Les 4 Fantastiques : le réalisateur Josh Trank dit enfin ce qu'il pense de son film maudit

Christophe Foltzer | 25 novembre 2019 - MAJ : 25/11/2019 14:15
Christophe Foltzer | 25 novembre 2019 - MAJ : 25/11/2019 14:15

Les films de super-héros, c'est un peu quitte ou double on a l'impression. Soit ça capte les attentes du moment, soit ça passe complètement à côté et ça nous donne un film comme Les 4 Fantastiques.

Encore que, ne comptez pas sur nous pour l'enfoncer injustement, puisque nous avions pas mal apprécié Les 4 Fantastiques de Josh Trank en 2015, même si nous étions très loin de ce qui était prévu à l'origine. On se souvient encore des énormes problèmes de production du film, de l'éviction du réalisateur et du remontage à la truelle, tout comme de l'accueil glacial des fans qui s'étaient sentis insultés, précipitant la franchise dans le néant commercial.

 

photo, Kate Mara, Miles TellerPourtant, ça partait d'une bonne intention

 

Alors que les personnages reviendront dans quelque temps au sein du MCU, la blessure semblait toujours ouverte pour Josh Trank, qui avait même effacé le film de sa filmographie officielle fut un temps. Et on imagine bien comment un tel enfer a pu marquer un jeune réalisateur aussi profondément puisqu'il en avait été tenu pour le seul responsable.

C'est donc avec un certain soulagement que l'on découvre aujourd'hui que Josh Trank est capable de parler du film de manière un peu plus apaisée et que, oui, ça a l'air d'aller mieux, puisqu'il a décidé de publier sur le site Letterboxd sa propre critique du film, carrément :

 

photoJosh Trank, à terre ?

 

"Le film est CORRECT. Je m'attendais à ce qu'il soit pire que ce qu'il est en réalité. Je ne l'avais plus revu depuis deux semaines avant sa sortie, et j'avais été sacrément traumatisé. Pourquoi ? Euh, gardons ça pour un autre moment.

Super casting. Chaque acteur du film est très bon et il y a bien un film là-dedans, quelque part. Et le cast mérite d'être dans CE film. Quiconque a travaillé sur ce projet voulait faire CE film... Mais, au final, ça n'a pas été le cas.

Est-ce que j'ai fait le film qu'ils méritaient ? Honnêtement, je ne peux pas le dire. Ce que je peux dire c'est qu'il y a dans ce film deux films différents qui se battent pour exister. Y a-t-il un #releasethetrankcut ? Ce n'est pas important, je ne suis pas Zack Snyder.

 

photoUn film qui a subi beaucoup d'altérations

 

Zack Snyder est un réalisateur iconique et légendaire qui assurait déjà alors que j'étais toujours au lycée. Moi ? J'avais 29 ans, je faisais mon deuxième film, dans une situation beaucoup plus compliquée que ce qu'un réalisateur de mon niveau aurait dû connaitre.

Cela dit, je n'en regrette rien. Cela fait partie de moi. Et j'espère que Peyton Reed fera le prochain 4 Fantastiques et qu'il va casser la baraque. Et qu'il m'offrira un caméo aussi."

On le voit, la pilule commence enfin à passer et cela ne pouvait nous faire plus plaisir, il aborde enfin le sujet avec un certain humour, signe que la guérison est en marche. Et on espère vraiment que c'est le cas parce qu'on attend toujours de découvrir son Fonzo avec Tom Hardy, repoussé à 2020 à une date inconnue pour le moment.

 

photo, Kate Mara, Miles Teller, Michael B. JordanBon, et maintenant ? On fait comment ?

commentaires

JBC
25/11/2019 à 14:40

Il semble avoir le recul nécessaire sur cette expetience aunourd'hui. Par contre le choix de Peyton Reed pour les 4 fantastiques, c'est non.

Geoffrey Crété - Rédaction
25/11/2019 à 14:11

@JFK

Non, mais on est sûr que le rédacteur était pas réveillé du tout

@Stavos

Tout à fait ! Merci et désolé, on va foutre une baffe à Christophe

Stavos
25/11/2019 à 13:51

@ JFK : très juste c'est une traduction vraiment toute pourrie. La phrase d'origine était "Zack Snyder is a storied, iconic, legendary filmmaker who has been knocking it out of the fucking park since I was in high school."

Ce qu'on aurait pu traduire, par exemple, par : "Zack Snyder est un réalisateur légendaire qui était déjà en pleine possession de ses moyens alors que je n'étais qu'au collège."

coco
25/11/2019 à 13:27

C'est pas ce film qui où on posait des questions assez déplacé Micheal B Jordan remplacait à un personnage "caucassien " ?

Mtn c'est vu comme une progression ce type de "remplacement", les temps ont bien changé...

JFK
25/11/2019 à 12:16

« Zack Snyder est un réalisateur culte qui a été dégagé du parc depuis que je suis au lycée»

Vous êtes sûr de votre traduction ?

votre commentaire