Doctor Sleep : la suite de Shining par Mike Flanagan ne sera définitivement pas pour les enfants

Christophe Foltzer | 22 août 2019
Christophe Foltzer | 22 août 2019

On le dit depuis des années et ce qui se passe en ce moment ne fait que nous le confirmer, Mike Flanagan est l'une des meilleures choses qui soient arrivées au cinéma d'horreur depuis longtemps et son Doctor Sleep risque de le prouver à tout le monde.

Qu'il s'agisse d'Oculus ou de The Haunting of Hill House, l'univers de Mike Flanagan a ceci de particulier qu'il est avant tout métaphorique et qu'il utilise le fantastique dans le sens noble du terme : pas de jump scares, pas de légendes pourries supposées vraies, mais inventées pour l'occasion, pas de tromperie sur la marchandise, Flanagan fait peur parce qu'il a des choses à raconter.

 

photo Doctor SleepUne image qui en rappelle une autre

 

Alors quand on a appris que c'était lui qui se retrouvait aux commandes de Doctor Sleep, on a tout de suite croisé les doigts pour qu'il ne se foire pas. Notamment parce que le projet est risqué dès le départ puisque le film est adapté de la suite du roman Shining de Stephen King. Nous y retrouvons effectivement Danny Torrance (incarné cette fois par Ewan McGregor), 40 ans après les événements de l'Hôtel Overlook, qui va devoir sauver une fillette, Abra, possédant elle aussi le don, et faire ainsi face à son passé.

 

photo Doctor SleepAmbiance...

 

Quand on connait les différences entre le roman Shining et le film de Stanley Kubrick, on se demande quelle version Flanagan allait choisir. La bande-annonce dévoilée il y a quelques mois ne laissait aucun doute : le réalisateur allait se référer aux deux en même temps. Un pari audacieux et un équilibre extrêmement précaire qui, on l'espère, ne portera pas préjudice à l'histoire qu'il veut nous raconter.

Et il va falloir s'accrocher puisque le film risque d'être sacrément corsé. En effet, Mike Flanagan lui-même vient d'annoncer sur Twitter il y a quelques heures que Doctor Sleep était passé devant la commission de classification des films américaine (le MPAA) et qu'il en était ressorti avec un solide classement R :

 

 

"Doctor Sleep est officiellement classé R par le MPAA pour contenu violent et perturbant, quelques images sanglantes, vulgarité, nudité et utilisation de stupéfiants. Ça me parait plutôt juste."

Une classification en forme de promesse. Le film ne fera pas son timide ce qui ne peut que nous ravir, surtout lorsque l'on connait la capacité de Flanagan à créer des séquences bien perturbantes. Doctor Sleep sortira sur nos écrans le 30 octobre prochain et, dire que l'on a hâte serait un doux euphémisme...

 

Affiche US

commentaires

Vincent04100
22/08/2019 à 15:36

Le livre est très sympa, une sorte de course poursuite psychique (pour ne rien spoiler) , mais j'ai une préférence pour l'histoire du livre shining dont le film de Kubrick était une libre adaptation, pas hyper fidèle, mais très bon.

Nimbari
22/08/2019 à 15:17

Le bouquin vaut quoi ? c'est important, vu que c'est quand même lui qui est adapté

votre commentaire