Terminator : Dark Fate - pourquoi on a peur de voir le nouvel épisode

Elliot Amor | 18 octobre 2019 - MAJ : 18/10/2019 16:09
Elliot Amor | 18 octobre 2019 - MAJ : 18/10/2019 16:09

Terminator : Dark Fate de Tim Miller sera en salle mercredi 23 octobre, nos rédacteurs Geoffrey et Simon expriment leurs craintes et leurs attentes vis-à-vis du film.

Un nouveau film dans un univers aussi culte que celui de Terminator peut susciter autant d'attentes positives que négatives. Surtout quand ce Terminator : Dark Fate zappe toutes les suites pour se replacer directement après Terminator 2 : Le Jugement dernier, et ramène Linda Hamilton et Arnold Schwarzenegger, avec James Cameron comme producteur.

Avant de découvrir le film en projection, Simon et Geoffrey sont donc revenus sur les raisons de craindre et d'attendre ce sixième-troisième opus.

 

PS : vous pourrez retrouver la critique du film dimanche 20 octobre, embargo oblige.

 

 

Affiche française

commentaires

Doli
20/10/2019 à 06:24

Moi je vais vous dire pourquoi allez voir se film sans crainte, c’est la suite du jugement dernier !

Geoffrey Crété - Rédaction
19/10/2019 à 17:22

@Mathieu

Avoir un avis sur la promo, l'état industriel d'une saga, la nature du projet (qui zappe les précédents films), et le bullshit habituel du marketing ("Vous n'avez jamais vu ça", "Notre suite n'est pas juste une suite, c'est encore mieux" et autres belles paroles), n'a rien à voir avec un avis sur le film lui-même.

Comme tout spectateur, on sépare bien les deux, on est prêts pour les bonnes ou mauvaises surprises. Mais de la même manière que vous avez un avis sur la promo (les bandes-annonces, dont vous parlez), on en a un aussi. Il se trouve qu'il est simplement différent du vôtre.

Notre job n'est absolument pas de dissuader, pas plus que ça n'est d'inciter à voir un film. On ne fait ni pa pub, ni l'anti-pub des films. On donne des avis, on partage des opinions en suivant l'actu. Jamais on ne se place en parole divine, jamais on ne dit aux lecteurs comment penser et décider.

En revanche, on répète constamment, chaque semaine, chaque jour même, que chacun devrait se faire son propre avis en salles. Qu'on aime ou non un film, on le répètera encore et encore. C'est ça, la cinéphilie qu'on défend : celle de la curiosité, de l'échange, du libre-arbitre, et sans aucune police de la "bonne cinéphilie".

Et n'oublions pas une chose : peu importe ce qu'on dit d'un gros film comme ça, ça va énerver. On nous accuse d'être trop gentils ou trop méchants toutes les semaines, parfois sur un même film. N'oublions pas la subjectivité de chacun, la liberté des autres, et prenons tout ça comme base d'un échange cinéphile ;)

Mathieu
19/10/2019 à 16:45

Personnellement , j’en attends énormément de ce film . Je ne partage pas vos angoisses , les bandes annonces sont bonnes et contrairement à Genesis , en les voyant , on se pose toujours autant de questions .

Comme vous dites , chacun est libre d’avoir son avis mais malheureusement , les articles que vous écrivez alors que vous avez déjà vu le film laissent clairement prévoir que le film n’est pas à votre goût . Alors oui , ils mettent le paquet du côté marketing mais même si vous devez respecter une date avant de donner votre critique , vous mettez également le paquet pour dissuader les gens ... même si vous pouvez vous permettre d'émettre des craintes ) . BIEN SÛR , je peux me tromper et je l’espère .

Ken
19/10/2019 à 00:08

3/5 réponse dimanche!

John
18/10/2019 à 21:56

@SimonRiaux

"Dans Genisys l'antagoniste c'est le film lui-même"

Ça m'a tué.

Geoffrey Crété - Rédaction
18/10/2019 à 19:43

@Sharko

Attention, vous perdriez votre main. On a tourné la vidéo avant de voir le film, et que Simon rigole quand je dis ça à la fin, c'est juste un rire. Y voir la preuve qu'on a décidé de mentir, d'enfoncer le film, de mentir sur la date d'enregistrement... ce serait pas un peu exagéré ?

Surtout qu'au fond, ça ne change rien : comme d'hab, on dira que ce n'est que notre avis, que chacun devrait se faire le sien en salles, et qu'on sera toujours là pour en parler, écouter vos avis, et participer au débat. Sans jamais prétendre vous dire quoi voir-penser-aimer. Ne donnez pas tant de poids à notre opinion, et donnons un peu plus de crédit au public et à nos lecteurs : vous êtes tous bien capables de penser par vous-mêmes, aller en salles selon vos envies, et pas selon nos critiques ;)

Rdv bientôt sur la critique du film donc, où tout naturellement on aura des débats passionnés, puisque peu importe ce qu'on pense d'un gros film comme ça, on nous accusera d'être trop gentils, ou trop méchants ;)

Sharko
18/10/2019 à 19:37

Simon Riaux qui est bidonné à la fin de la vidéo lorsque Geoffroy Crété dit qu'ils ont "l'esprit ouvert". Je rejoins Dark, pour moi vous l'avez déjà mis au pilori.
Je mettrai ma main à couper que vous avez tourné la vidéo après avoir vu le film et dans ce cas il aurait fallu demander à Siri la date pour prouver le contraire.

real
18/10/2019 à 19:27

Et si on s'en foutait, surtout ? -)

Simon Riaux - Rédaction
18/10/2019 à 19:18

@Dark

On voit assez mal ce qui vous fait dire ça... puisqu'on ne parle pas du film.

Terminator est une saga importante, fondamentale même, et logiquement, avant l'arrivée d'un nouvel épisode, on s'interroge sur ce qu'on attend, ce qu'on redoute. Point barre, il n'est pas question du film ici, mais de ce qu'on espère voir (ou non) dedans et de ce qu'éveille en nous sa campagne promotionnelle.

Point barre.

Ah et ensuite, juste une remarque, un média fondé sur la détestation... ça n'existe pas. Personne ne désire travailler comme ça, et personne ne souhaite lire ça.

Dark
18/10/2019 à 19:14

La philosophie d'Ecran Large est la détestation du 7e art.
Vous dézinguez un film avant de l'avoir vu… consternant, pathétique !

Plus

votre commentaire