Star Wars : L'ascension de Skywalker - pas encore sorti, le film pulvérise déjà un record d'Avengers : Endgame

Déborah Lechner | 24 octobre 2019 - MAJ : 24/10/2019 17:09
Déborah Lechner | 24 octobre 2019 - MAJ : 24/10/2019 17:09

Star Wars : L'Ascension de Skywalker sortira en décembre prochain, ce qui n'empêche pas le film de J.J. Abrams de battre un premier record. 

Disney a tout gagné en 2019. Indépendamment de leur réception critique, le studio a enchaîné les films au-dessus du milliard de dollars au box-office mondial (Captain MarvelAladdinToy Story 4Le Roi Lion). Évidemment, la consécration s'est fait avec Avengers : Endgame et ses 2,79 milliards dans le monde, qui en font le film avec les recettes les plus importantes de tous les temps

Si ce n'est probablement pas Maléfique : Le Pouvoir du mal, actuellement en salles, qui rivalisera avec les autres productions, la maison de Mickey peut encore frapper très fort avec La Reine des neiges 2 et surtout le film événement de cette fin d'année : Star Wars : L'Ascension de Skywalker de J.J. Abrams. Ce qui pourrait sembler mal parti étant donné que le précédent volet, Les Derniers Jedi de Rian Johnson, a énervé un tas de fans dont certains ont même juré qu'ils boycotteraient l'Episode 9.

 

photo, Avengers : Endgame, Chris Pratt"C'est nous qu'on est les plus forts"

 

Mais Anthony Daniels, l'acteur qui se cache sous la ferraille de C3-PO, expliquait il y a quelques jours qu'il n'était pas du tout inquiet quant au bon déroulement de l'exploitation parce que les gens iraient voir le dernier film des Skywalker, qu'ils aient aimé l'Épisode 8 ou non. Et il avait visiblement raison quand on sait qu'avant même sa sortie au cinéma, L'Ascension de Skywalker a battu un premier record qui était détenu jusqu'ici par... Avengers : Endgame.

D'après Deadline, une heure après que le site Atom Tickets ait lancé les préventes de billets pour Star Wars : L'Ascension de Skywalker, presque au même moment que la diffusion de la dernière bande-annonce, les chiffres étaient supérieurs de 45% par rapport à ceux enregistrés pour le dernier film des frères Russo. Atom Tickets a également précisé que le prochain Star Wars 9 avait multiplié par 2,5 le nombre de préventes de Star Wars : Les Derniers Jedi (actuellement le 4e film avec la commande de préventes le plus élevée en une heure).

 

photo, Josh Brolin"Et ces Jedi là, je ne peux pas les snaper eux aussi ?"

 

Comme le précise Allociné, Atom Tickets n'est pas la seule plateforme sur laquelle les Américains se sont rués pour commander leur place de cinéma. D'autres sites comme Fandango ou AMC ont vu leur serveur planter en raison de la trop forte demande qui a suivi la mise en ligne de la dernière bande-annonce.

Un premier record qui en augure donc peut-être un autre. En sachant que Star Wars : Le Réveil de la Force affiche le quatrième plus gros box-office de tous les temps, Avengers : Endgame étant au sommet du classement, il ne serait pas impossible de voir le dernier film de la troisième trilogie dépasser ou égaler la performance du film des frères Russo, au moins en ce qui concerne les recettes à domicile (858,3 millions) ou le week-end d'ouverture national (357 millions).

Star Wars : L'Ascension de Skywalker sortira en salles le 18 décembre en France et le 20 décembre aux États-Unis. En attendant, pour se remettre dans le bain, notre critique des Derniers Jedi est juste ici et celle du Réveil de la Force juste.

 

premiere affiche

Tout savoir sur Star Wars : L'Ascension de Skywalker

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Dennis
06/11/2019 à 20:49

quelques jours qu'il n'était

Tad
27/10/2019 à 14:48

@Finnois: nan mais cherche pas, l’urluberlu et sa mauvaise foi crasse qui te sort que Leia dans l’espace c’est parfait par rapport au combat avec Dark Maul, au général Grievous, à tout un tas d’environnements, des envolées épiques avec une BO de folie, le mec est d’une crédibilité à toute épreuve.

Finnois
26/10/2019 à 22:08

Qualifie la prelo « d’infâme » et se palucher sur ce qui sort actuellement et qui n’a ni queue ni tête et ça se dit « journaliste » je suis mort de rire. La prelo elle a le mérite de raconter une histoire passionnante mon pote, chose qu’on a perdu actuellement .

Si toute la daube actuelle pouvait se vautrer.... Je serai ravi.

Farfadet
25/10/2019 à 19:32

Simon Riaux, vous avez l’air bien sûr de vous pour qualifier d’infâme des films dotés d’une ambition manifestement bien supérieure à la moindre parcelle sans âme des nouvelles productions Disney. La prochaine fois, faites un papier un peu plus sérieux sur le sujet, prenez le temps de mesurer vos fières paroles, et n’oubliez pas de respecter un minimum l’intelligence de vos lecteurs.

N’oubliez pas que la trilogie classique a souffert en son temps de contraintes techniques autrement plus laborieuses – parlons du stop motion et de ces séquences coupées au montage où l’on pouvait voir Luke Skywalker chevaucher son landspeeder derrière une diapo désertique. Sans oublier l’animation timide du Taun-Taun qui n’aurait pas supporté une exposition plus ostensible. Et pourtant, cela n’empêche pas de saluer les performances techniques initiées par Phil Tippett en son temps.

George Lucas nous a fait remarquer encore récemment que l’univers de Star Wars s’adressait d’abord et avant tout aux enfants en construction. Bien sûr, vous connaissez votre histoire, mais les enfants ont besoin quant à eux d’une bonne dose de manichéisme pour devenir des adultes responsables. Quant aux adultes, nul besoin de sortir de sciences politiques pour comprendre que l’histoire se répète, et que les mêmes causes produisent les mêmes effets.

Selene1912
25/10/2019 à 18:11

@Simon Riaux

Pour ceux qui ont aimé je voulais dire, excusez moi, je croyais que c'était évident. Mais j'imagine que vous n'en avez rien a foutre vu votre réponse.

Simon Riaux - Rédaction
25/10/2019 à 18:08

@Selene1912

Si la prélogie nous lit, et que son petit coeur saigne, qu'elle sache que je lui adresse toutes mes confuses.

Selene1912
25/10/2019 à 18:06

@Simon Riaux

Je pense que vous avez compris ce que je voulais dire par "Coppola" sans que je sois forcer d'expliquer.

Pour le reste, je ne vous ai nullement demander de vous expliquer sur vos raisons de traiter la prélogie d'"infâme".
Libre à vous de ne pas aimer. Il y a juste des manière plus respecteuse de le dire surtout de la part d'un journaliste (quoique...).

Simon Riaux - Rédaction
25/10/2019 à 17:49

@Selene1912

"En mode Coppola" ?

C'est très flatteur, mais je ne vois pas ce que j'ai accompli pour qu'on me compare à un des artistes majeurs du XXe siècle.

Sinon, bah la prélogie, de par l'usage absurde des technologies disponibles à l'époque, est d'ores et déjà quasiment irregardable.
Les scénarios comptent parmi les plus ridicules du genre.
L'interprétation est une source d'embarras pour l'éternité.
Les VFX sont hideux.
La photo d'une grande laideur.
Le discours politique ferait honte à un bon élève de CE2.

Trois navets indignes.

Je n'ai aucune passion pour ce que Disney fait actuellement de Star Warsn mais les pires scènes du VII et du VIII explosent pépouze les séquences les moins minables de la prélogie.
Donc oui, elle est infâme cette prélogie.

Selene1912
25/10/2019 à 17:43

"L'infâme prélogie"... mouais...
J'ai bien aimé la prélogie et je la trouve bien supérieur à ce que nous a pondu Disney avec les deux derniers.
L'Episode 3 fait même partie selon moi des meilleurs (j'ai souvenir que lorsque j'ai été le voir au cinéma, à la fin du film l'ensemble des spectateurs de la salle a applaudit le film).

Mais bon puisque des journalistes en mode Coppola nous disent que c'est "infâme"...

Simon Riaux - Rédaction
25/10/2019 à 16:03

@Opale

Je dis ça comme ça, mais il me semble que le degré de haine demeure très, très en dessous de ce qu'a pris dans la gueule et a raison l'infâme prélogie.

N'oublions pas non plus que la réception du Retour du Jedi, même si le film est vite entré dans les coeurs des spectateurs, a été assez dure.

C'est peut-être plus dû au statut de la saga qu'à son contenu effectif.

Plus
votre commentaire