Migrants : le nouveau court-métrage SF du studio de Neill Blomkamp nous fait planer

Marion Barlet | 29 janvier 2020 - MAJ : 31/01/2020 12:55
Marion Barlet | 29 janvier 2020 - MAJ : 31/01/2020 12:55

Migrants est le dernier court-métrage présenté par le studio Oats, de Neil Blomkamp. On y retrouve de la science-fiction et de l'horreur, comme convenu. 

Fort d'une belle carrière dans le cinéma, Neill Blomkamp a fondé en 2017 Oats Studio, un studio indépendant qui vise à promouvoir de jeunes talents. Son but est de produire des courts-métrages de grande qualité, dont les thèmes sont la science-fiction et l'horreur, afin de se faire repérer, démarcher, financer pour de plus grands projets. Le studio a déjà produit de beaux spécimens, comme RakkaFirebase et Zygote.

Il faut dire que le sud-afro-canadien sait de quoi il retourne. À 26 ans, Neill Blomkamp s'est fait remarquer avec son court-métrage Alive in Joburg, prémisse de son District 9 sorti en 2009 et nommé aux Oscars. Le moyen d'étudier ses thèmes de prédilection (apartheid, science-fiction et lutte sociale) qui reviendront évidemment avec ses autres longs Elysium en 2013 (beaucoup moins apprécié que son premier) et Chappie en 2015.

 

photo, Matt DamonElysium, toujours dans l'ambiance apocalypse

 

Depuis, le cinéaste a un peu disparu du grand écran, son Alien 5 ayant été abandonné avec le forcing de Ridley Scott puis RoboCop Returns qu'il a lâché en plein vol pour se consacrer à son autre projet cinématographique : Inferno (plus de détails ici). Et à côté, il s'éclate donc avec OATS Studio, et justement le dernier court-métrage vient de sortir.

Rendu public sur YouTube, Migrants parle de la terraformation de Mars. On suit une équipe de nettoyeurs qui est chargée de mettre au propre la planète rouge avant que n'y débarquent les Terriens. En voix off, on entend Jacob Philip qui exprime les pensées de l'un de ses nettoyeurs, dont le ton n'est pas franchement optimiste. Le court-métrage est disponible ci-dessous.

 

 

Neill Blomkamp a décidé de donner sa chance à Paul Chadeisson (à la réalisation) et Stephane Beauverger (au scénario). Appel du pied aux financiers, l'ambiance est anxiogène et futuriste et mériterait d'être développée. Entre horreur psychologique et science-fiction pas si irréaliste, on retrouve l'esprit de Neill Blomkamp

En espérant que des producteurs s'emparent du sujet. On aimerait bien en savoir plus sur ce nettoyeur poète et dépressif. Et pour (re)voir tous les films d'Oats Studios, c'est par ici.

 

Affiche officielle

Tout savoir sur Neill Blomkamp

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.

Vous aimerez aussi

commentaires

Thib
01/02/2020 à 18:01

"On y retrouve de la science-fiction et de l'horreur" ? Faudra m'expliquer ce qu'il y a d'horrifique !

magma
31/01/2020 à 15:21

Ca fait penser aux innombrables courts métrages en 3d fait par des amateurs... Je suis un peu dur mais il n'y a rien de bien excitant dans cette vidéo.
Je trouve nettement plus intéréssant sa participation à Adam :
https://www.youtube.com/watch?v=GXI0l3yqBrA&list=PLX2vGYjWbI0Relv3zkQu-zbqYwdTxqZpS

heuuuu....
31/01/2020 à 10:42

lol vous avez piraté le court métrage du studio oak pour le mettre sur votre plateforme, le pdg monde d'EL se rend t'il compte qu'à cause de vous il risque amende non déductible, prison, voir si le fisc veut faire un exemple la dissolution d'EL pour faute et concurrence déloyale ?

Decker
30/01/2020 à 11:25

Bel hommage à la silver age.
Faut espérer que Blomkamp ait appris de sa traversé du désert. Depuis Oats Studio et son travail avec Unity3D, on sent son envie de revenir au long sur un autre angle. Les idées sont là, et il semble avoir dépassé cette impasse artistique qui l’empêché d’être véritablement pertinent. La question est maintenant, pourra-t-il tenir son sujet durant 1h20 sans le rendre creux?

Numberz
30/01/2020 à 07:28

J'aime bien ce real, seulement quand il fait des court ou moyen métrages.

3
29/01/2020 à 22:08

"migrants" vers le royaume Unis ?

Ben
29/01/2020 à 16:47

J'aime ce gars
J'adule Asimov
Mais là c'est un peu vide...

K2000
29/01/2020 à 16:39

ça a l'air top!

votre commentaire