Hugo Weaving explique enfin pourquoi il n'est jamais revenu dans le MCU pour incarner de nouveau Red Skull

Christophe Foltzer | 22 janvier 2020 - MAJ : 22/01/2020 12:51
Christophe Foltzer | 22 janvier 2020 - MAJ : 22/01/2020 12:51

Intégrer le MCU, au moins durant ses trois premières Phases, pouvait constituer le deal d'une vie pour un acteur tant les films Marvel se sont imposés au box-office. Mais il arrive parfois qu'il y ait quelques couacs.

Le remplacement le plus célèbre du MCU, c'est bien entendu Edward Norton, héros de L'Incroyable Hulk qui s'est transformé en Mark Ruffalo dans Avengers, parce qu'officiellement, ils ne partageaient pas la même vision du personnage. Mais, plus subtil, il y a aussi le cas de Red Skull, initialement interprété par Hugo Weaving dans Captain America : First Avenger et remplacé par Ross Marquand dans Avengers : Infinity War et Avengers : Endgame.

 

photoUn Hulk qui n'a pas fait long feu

 

Une réapparition qui avait fait pas mal de bruit à l'époque, parce qu'inattendue par le grand public et qui en avait bluffé plus d'un. Mais, comme pour Norton, Hugo Weaving n'avait pas vraiment prévu de faire ses valises à l'issue du premier film. Non, comme tout acteur rattaché au MCU, Marvel lui avait fait miroiter une série de films, lui assurant au passage une très belle retraite.

Mais rien ne s'est passé comme prévu, ainsi qu'il vient de l'expliquer au micro de Yahoo ! :

 

Photo Hugo WeavingHugo Weaving, un trésor dans la main

 

"Oh oui, j'ai adoré interpréter Red Skull, c'était vraiment très amusant. Nous étions tous obligés de signer un contrat pour trois films. Je ne pensais pas que Red Skull reviendrait dans Captain America, mais j'imaginais qu'il pouvait être un méchant dans Avengers. Mais c'est alors qu'ils sont revenus sur le contrat, tout comme sur le salaire qu'ils m'avaient promis.

Ce que j'allais gagner sur Avengers était moins que ce que j'avais touché sur First Avengers et là, on parlait de deux films. Alors que, lorsque j'avais signé mon contrat, ils m'avaient promis que mon salaire n'irait qu'en augmentant. Ils m'ont dit qu'ils avaient juste besoin de ma voix, que ce n'était pas un gros problème. Il s'est avéré que les négociations entre mon agent et le studio ont été impossibles. Et je ne voulais plus vraiment le faire de toute façon. Même si, au final, je l'aurai quand même fait."

 

Photo Hugo WeavingUne bonne tête de vainqueur

 

Et c'est assez intéressant dans la logique de production de Marvel. D'une part parce que cela prouve qu'encore une fois, à l'origine, ils n'avaient pas tout prévu concernant leur MCU (Red Skull aurait visiblement pu être un ennemi majeur dans les films Avengers) et ensuite, parce que le succès aidant et les cachets des têtes d'affiche explosant, le studio a dû se sentir obligé de faire quelques coupes franches dans leurs promesses contractées auprès des autres pour s'y retrouver financièrement.

Si, au final, Marvel a réussi son pari en invisibilisant ces quelques problèmes, ils nous prouvent surtout que le MCU est dans un équilibre bien plus précaire que ce que l'on pouvait imaginer.

 

photoUn retour inattendu

 

commentaires

ricochets
23/01/2020 à 09:22

hmmn négociation de salaire, intéressant comme concept, y'a eu la même histoire l'été dernier pour l'acteur de la 1er version du père fouras, mais Laffont a évoqué le terme de chantage, sans que les journalistes des autres sites estiment nécessaire de faire la distinction entre chantage et négo salariale... Certainement plus habitué à faire du chantage à leur rédac chef que de la négo annuelle ou alors ils connaissent les termes et ne cherche que le clic nobrain auprès de publics qui n'ont jamais travaillé ...

Seb
23/01/2020 à 09:12

@capitain nemo

Tu me fais rire quand tu sais’ que la grosse partie du budget de the whitcher est le cachet de cavill ????????????????????

De Passage
23/01/2020 à 08:38

"TofVW",

Euh... C'était les début du MCU hein, ce n'était pas les milliards qui rentraient mais des prises de risques avec des personnages inconnus du grand publique.

Jj
22/01/2020 à 17:06

Parfois c est mieux etre seul mal campagne pensi ciao

Claude François (le vrai)
22/01/2020 à 15:05

En même temps, pour s'intéresser au rôle plus qu'au salaire sur un Marvel, il faut être un débile léger.

Captain memo
22/01/2020 à 14:45

J'aurai tendance à donner raison à marvel. Il est évident que vu le temps d'apparition de réd skull il allait forcément être payé moins cher que dans captain America 1.
Encore une fois ça montre bien que les acteur son plus intéressé par leur salaire que par leur rôle.
Au moins avec cavill dans the witcher on a vraiment un acteur engagé.

Forge
22/01/2020 à 12:42

Nope, la promesse faites à Weaving, c'est d'être l'antagoniste principal dans le premier film Avengers et sa suite éventuelle ... à la place de Loki. Rien a voir avec le caméo dans IW et Endgame, puisqu'à l'époque, ces films étaient loin d'être envisagés.

Nope
22/01/2020 à 12:27

@TofVW
Dans Fisrt Avengers c'est l'antagoniste et dans les 2 Avengers, Red Skull un troisième couteau qu'on voit 3 minutes maxi, faut arrêter avec les caprices de star et redescendre sur terre un peu...
Après que Marvel aient promis si tôt dans le MCU un gros chèque quelle que soit la participation pour séduire Weaving, c'est sûr que c'est pas classe non plus...

Tom’s
22/01/2020 à 09:32

Edifiant.. Que Marvel arrive à signer ces acteurs est un fait ! Mais au final, ils ou elles n’en sorte pas grandit au contraire leur aura est entamé, comme par exemple Downey junior en ce moment entre le 1er qui surfait sur son come back et endgame où il ne m’as pas ému si c’était le but, et pour payer au rabais les second rôle oui vu les milliards engrangés par le studio c’est vraiment abusé!

TofVW
22/01/2020 à 09:00

Quand on voit les milliards que se fait Disney à chaque fois qu'un film Marvel sort, c'est vraiment mesquin de proposer un cachet inférieur à celui d'origine à l'acteur qui incarnait un méchant si emblématique.

votre commentaire