Netflix dit adieu à Marianne et Osmosis, deux séries françaises fantastiques

Marion Barlet | 20 janvier 2020 - MAJ : 21/01/2020 10:46
Marion Barlet | 20 janvier 2020 - MAJ : 21/01/2020 10:46

Alors que Netflix a annoncé de nombreuses créations originales pour 2020, la très bonne série française Marianne est exclue du catalogue, ainsi qu'Osmosis.

La plateforme américaine investit des sommes monstrueuses pour garantir à ses abonnés des programmes originaux, mais ne poursuit pas des aventures qui avaient tout pour plaire. C'est le cas de la déjà regrettée Marianne, martyre française de ce début 2020, qui s'arrête après une saison.

Sortie sur Netflix le 13 septembre 2019 (c'était un vendredi !!), la série raconte l'histoire de l'écrivaine Emma Larsimon (Victoire Du Bois), spécialiste de l'horreur littéraire, pour une tonalité visuelle qui l'est tout autant. Les personnages de ses romans prennent vie et sèment le trouble dans le village de son enfance, où elle est retournée. 

 

photo, Victoire Du BoisVictoire Du Bois, héroïne de Marianne

 

Le casting sans stars n'a pas empêché Marianne de faire son nid auprès des cinéphiles. Relativement inconnus, les acteurs se sont bien dépatouillés avec un scénario parfois mal rythmé et embarrassant, mais finalement généreuse et habilement horrifique. Une jolie lumière dans le paysage français, qui s'aventure de moins en moins dans le genre horrifique. Ce goût de la terreur et du sang à la sauce frenchoui a conquis la critique internationale, qui a applaudi la construction de l'héroïne, l'ambiance, les sursauts, et le travail d'ensemble mené par Samuel Bodin.

L'enthousiasme collectif et la volonté du créateur de prolonger Marianne laissait augurer une suite. Qui plus est, elle avait été adoubée par le plus expert des experts de l'horreur, Stephen King, qui lui avait fait de la pub sur Twitter.   

 

 

« Si vous êtes un de ces malades – comme moi – qui adore avoir peur, Marianne (Netflix) fera le travail. Il y a de l’humour par touche qui donne une texture TRES ETRANGE AUX CHOSES. C’est aussi (je le dis en toute modestie) une ambiance à la Stephen King. »

Mais les gages de qualité ne suffisent pas pour garantir le développement d'un projet. Le public n'a pas massivement suivi, et Netflix ne peut se permettre d'investir en fonction du label critique. 

On déplore une autre perte dans le paysage français, Osmosis. La série SF avait des airs de Black Mirror qui aurait pu la rendre plus populaire qu'elle ne l'a été. La quête de l'alter ego dans un monde transhumaniste, où les technologies aident et nuisent parallèlement, n'a pas porté ses fruits. Ça fait deux exclus bleu-blanc-rouge, qui avaient pourtant des atouts sérieux sur le papier.

 

photoL'important, c'est d'avoir participé

 

Toutefois, une zone aveugle se dessine dans le paysage français. Le ministre de la culture vient de lancer un projet qui vise à forcer les plateformes à réinvestir de 16 à 25% de leur chiffre d'affaires en France, en faveur de la création. Si le projet passe, Netflix devra augmenter ses créations originales made in hexagone.

Netflix, c'est moins compliqué d'y entrer que d'y rester.

 

photo

commentaires

cinejay
21/01/2020 à 15:15

Autant je trouve que la France à un savoir faire pour les polars, thriller, film policier, humour. Autant le film d'horreur pas du tout, ça se voit dans ces séries qui sont... plutot mal filmé, plutot mal faite et plûtot mal joué...
Quand on compare par exemple Marianne à Ares (serie néerlandaire ) en terme d'ambiance, de réalisation et de jeux d'acteurs y'a aucune comparaison possible.... Marianne semble être une serie "amateur"

Leto Atreides
21/01/2020 à 14:21

Acteurs désastreux, à la limite du comique, dialogues niveau collège de ZEP et tous les clichés du cinéma de séries B horrifiques des 30 dernières années... Dites moi que c'est par chauvinisme mal placé que vous en dites du bien...

Rorov94
21/01/2020 à 14:00

Bon débarras!
Y'en a marre des série«wesh-fantasy»!

Colonel Kurtz
21/01/2020 à 12:01

Je salue le fait de vouloir faire une série française d’horreur et j.encourage à renouveler l’expérience mais personnellement je n’ai pas aimé Marianne. C’était un patchwork de tous les clichés du film d’horreur et je trouve que toutes les astuces horrifiques étaient très prévisibles. Je ne met pas en cause le talent des acteurs mais les personnages étaient tellement mal écris et hyper stéréotypes que leur jeu en était très mauvais. Je suis d’accord que la photo était chouette et permettait de voir des paysages sympas de l’hexagone. Mais bon ... l’histoire inintéressante, les personnages clichés et le jeu des acteurs ont eu raison de moi après le quatrième épisode.

Mais c’est pas grave, l’intention était louable. Chers producteurs français, recommencez et retentez, j’aimerais tellement voir une bonne série française d’horreur ou de science fiction pour montrer qu’il y a pas que les américains. Prenez par exemple l’excellente forme des séries anglaises ou la série allemande Dark, c’est vraiment excellent !

Amnorian
21/01/2020 à 10:13

@TristeMondeTragique
Le cinema francais est au contraire en pleine expansion se délaissant des fossiles qui ont marqué une époque. Cette année de très bon film (play en début 2020, mon inconnu, le chant du loup, edmond, une intime conviction, etc....) . Les exemples dans le cinema sont nombreux et a la télé les séries peuvent être de qualité également il n'y a qu'a voir les séries de canal plus qui sont très souvent excellente.
J'avais beaucoup aimé Marianne qui sortait des sentiers battu et avait de l'intérête et une esthétique particulière qui était interrressente. Vraiment déçu et dommage. Pendant ce temps 13reason why et sa dernière saison pénible est renouvelé....

TristeMondeTragique
21/01/2020 à 09:07

Perso à partir du moment où je vois prod française dans la fiche, j'ai déjà plus envie de regarder.
Depuis le début 00, on nous sort des trucs dépressifs, has been, toujours les mêmes sujets,... Non c'est le burn out, pareil pour les étrangers, ya qu'à taper film français pour avoir un truc du genre film français = nul, dans les 1er pages.
Peut être que c'était bien, peut être que ça l'était pas, mais un bon 40% du public mondial à déjà signer le papier du divorce avec le cinéma français et le juge a même ajouté une clause d'éloignement avec interdiction de prise de contact pour garder les parties sereines et éviter les crises de colère.
Je me souviens d'une époque où je trouvais nos prods supérieures, bien que moins nombreuses aux us, je me souvient du 5e élément, de cyrano, de la reine margot,, de charlemagne, de la cité des enfants perdus, de blague à part, de H, de blake et mortimer, chris colorado, les guignols le film, nestor burma, maigret, .... Y'a encore les prod des chaines youtube qui m'attire encore sans répulsion, mais c'est tout.

Nesse
21/01/2020 à 06:46

Pas une grosse perte, j'ai détesté Marianne de plus le jeu d acteur était horrible.

votre commentaire