Quentin Tarantino évoque le ton de son 10e et dernier film, qui pourrait être horrifique... ou Star Trek

La Rédaction | 9 août 2019
La Rédaction | 9 août 2019

Once Upon a Time... in Hollywood sera sur les écrans dans quelques jours. Restera-t-il vraiment comme l’avant-dernier film de Quentin Tarantino ?

L’information n’a rien de nouveau : Quentin Tarantino projette d’arrêter la mise en scène de cinéma après son 10e film. Ce qui ne signifie pas pour autant que l’artiste entend se ranger des voitures, il a d’ailleurs déjà expliqué qu’il comptait s’essayer à l’écriture et au théâtre. Néanmoins, la sortie imminente de son 9e film, Once Upon a Time... in Hollywood, amène les curieux à s’interroger sur la teneur et le sens de son dernier opus, quand bien même beaucoup estiment que le cinéaste ne saura rester bien longtemps éloigné des plateaux de tournage.

Le Hollywood Reporter l’a logiquement interrogé sur le sujet, et il semble clair que le réalisateur envisage bien son corpus de 10 longs-métrages comme un tout, et souhaite, avec celui qui le conclura, mettre en place un dispositif qui fasse sens.

 

Photo Leonardo DiCaprio, Quentin TarantinoLeonardo DiCaprio et Quentin Tarantino en plein tournage

 

« Si on regarde les films comme les chapitres d’une même histoire, chaque film comme un wagon de train, alors celui-là sera le grand climax final de toute mon œuvre. J’imagine que le 10e ressemblera plus à un épilogue. »

Ceux qui ont déjà eu la chance de voir Once Upon a Time... in Hollywood le savent (notre critique par ici) : le film contient une séquence dans laquelle officie Brad Pitt, dont la mise en scène, le tempo et la photographie évoquent les codes du cinéma horrifique. Elle a fait se demander à pas mal de monde si l’artiste n’avait pas envie d’explorer en guise de conclusion le cinéma d’horreur.

C’est d’ailleurs la question que lui a posé un spectateur lors d’une des dernières avant-premières de Once Upon a Time... in Hollywood, et le cinéaste lui a offert une réponse retranscrite par le site Bloody Disgusting.

 

Photo Brad PittBrad Pitt

 

« Si je trouve une idée de film d’horreur géniale, alors ce sera mon 10e film. J'adore les films d'horreur. »

On serait bien sûr très curieux de découvrir une création horrifique à la sauce Quentin Tarantino, mais à bien y regarder, le metteur en scène s’est aventuré plus d’une fois sur ce terrain. En effet, plusieurs séquences de Boulevard de la mort (notamment durant sa première moitié) mais aussi des 8 Salopards, s’inscrivent directement dans les canons esthétiques du cinéma horrifique.

Bien sûr, le réalisateur a aussi répété ces derniers mois avoir très envie de s'essayer à un film Star Trek. Beaucoup de pistes donc.

Ah et sinon, Once Upon a Time... in Hollywood sort chez nous le 14 août prochain, et en voici la critique.

 

Affiche française

commentaires

Rudy Mako
11/08/2019 à 18:56

Tarantino est peut-être bon, mais faut pas trop le considérer parmi les plus grands. C'est un réalisateur en dessous des très grands. Je trouve Nolan meilleur que lui, en tous points.

Faurefrc
10/08/2019 à 08:37

Si Spielberg s’etait arrêté à son 10eme film, pas de « Liste de Schindler », de « Il faut sauver le soldat Ryan », « Attrape-moi si tu peux », « Minoriy Report », « Guerre des mondes » ou de Indy 4 (non, je deconne pour celui-ci)

Quant à Scorsese, pas de « Casino », « Affranchis », « Loup de Wall Street »...

Bref, l’argument de Tarantino (sont j’apprécie énormément le travail) est bidon.
Un bon réalisateur peut se renouveler et faire quelques uns de ses meilleurs films après le 10ème.

TaRaN
10/08/2019 à 00:43

C est la classe de dire " je m arrête a 10 films". Cela signifie qu il fait de la qualité plutôt que de la quantité mm si en tant que fan de se réalisateur je serai très déçu qu il s arrête en si bon chemin.

Greg
09/08/2019 à 23:32

"Jackie Brown qui est parmi ses plus faibles"... ou le meilleur, c'est selon...

Greg
09/08/2019 à 23:31

"Jackie qui est parmi ses plus faibles"... ou le meilleur, c'est selon...

MystereK
09/08/2019 à 21:48

MANU, presque tous les réalisateurs font cela, ils comptent leurs films, surtout quand les journalistes le leur rappelle... Heureusement que vous ne suivez pas Miike, chaque fois que je le vois, il dit ... Ceci et mon 98ème film, ceci et mon 100ème film, et cette année il nous a présenté sont 103ème film en juillet.

Il n'est pas sur-estimé, parce que le niveau d'estime se mesure en nombre de personnes qui estiment une personne ou une chose, et si la majorité l'estime et que vous vous ne l'estimez pas, par définition et mathématiquement, c'est vous qui le sous-estimez.

Sinon, le cas Besson est différent, il y toujours nié avoir dit cela alors que Tarantino le revendique. C'est pas pareil.

Pseudo1
09/08/2019 à 17:36

@Manu

Fondamentalement, quand tu compares son ratio "films réalisés / films considérés comme cultes ou quasiment", il a pas à rougir (perso je les kiffe tous à part Jackie Brown qui est parmi ses plus faibles, et Death Proof qui a pas mal de scènes cultes, mais manque d'un vrai souffle). A l'heure actuelle, il y en a pas des masses de la même trempe (Nolan, Cameron et quelques rares autres...). Après, on aime ou pas ses films, c'est autre chose.

Manu
09/08/2019 à 16:59

Il me gonfle le Tarantino à ressortir à chaque fois son "C'est mon 7ème film, c'est mon 8ème film etc..." comme si à chaque nouveau film il allait marquer l'histoire du 7ème et pondre un ultime chef-d'oeuvre. Ce mec, ultra sur-estimé par la presse a juste un melon énorme, faut voir ses interviews...

Dirty Harry
09/08/2019 à 16:02

Je ne crois pas un seul instant à cet arrêt après 10 films, d'une part Besson nous a fait le coup une fois, mais surtout parce "HE LOVES MAKING MOVIES" comme il aime à le hurler sur les plateaux de tournage.

votre commentaire