Scandale : un trio d'actrices méconnaissable dans une deuxième bande-annonce en mode #MeToo

Mathieu Jaborska | 16 octobre 2019 - MAJ : 16/10/2019 18:02
Mathieu Jaborska | 16 octobre 2019 - MAJ : 16/10/2019 18:02

Le film au sujet très... scandaleux se dévoile un peu plus dans une nouvelle bande-annonce quand même moins tendue que la précédente.

Drôle de carrière que celle de Jay Roach. Auteur de la parodie culte Austin Powers et ses suites, il enchaîne sur la comédie Mon beau-père et moi avec Ben Stiller. Et puis, virage à 90 degrés. Il réalise Dalton Trumbo, biopic sur le scénariste de Spartacus, persécuté lors de la chasse aux sorcières américaine, ainsi que All the Way, sur les premières années du président Lyndon Johnson. Son appétence récente pour les sujets historiques se confirme donc avec Scandale.

 

Photo Charlize Theron, Nicole Kidman, Margot RobbieUn casting quand même assez dingue

 

Le titre français ne ment pas (le film s'appelle Bombshell en version originale) le sujet a provoqué la polémique puisqu'il s'agit de l'affaire autour de Roger Ailes, ex-patron de la chaîne Fox News. Ce dernier s'était fait accuser de harcèlement sur ses employées avant de démissionner en juillet 2016. Les personnages principaux sont trois femmes directement liées à l'affaire : Gretchen Carlson, Megyn Kelly et Kayla Pospisil. Elles sont campées respectivement par Nicole KidmanCharlize Theron, méconnaissable une fois de plus, et Margot Robbie.

Le long-métrage semble par ailleurs ne pas s'attarder uniquement sur cette affaire, puisqu'on y retrouve les joutes médiatiques qui ont suivi l'interview de Donald Trump par Megyn Kelly.

 

 

Après une première bande-annonce très tendue, où un trajet en ascenseur symbolisait tous les non-dits qui régnaient dans les couloirs de Fox News, voilà que sont arrivées de nouvelles images. Rythmées par l'hymne adolescent Bad Guy de Billie Eilish, elles mettent beaucoup plus en avant une forme de légèreté, voire quelques traits d'humour. On peut y apercevoir également pour la première fois John Lithgow dans le rôle du patron vicieux.

On est cependant très loin de la comédie ! Ambitieux, Scandale ne prend pas son sujet à la légère et semble bien vouloir s'attaquer à du lourd, de la ligne éditoriale de Fox News à la politique américaine, en passant par le goût des Américains pour les potins juteux. Les premières critiques qui sortent outre-Atlantique présagent d'ailleurs d'un film réussi et surtout de prestation dingue du trio d'actrices qui pourrait prétendre aux Oscars.

Scandale sortira sur nos écrans le 22 janvier 2020.

 

affiche françaiseLes "bad guys" bien en valeur sur la nouvelle affiche française.

commentaires

tom's
18/10/2019 à 00:42

@raoul faut suivre lol, je trouve que non justement son maquillage est troublant la change subtilement, c'est pour accentuer la ressemblance avec la vraie qui as un regard "éteint" ce n'est pas très flatteur je crois. Par contre un détail sur kidman m'as étonné son obsession pour la chirurgie inutile a encore frappé je sais pas comment c'est possible mais elle n'atteint pas le point de non retour,je trouve ca stupide un femme si belle,et des qu'elle joue un truc un tant soit peu intéréssant elle est géniale, son jeu atteint des subtilités tout passe par le regard et ses expressions faut absolument arrété les frais, limite je veux lire un dossier acteurs et chirurgie les ravages de la chirurgie, le physique étant mis en avant dans le jeu ce n'est pas hors sujet non! un de peoplisation dans les choix éditoriaux de la rédac ne fera pas de mal :)

Raoul
17/10/2019 à 10:14

Je vois pas du tout l'intérêt des prothèses et du maquillage pour ce film, à part faire bosser la famille des producteurs? Qu'ils prennent des thons plutôt que les plus belles femmes du monde pour les grimer comme ça...

Madolic
17/10/2019 à 10:03

J'étais hyper hypé par la 1ère BA mais celle là ça fait balourd !
Entre le dialogue, entre le personnage de Robbie & le patron de la fox, sorti d'un mauvais film pour adulte et le dialogue d'intro qui tombe dans la dénonciation caricatural ... (vive la subtilité)
Même les prothèses oculaire de Theron ont l'air de rendre chelou quand elle a des vraies expressions faciales ^^
Bref à suivre mais avec davantage de méfiance.

tom's
16/10/2019 à 23:11

Théron est maquillé a l'aide d'une prothèse hyper subtil au niveau du regard pour ressembler à l'animatrice dans ce qui la définit physiquement, les 3 réunis donne trop envie,Kidman as la carrière la + intéressante du ciné us au vu de sa position,Theron est la suite surprenante elle aussi,Robbie est aussi dans la même démarche iconisé par Tarantino.

Flemmard
16/10/2019 à 20:44

J'ai trouvé aussi Theron méconnaissable dans le trailer

Strangeface
16/10/2019 à 19:49

Pourquoi le visage de Charlize Theron est très différent? Est elle grimée?

votre commentaire