : The Grudge, premier de la franchise à sortir en salles au Japon, et Ju-on : The Grudge 2 dans la foulée. En 2004, c'est le remake américain qui étend le phénomène, et depuis, ça ne s'arrête pas. Il y a même eu Sadako vs. Kayako, un navet improbable.

Que la série The Grudge soit présentée par Netflix comme une série d'horreur japonaise, montre le désir de revenir aux sources, après plusieurs transpositions américaines. Et si c'est aussi réussi que Kingdom, la série de zombies coréenne, personne ne dira non.

 

photo, Lin ShayeFan de Ju-On qui se ronge les sangs

Tout savoir sur The Grudge

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Geoffrey Crété - Rédaction
01/02/2020 à 01:28

@gizmo

Parce que c'est notre avis, et qu'on a placé ces mots sur un lien qui renvoie vers la critique, où on développe cet avis.

Si vous aimez, cool, on est ravis. Chacun devrait se faire son avis, c'est ce qu'on répète constamment. Mais on aura le nôtre dans tous les cas :)

gizmo
31/01/2020 à 23:28

@ Ecranlarge

Pourquoi vous dites "navet improbables" ?!

Premierement cest pas un navet ! C'est meilleur que tout les derniers grudge et ring US.

Et de deux vous essayez de faire de votre avis l'avis général.

Et de trois ne dites pas "navet improbable" parce que c'est un crossover entre deux franchises si c'est pour apres encenser avengers et consorts qui SONT des crossovers.

votre commentaire