Retour à Zombieland : un crossover avec The Walking Dead et S.O.S Fantômes a failli voir le jour

Mathieu Jaborska | 22 octobre 2019 - MAJ : 22/10/2019 10:08
Mathieu Jaborska | 22 octobre 2019 - MAJ : 22/10/2019 10:08

Pendant les 10 ans qui séparent les deux films, les scénaristes et acteurs ont eu quelques idées pour le moins originales.

Comme dans Bienvenue à Zombieland, cette suite comporte beaucoup de références à la pop culture dans son ensemble. Bill Murray y fait son grand retour, toujours dans le rôle de "celui-qui-a-joué-dans-S.O.S. Fantômes". On y trouve également un clin d'oeil à The Walking Dead, la série aussi tenace qu'un mort-vivant en décomposition. Ces deux blagues ne sont en fait que les restes de gags beaucoup plus élaborés, voire très ambitieux.

 

Photo Abigail Breslin, Emma Stone, Woody Harrelson, Jesse EisenbergLes personnages de Retour à Zombieland face à l'humour du film.

 

Interrogé par UPROXX, le réalisateur Ruben Fleischer a expliqué que les survivants de la série AMC auraient pu rencontrer le quatuor prestigieux de Retour à Zombieland. Cela aurait fait, selon lui, une blague efficace. Et les comédiens avaient l'air partant.

"Emma [Stone] a eu l'idée amusante que, lorsque nos héros tracent leur route à travers le paysage post-apocalyptique, ils croisent, juste en passant, quelques membres du casting de The Walking Dead. Mais on n’a jamais réussi à le faire arriver."

Mais ce n'était apparemment pas la faute des producteurs de la série :

"Non, ça n'est juste jamais devenu réalité. Je pensais juste que ça serait une idée très, très marrante. Mais je pense que la référence au comic book était une meilleure façon de faire. Ça aurait pu ressembler un peu à Scooby-Doo, comme quand les Harlem Globetrotters [ndlr : une équipe de basket-ball] débarquent."

 

Photo zombiesLes zombies de The Walking Dead, un peu plus lents quand même

 

Dans le cas de S.O.S. Fantômes, l'ambition était encore plus grande. Rhett Reese, un des scénaristes du film, a expliqué à The Hollywood Reporter comment Bill Murray devait à l'origine rencontrer tout le casting du classique de 1984.

"Dan AykroydHarold Ramis et Ernie Hudson devaient prendre Murray à part sur un terrain de golf et tenter de le convaincre de faire une suite de Ghostbusters. Dan Aykroyd devenait alors un zombie, attaquait Bill, et puis il y avait des voiturettes qui fonçaient dans le lac et des gens qui se frappaient à coups de clubs de golf."

 

Photo GhostbustersLes quatre chevaliers de l'apocalypse

 

Seulement voilà : occupés à l'écriture de Deadpool, qui construit à peu près le même type d'humour, Rhett Reese et son collègue Paul Wernick n'ont pas pu s'occuper rapidement du scénario de cette suite, qui verra le jour bien trop tard pour que la séquence puisse être tournée. En effet, la sortie du remake, la mise en route d'un nouvel opus et surtout la mort du génial Harold Ramis en 2016 ont enterré le projet. 

"C'était vraiment drôle, mais avec le temps, et avec tout ce qui est arrivé, il fallait faire autre chose."

Nous, on sait ce qu'est cette autre chose, puisqu'on a vu le film et qu'on en a fait une critique. Pour s'en rendre compte par soi-même, il faudra aller en salles le 30 octobre.

 

affiche

commentaires

Nope
22/10/2019 à 13:32

Merci pour l'anecdote. Au passage :

"Les quatre chevaliers de l'apocalypse"

Je propose "cavaliers".

votre commentaire