Les Nouveaux Mutants : Anya Taylor-Joy promet un film vraiment pas comme les autres

Christophe Foltzer | 28 janvier 2020
Christophe Foltzer | 28 janvier 2020

Si la vie est, globalement, une tartine de merde (et à la fin, on meurt), parfois elle nous rajoute une petite couche de confiture, comme ça, pour nous faire plaisir. Et cette confiture, elle s'appelle Les Nouveaux Mutants en ce moment.

Oui parce qu'on avait totalement arrêté de croire que l'on verrait un jour Les Nouveaux mutants de Josh Boone, tourné il y a fort longtemps, retourné aussi, modifié, tronqué, perdu dans les limbes et sacrifié sur l'autel du rachat de la Fox par Disney pour finalement être sauvé in extremis par Marvel avant le grand nettoyage de printemps.

 

PhotoBonjour la prise de tête

 

Une mésaventure cosmique qui mériterait un bouquin à elle toute seule et qui ne nous donne pas vraiment confiance sur la qualité finale de l'objet même si on nous promet un film fidèle à la vision initiale de son réalisateur. Maintenant que les choses vont mieux pour tout le monde, il est plus que temps de commencer la promo du film puisqu'il est quand même prévu sur nos écrans le 1er avril prochain (ce qui rend toute cette histoire encore plus savoureuse).

Mais comme on ne peut pas faire une promotion normale pour un film au parcours aussi atypique et que l'on pense bien que la production doit être en mode damage-control absolu après tout ce bad buzz, il faut s'y prendre autrement. Par exemple, en ressortant les vieilles interviews des comédiens, bien avant que tout ne parte à la dérive, comme pour nous rappeler ce qu'était le film au départ et ce qu'il sera au final, ce que l'on espère évidemment.

 

Photo , Maisie Williams, Charlie Heaton, Henry ZagaDes héros un peu paumés

 

C'est ainsi que plusieurs interventions anciennes de la comédienne Anya Taylor-Joy refont surface dans les médias aujourd'hui, comme cette interview de 2017 accordée à Digital Spy où elle annonçait la couleur :

"Je pense que le ton du film n'a rien à voir avec ce que l'on a déjà pu voir dans ce type de films, dans le sens où beaucoup de choses entrent en jeu. Bien sûr, il s'agit d'un film de super-héros mais Josh Boone nous traite avant tout comme de vraies personnes."

Et c'est vrai que, dès le départ, le film s'est présenté comme une lecture assez humaine des super-héros, perdus et effrayés par leurs pouvoirs émergents, enfermés dans une institution aux intentions troubles. Un postulat qui, on le rappelle, glisserait vers le film d'horreur pur et simple :

 

photo, Blu Hunt, Maisie Williams, Anya Taylor-Joy, Henry Zaga, Charlie HeatonDes nouveaux mutants qui commencent à dater

 

"Bien sûr, le film a cette sensibilité d'histoire de passage à l'âge adulte, mais vous avez aussi tous les ténèbres que cela implique. Des moments de légèreté et puis, évidemment, le fait que nous ayons tous de super pouvoirs. C'est vraiment unique."

Voilà, maintenant que les choses sont remises à jour, on va enfin pouvoir commencer réellement la promotion de ces Nouveaux Mutants. Comme quoi, le système hollywoodien actuel est partout, même dans les médias, puisque l'on vient quand même, en quelques lignes, de rebooter une promo catastrophique entière. Et ça, c'est balèze.

 

commentaires

Newt
28/01/2020 à 11:12

Elle se souvient encore du film Anya ?
Le tournage date de 14 ans non ?^^

votre commentaire