Star Wars, Indiana Jones 5 : deux scénaristes à la mode ont dit non à Disney pour les meilleures raisons du monde

La Rédaction | 12 septembre 2019 - MAJ : 12/09/2019 11:31
La Rédaction | 12 septembre 2019 - MAJ : 12/09/2019 11:31

Bryan Woods et Scott Beck, les scénaristes de Sans un bruit, se sont vus proposer du Star Wars. Mais ils n'en ont pas envie, pour de bonnes raisons.

La machine Star Wars a tremblé suite au désastre financier de Solo : A Star Wars Story (plus de détails par ici), mais ne s'arrête pas. Après la sortie de Star Wars : L'Ascension de Skywalker en décembre prochain et malgré l'annonce d'une pause, une nouvelle trilogie sortira en salles entre décembre 2022 et 2026, tandis que Disney+ servira à étendre la marque, avec la série The Mandalorian et celle sur Obi-Wan avec Ewan McGregor.

Lucasfilm cherche donc logiquement les prochaines têtes pensantes de la franchise, et de préférence du côté des succès récents. Malgré un Star Wars : Les Derniers Jedi qui continue d'alimenter les débats envenimés, Rian Johnson est toujours lié à une trilogie. David Benioff et D. B. Weiss, les créateurs de la série Game of Thrones, devraient participer au futur de la saga en tant que scénaristes, dans une moindre mesure néanmoins suite à leur contrat signé chez Netflix.

Sans surprise, l'équipe de Kathleen Kennedy a également rencontré Bryan Woods et Scott Beck, le duo de scénaristes de Sans un bruit qui a été un carton phénoménal (plus de 340 millions pour un budget officiel de 17 millions). Mais ils ont refusé, pour d'excellentes raisons.

 

photo, Daisy RidleyLa tête de Lucasfilm quand tu dis : "merci, mais non merci"

 

Le duo a expliqué à Movieweb avoir rencontré les gens de Lucasfilm, mais décidé de ne pas aller plus loin. Bryan Woods commence :

« On est allés chez Lucasfilm juste après Sans un bruit et ils voulaient discuter d'Indiana Jones et Star Wars. Et on leur a dit : "On veut vous parler de ce qu'est Star Wars avant d'être Star Wars. Vous avez la responsabilité de lancer une nouvelle franchise." C'est là que notre cœur a toujours été, essayer de créer des idées originales. »

Il s'agit bien sûr d'un rappel : quand George Lucas a eu l'idée de Star Wars, personne n'y croyait et c'était véritablement un pari. Quelques décennies plus tard, c'est devenu une marque surpuissante, rachetée des milliards par Disney, et qui donne vie à des films, séries, BD, jeux vidéo, et une tonne de peluches, posters et autres babioles.

 

Photo Harrison FordIndiana Jones 5 est censé arriver, bientôt

 

Scott Beck continue :

« Sans trop en dire, il s'agissait simplement de réfléchir autour de l'idée de, si on faisait un Indiana Jones, que voudrait-on voir ? Et si on faisait un Star Wars, quel est le chapitre de cet univers qu'on voudrait voir ? Donc c'était vraiment une discussion ouverte. On a commencé à avancer un peu, mais, encore une fois, comme Bryan l'a dit, ce n'est simplement pas dans notre ADN. On préfèrerait créer ce que pourrait être le prochain Indiana Jones. »

Le duo touche un point sensible et central : le manque de prise de risques et d'opportunités pour ouvrir de nouvelles franchises. Star Wars et Indiana Jones sont précisément des idées originales et folles, imaginées par George Lucas (et Steven Spielberg pour le second), sur lesquelles des studios ont misé, et récolté beaucoup. Qui aujourd'hui serait prêt à soutenir les scénaristes qui ont des idées entièrement originales, aussi intéressantes et riches ? Scott Beck et Bryan Woods n'ont pas forcément la réponse, mais préfèrent cette question risquée au confort de Disney. Sachant que tout revient au final au public, qui soutient massivement les grandes marques, prouvant aux studios que c'est la voie à suivre.

Star Wars : L'Ascension de Skywalker sortira le 18 décembre et Sans un bruit 2 (uniquement écrit par John Krasinski, sans le duo original), le 18 mars 2020. Indiana Jones 5 est quant à lui annoncé pour 2021.

 

Photo Millicent Simmonds, Emily BluntSi Disney t'appelle, ne réponds pas

commentaires

Nyl
13/09/2019 à 02:09

Eh bah, quelle réponse ils leur ont mis ! XD.
Dommage que ça n'ira pas plus loin, et qu'ils continueront cette politique de nosltagie, sans prise de risque. Tant que ça marche

Geoffrey Crété - Rédaction
12/09/2019 à 18:50

@MisterM

Le pluriel utilisé pour "les idées" indique clairement que Lucas a imaginé les deux, encore une fois.

MisterM
12/09/2019 à 18:39

Il aurait fallu écrire "AINSI QUE Steven Spielberg pour le second" car non, désolé mais la phrase n'est pas claire du tout. Mais rassuré de voir que c'était ce que vous vouliez dire. :)

Geoffrey Crété - Rédaction
12/09/2019 à 18:16

@Mister M

"Star Wars et Indiana Jones sont précisément des idées originales et folles, imaginées par George Lucas (et Steven Spielberg pour le second)"

La phrase est claire : Lucas est derrière les idées (d'où le pluriel). Mais pour Indiana Jones, il y a aussi Spielberg dans l'équation (qui était avec Lucas pour le démarrage de l'idée, de l'envie, de l'inspiration). Il est donc entre parenthèse, derrière Lucas.

Simon Riaux - Rédaction
12/09/2019 à 18:15

@MisterM

Excusez-moi d'insister hein.

Mais bon.

"le manque de prise de risques et d'opportunités pour ouvrir de nouvelles franchises. Star Wars et Indiana Jones sont précisément des idées originales et folles, imaginées par George Lucas (et Steven Spielberg pour le second)"

C'est le paragraphe après la citation de Scott Beckett.

MisterM
12/09/2019 à 18:03

L'article dit exactement l'inverse, à savoir que "les idées folles et originales" d'Indiana Jones ont été "imaginées" par Spielberg.
Je ne vois pas comment on peut y lire ce que vous avancez, alors que c'est effectivement cela qu'il aurait fallu écrire.

Simon Riaux - Rédaction
12/09/2019 à 17:35

@MisterM

L'article dit d'ailleurs bien que c'est un concept imaginé par Lucas, avec la participation de Spielberg.

MisterM
12/09/2019 à 17:22

Euh Ecranlarge, vous êtes au courant que c'est LUCAS et non SPIELBERG qui a crée Indiana Jones ? Steven n'a fait "que" réaliser les films, ce qui est beaucoup évidemment mais les idées ne viennent pas de lui pour l'essentiel!

Dirty Harry
12/09/2019 à 16:10

Faut pas se corrompre à bosser pour la mafia ! lorsqu'on a des idées neuves, on ne les met pas au service de conglomérats et grands groupes : ça te noie et tu finis broyé par le machin. Et puis Star Wars est mort depuis l'épisode VI, dés que Lucas a enlevé Gary Kurtz et Irvin Kershner de la machine, c'est rentré sur des rails...

Poulet
12/09/2019 à 13:47

"Ah non pitié, pas des idées originales! Imaginez si le public en devient friand! Quelle horreur, il faudra user ses neurones au lieu de leur offrir la vieille soupe! Au bac les idées originales!"

Plus

votre commentaire