Matrix : Brad Pitt explique pourquoi il a refusé de jouer dans le film

Christophe Foltzer | 24 janvier 2020
Christophe Foltzer | 24 janvier 2020

À sa sortie, Matrix a été un vrai choc. Pour tout le monde. Il a, à lui seul, redéfini la notion de blockbuster hollywoodien, puisant dans le cinéma de Hong Kong, la japanimation et le cyberpunk. Pas étonnant que tout le monde ait voulu faire pareil après.

Pourtant, ce serait oublier que le film de Lana et Lilly Wachowski était un énorme pari à l'époque, et pas du tout un projet pété de thunes et que, comme Star Wars, son succès gigantesque n'était pas garanti. On ne s'étonne donc pas de savoir qu'il a connu différentes périodes avec plusieurs personnes impliquées qui sont parties à un moment ou un autre.

 

photoRévolution numérique

 

Si l'on savait déjà que Will Smith aurait dû être Neo, mais qu'il a préféré dire non pour aller faire le kéké dans Wild Wild West (chose qu'il regrette amèrement aujourd'hui), d'autres comédiens avaient été approchés et ont décliné l'aventure. Et parmi eux, il y avait Brad Pitt, comme il vient de le révéler au micro d'USA Today :

"Oui, j'ai refusé Matrix. J'ai pris la pilule rouge. Et c'est le seul film que je nomme... On ne m'en a pas proposé deux ou trois. Seulement le premier. Juste histoire d'être clair. Je viens d'un endroit, et peut-être que c'est mon éducation, où lorsque je n'ai pas quelque chose, ça ne m'appartient pas. Et je pense vraiment que ce rôle ne m'a jamais appartenu. Pas du tout. Il appartenait à quelqu'un d'autre, alors ils l'ont fait. Je crois vraiment en ça. Mais si on fait une émission sur les rôles que j'ai refusés, on va y passer au moins deux nuits."

 

photo, Brad PittI know kung-fu

 

Évidemment, Brad Pitt ne précise pas quel rôle il a refusé dans Matrix mais sa déclaration nous permet de le déterminer assez facilement. Si l'on part du principe qu'on ne lui a proposé que le premier film et pas les autres, il s'agit d'un personnage présent dans la trilogie. Et, compte tenu de son statut, déjà à l'époque, on peut penser qu'il s'agit d'un des rôles centraux. Donc Neo ou Morpheus. Même si on penche plus pour Neo, évidemment.

Cela dit, pas de regret puisqu'il n'a pas eu besoin de ça pour se constituer une solide carrière et cela a permis à Keanu Reeves d'être là où il est aujourd'hui, c'est-à-dire en plein tournage de The Matrix 4, prévu sur nos écrans le 19 mai 2021.

 

Photo Brad PittSacré Brad !

commentaires

Fraise
27/01/2020 à 19:26

Un Neo blond aux yeux bleus ça n’aurait jamais fonctionné. Ça n’aurait pas eu le même succès. A l’époque du premier Matrix je n’aimais pas Brad Pitt parce que je ne connaissais pas ses meilleurs films et qu’on parlait beaucoup trop de lui (en couple avec Jennifer Aniston). Il m’énervait tellement avec sa gueule d’ange, jamais je ne me serais intéressée à Matrix. Aujourd’hui j’apprécie ses rôles, ses films, à la hauteur de son talent, mais c’est aussi parce qu’il n’est plus le sex symbol dont on parle en permanence.
Mais vraiment, Neo, en blond? Jamais. Mais quelle violence. Non merci.

@Fincher
27/01/2020 à 08:49

C'est pourtant logique. C'est forcément un rôle récurrent. Ils n'allaient pas choisir Keanu Reeves pour jouer Neo dans le 1 et ensuite appeler Brad Pitt pour l'interpréter dans le 2 et le 3. Donc c'était obligatoirement un rôle qui était casté pour le 1 et pour les suites...

Baretta
25/01/2020 à 16:24

Oui Matrix a des scènes complètement pompé sur Ghost in the shell et non ca n'a rien a voir avec Neuromancien (enfin si mais pas les scènes dont on parle)
La scène avec le camion poubelle qui fini dans le marché avec les pastèques qui explosent est complètement décalqué ainsi que celle de l’entrepôt et 10 autres scènes, dont le générique d'ouverture, avec ces lettre verte ect.
A voir sur youtube matrix and gits comparison

Fincher
24/01/2020 à 23:59

"Si l'on part du principe qu'on ne lui a proposé que le premier film et pas les autres, il s'agit d'un personnage présent dans la trilogie. Et, compte tenu de son statut, déjà à l'époque, on peut penser qu'il s'agit d'un des rôles centraux. Donc Neo ou Morpheus. Même si on penche plus pour Neo, évidemment."

Soit il manque un élément, soit la traduction est complètement foireuse. Si l'on part du principe qu'on ne lui a proposé que le premier film et pas les autres, il s'agit au contraire d'un personnage présent seulement dans le premier film... J'ai beau relire votre hypothèse des dizaines de fois, je vois vraiment pas en quoi consiste votre raisonnement.

Numberz
24/01/2020 à 23:52

Formidable trilogie, la forme est bien moins intéressante que le fond qui possède une philosophie jamais encore égalée depuis dans les franchises et blockbusters.

Korki37
24/01/2020 à 19:49

"Vu une seule fois et ça m’a suffit .
Pas compris le délire avec ce film à la con .
Les suites n’en parlons même pas . Un bordel sans nom que même les réalisateurs n’on pas compris"

Wow dur, dude, dur

Un film de merde
24/01/2020 à 18:27

Vu une seule fois et ça m’a suffit .
Pas compris le délire avec ce film à la con .
Les suites n’en parlons même pas . Un bordel sans nom que même les réalisateurs n’on pas compris

Birdy
24/01/2020 à 16:56

Matrix fut un choc car excessivement bien fait, inventif, s'aventurant vers des contrées quasi inconnues à Hollywood. Il y a toujours quelque choses à aimer chez les Wachowski.

Garm
24/01/2020 à 16:13

1. Les suites ne sont pas un ratage puisque les wachos ont clairement choisi de faire les films qu’elle voulaient faire, quitte a laisser de coté une partie du public
2. Pitt a bien essayé de faire sa grosse franchise avec WWZ bien que pour le coup c’est un peu raté
3. S’inspirer de scènes d’autres films, rendre hommage a ses influences tout en les intégrant et les rendant cohérentes avec l’histoire qu’on veut raconter, ça ne s'appelle pas copier, voler ou plagier. L’hommage ou le clin d’oeil, moi j’approuve complètement, du moment que ca a du sens dans un film, et pour matrix, c’est difficile de nier que du sens, il y en a

Simon Riaux - Rédaction
24/01/2020 à 16:12

@M1pats

Les films que vous citez étant eux-mêmes des agrégats de plusieurs influences, et Matrix n'ayant jamais copié quoi que ce soit...

Vous décrivez simplement le trajet des influences en histoire de l'art, de tout temps.

Et s'il y aune seule oeuvre à laquelle on peut effectivement observer des emprunts directs et importants dans le film, c'est le Neuromancer de Gibson, emprunts effectués avec la bénédiction de l'auteur. Ah et c'est justement de ce texte que s'inspire aussi très largement Ghost in the Shell...

Plus

votre commentaire