Films

Freaks : pourquoi il faut voir cette perle fantastique de début d’année

Par La Rédaction
10 janvier 2020
MAJ : 30 juillet 2020
5 commentaires
Miniature

Le duo de réalisateurs Adam B. Stein et Zach Lipovsky sont à l’origine de Freaks, un film indépendant américain dont la dimension fantastique vous rappellera un genre bien présent dans le cinéma d’aujourd’hui.

Freaks arrive cette semaine dans l’hexagone en DVD, Blu-ray et VOD, notre Simon Riaux vous dit pourquoi il ne faut pas le manquer. Pour lire la critique du film, c’est par ici. Bon visionnage, et abonnez-vous !

 

Rédacteurs :
Tout savoir sur Freaks
Abonnez-vous à notre youtube
Pictogramme étoile pour les abonnés aux contenus premium de EcranLarge Vous n'êtes pas d'accord avec nous ? Raison de plus pour vous abonner !
Soutenir la liberté critique
Vous aimerez aussi
Commentaires
guest
Trier par:
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
icon arrow down
Pictogramme commentaire 5 commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Mifiguemichoco

Le film est top j’ai adoré points…

elDroid

Pas d’accord avec Chris, c’est assez bien joué, la fille est bluffante, bon c’est petit budget mais ca va crescendo, c’est assez honnête, enfin si on s’endort pas… ^^

Video minute

Exelent suspens au départ. Angoisse en huitclot type la route.
Un genre de xmen à la Tarantino.

Chris

Oui bon j’ai vu le film et ça confirme que Simon Riaux à vraiment de drôles de goûts en cinéma. Le film est lent très lent, complètement fauché (3 ou 4 décors en gros), le scénario pas vraiment original et après 30min on sait ce qu’il en est et la suite se traîne sans rebondissements vraiment prenants. En gros je me suis bien ennuyé et j’ai eu du mal a aller au bout sans m’endormir (j’exagère pas, j’ai vraiment faillit dormir). La plupart du temps c’est très mal joué aussi, la petite fille s’en sort bien malgré tout, Emile Hirsch confirme que c’est un acteur très moyen (In to de wild excepté) et l’acteur qui fait le grand père joue vraiment mal. Je vois pas trop de points positifs à ce film qui aurait pu être beaucoup mieux avec un meilleur réal, plus de budget et un meilleur casting, mais ça m’a rappelé par moment la partie du film la quatrième dimension de Joe Dante où un enfant contrôle les gens pour jouer avec lui ou Firestarter de Stephen King. Ma note : 2/5 en étant gentil

Fourtwo

Ca donne envie en effet.
De regarder le film.
Pas d’insulter vos mamans.