Lupita Nyong'o ne sera finalement pas The Killer dans le remake que prépare John Woo

Christophe Foltzer | 18 novembre 2019
Christophe Foltzer | 18 novembre 2019

S'il y a bien un truc que l'on n'aime pas trop en ce moment, c'est bien la manie intempestive qu'a Hollywood de faire des remakes de tout et n'importe quoi. Mais avec celui de The Killer, le procédé va quand même très loin.

Silencieux depuis un an et demi, le remake de The Killer est toujours d'actualité et a ceci de particulier qu'il devrait s'agir du prochain film de John Woo, déjà auteur du classique original de 1989. C'est assez rare pour le souligner, qu'un metteur en scène fasse lui-même le remake de l'un de ses films les plus connus et les plus appréciés.

 

Photo Chow Yun-FatPlus qu'un film, une légende

 

Ce sera surtout l'occasion pour John Woo de proposer une variation sur le même thème puisque l'on sait depuis le départ que le personnage incarné par Chow Yun-Fat devrait cette fois être une femme. Même que, dès le début, la comédienne Lupita Nyong'o était rattachée au projet. Sauf que voilà, elle vient d'abandonner le navire comme le metteur en scène l'a révélé au micro de Deadline :

"Il y a eu un problème de calendrier parce qu'elle est très populaire maintenant. Nous avons réécrit le scénario et cela a pris beaucoup trop de temps... elle a dû partir sur un autre projet."

 

photo, Lupita Nyong'oLupita Nyong'o

 

Vu le charisme et le magnétisme de l'actrice, il est fort dommage qu'elle ne fasse plus partie de cette aventure même si, on n'en doute pas, sa remplaçante parviendra à nous convaincre. Encore que, on vous dit ça, c'est surtout pour ne pas partir en crise de nerfs en pensant au projet lui-même et à ce que cela peut donner, tant The Killer est un film culte pour qui a grandi avec le cinéma d'action dans les années 80-90. Même si Woo se veut rassurant et tente de nous convaincre qu'il ne s'agit pas uniquement d'une décision opportuniste :

"La principale raison pour laquelle je voulais refaire ce film est que je voulais que le héros soit une femme - ça me plait vraiment. Cela donnera au film un look très différent."

 

Photo The KillerMickey et Dumbo (si, si)

 

Et, si ça ne vous convainc pas encore, John Woo garde d'autres arguments dans sa manche :

"Je veux créer un personnage féminin de cinéma d'action complexe qui ne se batte pas uniquement très bien mais je veux aussi apporter un élément important concernant l'émotion et l'humanité du rôle".

Bref, plus qu'un gimmick, John Woo veut surtout faire de sa Killeuse un personnage au moins aussi emblématique que l'original. On lui souhaite bien du courage pour y parvenir en espérant toutefois que les studios ne lui mettront pas trop de bâtons dans les roues. Même si, pour le moment, aucune date de sortie n'est calée pour ce film.

 

Photo the Killer 2On est prêts

commentaires

Tsui
19/11/2019 à 10:53

John Qui le mec des flingues munitions illimitées, du montage alzheimer Michael Bay avant l'heure et des pigeons de merdes qui volent et chient partout.
The Killer est tellement gay dans sa relation virile et sa vision virile que l'évolution vers un héro féminin est logique.

Aux pisse froid qui se plaignent à longueur de journée, préparez-vous, le monde a découvert qu'il n'était pas peuplé que de mecs (blancs) uniquement, donc soit vous vous adaptez et faites comme tous ceux qui ont du vivre avec un certain type de héros et de cinéma durant des décennies soit vous ressortez vos vhs de Chuck Norris et Charles Bronson.

Baretta
19/11/2019 à 10:03

Des femmes avec des flingues c'est pas nouveau, il n'y a qu'à voir la vague des girl whit gun des année 80 à HK comme le yes madam ou les films avec Michelle yeo ou cynthia rothrock.
Maintenant un film aussi viril prônant la fraternité, l'honneur masculin que the killer feminisé, c'est la catastrophe surtout que John woo nest pas connu pour ces personnage féminin, déjà dans the killer l'actrice surjoue comme une malade.
The Killer cest un film d'homme, comme le samouraï l'était avant lui, le pauvre John est perdu son remake raté de manhunter en est la preuve il aurait dû laisser de film de takakura ou il était.

Mx
18/11/2019 à 18:28

Grand fan du killer original, qui fut l'un des premiers vrais chocs en vhs à l'époque, je suis très sceptique de l'intérêt de ce remake, qui plus est pas fan du tout en effet de cet effet de mode "girl power", et puis comment surpasser chow yun-fat, danny lee, les gunfights infinis ou le sang coule à flots, la superbe mélodie de sally yeh, et tant d'autres, donc un peu déçu de voir ce grand maitre du cinéma d'action, dont j'aime beaucoup de ses autres films (y compris chasse à l'homme), succomber à cette mode actuelle des remakes!!

Putain, je sais pas, quitte à faire des remakes, qu'ils fassent des remakes de films qui méritent une seconde vision, comme razorback,, je sais pas

HDH
18/11/2019 à 14:44

Birdy, je suis complètement d'accord avec vous. Ce film est énorme et un remake doit pas être simple pour faire oublier l'original, même si c'est avec John Woo à la baguette.

trashyboy
18/11/2019 à 09:17

La manie intempestive du moment ce n'est pas tant de faire des remake, mais de vouloir mettre des femmes ou des afro-américains à tout va.

Effet #MeToo? Succès de Black panther?
Si encore il y avait une véritable volonté de diversification et d'égalité, mais non, désolé, il ne s'agit que d'opportunisme hypocrite.

Birdy
18/11/2019 à 08:52

Le style de John Woo passe mal chez les américains. A part les fulgurances de Volte Face, c'est quand même pas terrible. Alors toucher à ce monument... j'ai une énoooorme goutte de sueur glaciale dans la nuque...

votre commentaire