The Lighthouse : Robert Pattinson lève le voile sur la masturbation "féroce"

La Rédaction | 18 octobre 2019 - MAJ : 18/10/2019 17:02
La Rédaction | 18 octobre 2019 - MAJ : 18/10/2019 17:02

La masturbation, c’est comme les burgers au sang de phoque, on peut vivre sans, mais c’est dommage. Robert Pattinson vient de le rappeler avec éloquence.

Entre la sortie prochaine du très attendu The Lighthouse et le début de production de The Batman, Robert Pattinson est au centre de toutes les attentions. Il faut dire que le comédien semble désormais capable de tenir le haut du pavé aussi bien du côté des productions indépendantes, que des giga-franchises qui règnent actuellement en maîtres à Hollywood.

Une situation qui aurait de quoi donner la grosse tête à quasiment n’importe qui. Mais pas Robert. Robert, pour décompresser, il a un truc bien à lui, comme il l’explique dans une étonnante interview accordée au New York Times, portant sur le tournage de The Lighthouse, qui n’a manifestement pas été piqué des vers.

 

photo, Willem Dafoe, Robert PattinsonThe Lightouse

 

« Eh bien, ma première scène était cette séquence de masturbation féroce. C’est toujours sympa d’entamer un tournage par quelque chose d’énorme, alors, j’ai été énorme pour cette première prise. C’était aux antipodes de ce qu’on avait pu faire en répétition, et j’ai vu que Robert Eggers était un peu choqué à la fin.

Mais je me suis dit : "Ok cool, personne ne m’a demandé d’arrêter, alors je vais pousser dans cette direction". Une fois cette scène terminée, elle a eu un rôle de note d’intention pour le reste du tournage. »

Nos pensées vont à l'équipe et au metteur en scène, qui ont dû se dire que c'était vraiment très utile d'organiser des répétitions, pour finalement commencer leur lundi matin par une séance de branlette galactique.

Si vous tenez à découvrir ce que Robert Pattinson entend par masturbation féroce, il faudra vous rendre au cinéma dès le 18 décembre. À moins, bien sûr, que le comédien ne parvienne à convaincre le réalisateur Matt Reeves d’inclure dans The Batman un morceau de bravoure à base de tirage de jonc. On ne sait jamais...

 

photo, Robert Pattinson"Bon, où c'est-y que j'ai rangé les mouchoirs moi ?"

commentaires

Meh
19/10/2019 à 20:42

"La masturbation, c’est comme les burgers au sang de phoque, on peut vivre sans, mais c’est dommage."
Mais bordel, EL, XD

maxleresistant
19/10/2019 à 01:38

Faut que je le vois ce film. Il a l'air dingue

Bubble Ghost
18/10/2019 à 17:28

Batman : The Faping Knight :D

votre commentaire