The Force : le réalisateur du Mans 66 devrait retrouver Matt Damon pour l'adaptation d'un roman

Mathieu Jaborska | 23 janvier 2020 - MAJ : 23/01/2020 16:42
Mathieu Jaborska | 23 janvier 2020 - MAJ : 23/01/2020 16:42

Après le succès critique de Le Mans 66James Mangold va multiplier les projets alléchants. Hollywood est généreux avec les cinéastes potentiellement rentables.

En effet, la fresque relatant la baston motorisée entre Ford et Ferrari a vraiment su convaincre la presse américaine et française, grâce à ses séquences de course furieuses et un sens de la narration certes classique, mais efficace. D'ailleurs, il fait même partie des nommés aux Oscars dans la catégorie meilleur film, compétition qu'il a peu de chance de remporter, mais qui prouve bien le succès d'estime de cette production Fox (donc Disney, désormais).

 

photo, Christian Bale, Matt DamonChristian Bale et Matt Damon dans Le Mans 66

 

Économiquement, c'est plus mitigé. Doté d'un budget de 97,6 millions de dollars, le film a atteint les 216,4 millions de recette dans le monde, ce qui suffit à causer un retour sur investissement, mais qui ne rentrera pas dans les annales hollywoodiennes. Son réalisateur en a vu d'autres. Son remake de 3h10 pour Yuma s'était salement viandé au box-office (70 millions de recette pour 55 millions de budget). Par contre, son Logan avait cartonné, avec un score de 619 millions dans le monde pour un budget comparable à celui de Le Mans 66.

Ces deux derniers essais lui ont clairement ouvert bien des portes. Il y a peu, on apprenait qu'il allait réaliser un biopic sur Bob Dylan avec Timothée Chalamet intitulé Going Electric. Désormais, grâce à Deadline, on sait qu'il développe également une adaptation du roman The Force, écrit par Don Winslow, toujours pour la Fox, enfin pour 20th Century. Déjà à l'affiche de Le Mans 66Matt Damon y tiendra le rôle de Denny Malone, un détective de la police de New York n'hésitant pas à faire quelques entorses à la loi.

 

photo, Matt DamonMatt Damon, déjà un flic aux méthodes particulières dans Les Infiltrés

 

Le personnage va se retrouver au beau milieu d'un scandale impliquant de la corruption qui le transformera en cible vivante pour à peu près toute la ville. Le projet date de 2017, sous la forme d'un premier script écrit par David Mamet. Mais Mangold et Scott Frank, avec qui le réalisateur avait déjà fait Logan, ont déjà réécrit le scénario. Le livre, publié la même année, est très apprécié des lecteurs. Beaucoup l'ont conseillé en disant à leurs amis : "Que The Force soit avec toi."

Matt Damon sera à la fin de l'année prochaine à l'affiche de The Last Duel de Ridley Scott. Le tournage de cette adaptation devrait donc attendre un peu, ce qui laissera le temps à Mangold de travailler sur Going Electric. Le bougre a un agenda chargé. Aucun des deux films n'a de date de sortie pour le moment.

 

Affiche française

commentaires

titi
24/01/2020 à 08:41

Le livre est excellent !!! donc il aura la pression!! Même si Matt Damon correspond pas physiquement au perso principal ca pourrait bien coller . Même si c'est pas le même contexte , le personnage de Damon dans Les infiltrés prouve qu'il peut jouer un rôle de flic ripou parfaitement.

Jacques
23/01/2020 à 17:39

Lu le livre qui est excellent, mais que ce soit le réal ou Matt Damon il y a erreur de casting.Il aurait fallu un Joe Carnahan ,un Craig Zahler ou un Steve McQueen à la réal ou le personnagr du livre comme le décrit l'écrivain est un irlandais de 39 ans , brun comme un rital, 1m90 , on est loin de Matt Damon là.

Cobalt
23/01/2020 à 16:58

Excellent film ce LeMans 66. Belle surprise de Mangold après le très surcôté et moyen Logan. J'attendrai donc avec une certaine impatience ses prochains films.

votre commentaire