Terminator : le réalisateur assume le flop de Dark Fate et parle des problèmes avec James Cameron

Camille Vignes | 24 novembre 2019 - MAJ : 24/11/2019 14:42
Camille Vignes | 24 novembre 2019 - MAJ : 24/11/2019 14:42

Le réalisateur de Terminator : Dark Fate Tim Miller est revenu sur l'échec cuisant de son film et sur les problèmes qu'il a rencontrés à travailler avec James Cameron.

Avec Dark Fate, la franchise Terminator part définitivement à la dérive. Elle s'en est bien sortie jusqu'à son troisième opus en 2003 (Terminator 3 : Le soulèvement des Machines), n'est pas bien glorieuse depuis Terminator : Renaissance (2009), a complètement loupé le coche en 2015 Terminator : Genisys, mais elle semble définitivement morte avec ce sixième opus.

D'un côté la Paramount retient son souffle en attendant de savoir combien le film de Tim Miller leur fera perdre, d'un autre les critiques sont attérées. 

 

photo, Arnold SchwarzeneggerTerminator : Le retour et le bide

 

Un tel four ne peut être ignoré de personne, pas même de son réalisateur. Mais au micro de The Hollywood Reporter ce dernier l'a défendu, revenant sur sa production compliquée et sur les problèmes qu'il a rencontrés à travailler avec James Cameron. Selon les dires de Tim Miller, un livre entier pourrait être consacré aux coulisses de son film tant il y aurait à en dire. S'il est toujours en train d'encaisser les retours, il veut rester fier de son film car d'après lui, les choses qui lui sont reprochées n'étaient pas de son ressort. 

"Je n'ai aucun contrôle sur les choses qu'ils semblent détester le plus. Ce n'est pas de ma faute si vous n'avez pas aimé Genesis ou si vous vous êtes sentis trahis par Terminator 4. Je ne peux rien y faire". 

 

photoConclusion d'un débat entre Cameron et Miller 

 

Et, de la même manière que James Cameron n'avait pas caché les difficutés et les nombreux désaccords créatifs rencontrés pendant la production, Tim Miller est revenu sur l'impossibilité de faire co-exister sa vision du film avec celle du producteur et co-scénariste. Miller voulait par exemple voir les humains perdre face à Legion (les Skynet 2.0) alors que Cameron aurait voulu les faire gagner (comme dans Terminator). 

"Pour moi, Legion était si puissant que la seule façon de le vaincre aurait été de remonter le temps et de l'étrangler dans son berceau. Jim ne voyait pas ce qu'il y avait de dramatique dans la défaite des humains alors je lui ai demandé "Qu'est-ce qui est dramatique chez les humains qui gagnent et qui ont juste besoin de continuer à gagner ?" J'aimais l'idée d'un dernier combat mais ce n'était pas son truc". 

 

photo, Tim Miller,  Linda HamiltonTim Miller et Linda Hamilton

 

"Même si Jim et David Ellison sont producteurs et que, techniquement, ils détiennent le pouvoir et le final cut, mon nom est toujours crédité en tant que réalisateur. Même si je sais que je vais perdre le combat... Je suis obligé de me battre parce que c'est ce que fait un réalisateur. Il se bat pour son film". 

Si Miller et Cameron se sont également affrontés sur certaines lignes de dialogues jugées poétiques par le réalisateur et inutiles par le producteur, le réalisateur a avoué que le plus difficile avait été de pas contrôler totalement sa réalisation et de ne pouvoir gagner contre les studios. Entre les dires de James Cameron et ceux de Tim Miller, reste un Terminator : Dark Fate raté qui prouve que la saga doit s'arrêter le plus vite possible

 

Affiche

 

 

commentaires

Fredworf
14/12/2019 à 06:48

Le papy Terminator Baby-sitter est une idée tellement imbécile, que je me demande comment James Cameron a pu laisser passer ça. Qui a eu cette idée à la con? Et je ne parle même pas de la mort de John Connor, le personnage principal de l'histoire, qui détruit définitivement la franchise. Ça fait un moment que Arnold nous enmerde a vouloir jouer les gentil Terminator au détriment de John Connor ; il est en partie coupable de ce scénario nullissime tout comme le précédent film.
Un flop bien mérité, donc ; na!

Woupo
27/11/2019 à 00:57

Commencez déjà par admettre qu'il y a un gros problème de politiquement correct dans tous les films qui se disent "suite" mais qui ne font que des reboot, pas étonnant du coup que le scénario devienne ce qu'il est, une bouse infâme et incohérente.

Est ce qu'au moins ils ont bien revu les T1 et T2 avant de pondre ce truc ?
Passer une heure à tout déconstruire (tout détruire) pour tout reconstruire à la sauce metoo, au lieu de juste FAIRE LA SUITE (Et note au passage, pour du power girl badass fallait pas pomper plus loin que Sarah Connor dans le 2). Et tout ça avec des absurdités aussi invraisemblables qu'un T-800 qui vieilli, qui a des états-d'âmes, qui travaille dans le textile, et qui change les couches? Histoire de "bien tuer le père". On va ou là ? Le T800 c'est une MACHINE ! (et il pleure aussi ? "C'est quelque chose que je saurais jamais faire" ça parle à quelqu'un ?) Vous avez déjà vu un grille pain qui bosse chez macDo ?

Et apres ils pensent que c'est un probleme de fin sur qui gagne ou non simplement?
Sortez un peu de votre cercle de people et allez parler à votre public si vous avez pas d'idées, au lieu de vouloir vous faire bien voir du tout Hollywood.

T4, T5, T6 ou re T3... Peut être qu'on aura enfin une vraie suite dans Terminator 1000 ...

Yoyo
26/11/2019 à 12:10

En ce qui me concerne,tout le monde a sa part de responsabilité dans ce magnifique fiasco,et Cameron encore plus que les autres.

berni
26/11/2019 à 11:20

@jerry: Il était d'accord avec le scénario du film sinon il ne l'aurait pas réalisé.
Et pour les fans c'est bien le scénario qui est à vomir et non pas forcément la réalisation.

Jerry
26/11/2019 à 00:11

C'est pas ce que j'ai lu !!
Tim Miller est un réalisateur talentueux !!
Mais si il est étouffer par la prod. Qui ne désire que du fric, y a un truc qui ne va pas autant ne pas engager de réalisateurs. C'est un manque de confiance

Codyunit501
25/11/2019 à 22:00

Le meilleur film depuis T2 est renaissance finalement on voyait le combat résistance vs Skynet et l'histoire évoluait ça ne tournait pas toujours sur le même putain de scénario

Share_the_pain
25/11/2019 à 16:22

Galt + 1000 !

berni
25/11/2019 à 14:22

Franchement, les personnes qui se disent fans de T1 et de T2 et qui disent sur ce forum qu'ils ont apprécié et même rit avec le personnage de Carl ( le T800) n'ont pas du comprendre ce qu'est un TERMINATOR !!!
Pour moi, c'est la plus grossière erreur de ce film avec bien sûr les 2 premières minutes du film.
A la limite, un reboot ou John a la fin se sacrifie pour sauver la nouvelle " sauveuse" de l'humanité aurait eu un sens. Ils auraient pu aussi faire jouer à Arnold un humain dont l'ADN aurait été utilisé dans la version antérieur de Skynet pour fabriquer les T800 !
Il y avait une mulititude suite interessante à faire. Mais non TIM MILLER est le seul responsable car c'est son film et il aurait pu refuser de le tourner. Pour ma partn je boycotte ses futurs films pour John.....

loicthegreat@msn.com
25/11/2019 à 12:54

On va être honnête le film est exactement ce qu'il doit être : un sixième épisode, un épisode pour faire du fric et pour attirer les fans du genre ou de la saga.
Perso quand je suis allé le voir, et bien moi j'ai aimé comme je les ai tous aimé car j'allais voir un produit Terminator et j'ai eu un Terminator.
On parle d'Alien? Oui les 4 sont excellents etc etc... Oui mais ils restent systématiquement des remake suite. Comme toutes les franchises...
Tu aimes Terminator, le dernier a l'ADN de T2. Quoi vouloir de plus ? Dans tous les cas, tout le monde sera déçu comme à chaque suite...
Prenez juste ce qu'il y a prendre....
On parle déjà des suites d'Avatar???

Antoine
25/11/2019 à 11:54

J'ai vu ce film. Je dois dire qu'il n'était pas tout à fait mauvais. Il y avait quelques imperfections, certes, mais j'ai mieux adoré celui-là par rapport aux autres suites de Terminator.

J'ai toujours été fan de la saga Terminator. Je suis un fan incontesté des deux premiers films (surtout T2, qui est et restera toujours mon préféré). Le 3ème ne m'avait pas bien emballé. Terminator Salvation ou Renaissance était médiocre, vraiment pas aimé, c'était horrible (film merdique content qu'ils n'aient pas fais de suites à cette horrible bouse). Genysis aurait pu être un bon film, le début était chouette, ça partait bien, et après la seconde partie du film était tout fouillis, c'était pitoyable et je trouve ça dommage.


Parce que Dark Fate, honnêtement, il est beaucoup mieux que Genysis. C'est très plaisant de retrouver Linda Hamilton dans Sarah Connor. Malgré son âge, elle est toujours convaincante dans son rôle de guerrière mentor et calculatrice. J'ai aimé aussi le rôle de Schwarzy dans le Terminator, il m'a beaucoup fait rire. Et les deux personnages féminines principaux m'ont épatés, j'ai adorés toutes leurs scènes dans le film.



SPOILERS SPOILERS SPOILERS

Ce qui m'a contrarié, c'est la mort trop vite expédiée de John Connor. J'ai eu un choc en voyant Sarah et John de T2 dans ce film, j'étais comme sur un nuage, mais ensuite, voir John mourir de cette façon... Je n'arrive pas à l'expliquer, ça m'a un peu déçu. Qu'il fasse mourir John n'est pas le problème, mais j'aurais préféré une autre scène de mort que celle-là.


Mais en tout cas, j'ai trouvé ce film génial et j'ai l'intention de le revoir une autre fois. Après, je respecte les goûts des autres.

Plus

votre commentaire