"De la merde irresponsable" : le créateur de Sons of Anarchy n'est pas tendre avec les films de super-héros

La Rédaction | 7 août 2019 - MAJ : 09/03/2021 15:58
La Rédaction | 7 août 2019 - MAJ : 09/03/2021 15:58

Le créateur de Sons of Anarchy et de son spin-off Mayans MC n’aime pas trop qu’on attaque la violence de ses créations pour leur violence, tant elle lui semble moins dangereuse que celle véhiculée par les super-héros.

Quelques heures après les dernières tueries de masse à avoir ensanglanté son territoire, les Etats-Unis d’Amérique s’interrogent sur les responsables de cette tragédie. On retrouve d’ailleurs les habituels suspects : jeux vidéo, impiété, homosexualité et beurre demi-sel sont comme d’habitude désignés en bouc-émissaire, ainsi que le cinéma et les séries.

Mayans MC comptant parmi les plus violentes actuellement diffusées aux Etats-Unis, le showrunner Kurt Sutter a été interrogé à ce sujet lors de la série de conférence organisée par la très prestigieuse Television Critic Association (TCA). L’artiste a expliqué en quoi l’usage qu’il fait de la violence en tant que scénariste répondait à une logique et une éthique, qui ne pouvait s’apparenter à une exploitation complaisante.

 

photo, Charlie HunnamAttention les petits chéris, ça va trancher

 

« C’est un monde qui use du langage de la violence. Nous explorons ces personnages abimés, qui évoluent dans un univers noir… Créativement parlant, c’est notre travail de raconter une vérité humaine à travers la fiction. La vérité de la violence, c’est qu’elle n’est jamais gratuite. Ce n’est pas beau, ce n’est pas sexy et ça a toujours des conséquences. La violence disloque l’humanité et c’est mon boulot d’en faire le récit. »

Pour Sutter en revanche, les super-héros sont nettement plus problématiques.

« Tous les films de super-héros sont saturés de violence. Mais parce qu’elle est assénée à coups de laser par des blancs beaux gosses en collants, ça passe. Toute cette merde est bien plus irresponsable. »

On lui recommande le visionnage de The Boys du coup. Et à vous aussi, tant que vous y êtes.

 

photoOh boy

Tout savoir sur Sons of Anarchy

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
vlatipa
10/08/2019 à 16:09

De mémoire, à la sortie de Pulp Fiction. Il y avait eu un mini débat dans Première entre Travolta et Willis sur la violence au cinéma. Travolta pensait que les films violents pouvaient influencer les esprits et prenait exemple sur les films porno pour appuyer son propos. Si le passage à l'acte est bien plus facile en visionnant un film porno du fait d'un besoin physiologique inné. Un passage à l'acte pour une personne saine d'esprit est impossible après le visionnage d'un film violent, Le débat sur la violence au cinéma c'est un peu l'arbre qui cache la forêt. Ça permet d'occulter les vrais problèmes de fond, ceux la même qui pousse certains à devenir violent.

Kurt Sutter qui a un regard plus sociologique quand il transpose la violence sur papier a raison, mais il se trompe de débat. C'est vrai que l'on a tendance à la réflexion quand on regarde de la violence crue au cinéma, qui n'est pas le cas de la violence ripoliné où l'on reste quasiment passif. Mais mettre dos à dos les deux styles d'école n'apporte rien, les deux ne sont en rien responsables des tueries que l'on peut voir malheureusement aux USA ou ailleurs.

Carpenter
09/08/2019 à 12:41

@bubblegumcrisis

Retourne sur twitter le sjw

Norrep
08/08/2019 à 17:36

Celui qui se laisse influencer par des films ou une série n'a qu'à se faire suivre... C'est facile après de dire ce qu'il faut penser mais franchement si maintenant on dit aux gens ce qu'ils doivent "produire" au cinéma parce que leur public serait "sensible", c'est enfantiser les gens et c'est n'importe quoi.

sylvinception
08/08/2019 à 11:37

Ou comment se faire poursuivre en justice par Disney!! mdr

Sinon il aurait pu se contenter d'un "c'est des grosses bouses", largement suffisant.

Starfox
08/08/2019 à 10:15

Les USA ne sont pas le seul pays où tout un tas d'armes sont en libre circulation et pourtant c'est le seul pays où des tueries de ce type se déroulent régulièrement (sauf si on nous focalise sur les USA en particulier et que d'autres pays subissent ça couremment sans qu'on le sache).

Alors que se passe-t-il de si particulier dans ce pays pour déclencher ces tueries aveugles dans les lycées, des maternelles, des magasins etc... ? C'est fou quand même.

Je ne suis franchement pas fan de Trump, mais quand il parle de désordre mentale, je me demande s'il n'a pas un peu raison en fait...

Il y a également pas mal d'eléments de réponse dans bowling for Columbine de Michael Moore, même s'il a tendance à souvent grossir le trait, il apporte un éclairage assez pertinent sur la culture des armes dans ce drôle de pays.

Quant au commentaire de Kurt Sutter, c'est un peu nul en fait. Les marvel ne sont ni plus ni moins que des films pour les enfants et les ados et la violence y est ultra cartoonisée et pas ultra-stylisée, comme dans Matrix par exemple, qui peut par fois exercer une espèce de fascination glauque vis à vis des scènes de violence.

Donc si un fleuriste moyen est pris par une envie folle de cartonner à tout va dans les rues parce qu'il a vu le dernier avengers, alors il a vraiment une araignée dans le grenier le mec...

Flo
08/08/2019 à 09:21

Sachant qu'il s'agit de "violence défensive", jamais gratuite (sauf moments de petite perte de contrôle)...
Hors Sujet !

bubblegumcrisis
07/08/2019 à 19:29

Mayan MC a le droit d'avoir un avis sur ce qu'il veut et de l'exprimer quand on lui demande.

La question de la complaisance vis-à-vis de la violence dans les films de divertissement américains - essentiellement, puisque c'est eux qui en produisent une masse considérable tous les ans - mériterait en soi un dossier à part entière. C'est une vraie question qui mérite une réponse autrement argumentée que celle qu'on pourrait donner rapidement dans les commentaires de cet article.

Dans le monde entier, nous sommes baigné dans cette culture américaine hyper-violente et pourtant les tueries de masse ont essentiellement lieue aux USA.

250 depuis le début de l'année 2019. C'est quand même énorme.

Ce contre-feux auquel on a droit dés que quelqu'un ouvre le feu sur la foule au USA en désignant les boucs émissaires habituels que sont les jeux vidéos, les films de divertissement et les séries, c'est un moyen de ne pas parler du vrai problème.

1- Ces tueries de masse sont presque à 100% le fait de suprémacistes blancs. C'est un terrorisme intérieur qui vise les minorités visibles et ethniques.

2- Le laxisme par rapport à la réglementation des armes. Nulle part ailleurs sur la planète on peut s'acheter une arme de guerre chez Wallmart pour 600 dollars, arme de guerre classée en catégorie tir sportif - loisir quoi - et y adjoindre un magasin de 100 balles.

3- Trump encourage le passage à l'acte des dits suprémacistes par sa politique raciste et ne fait rien pour endiguer cette épidémie de passage à l'acte vu que c'est son électorat.

M1pats
07/08/2019 à 18:46

Je vous pari que ce génie sort une rectification dans une semaine

Uleertel
07/08/2019 à 18:40

@McCoy J'ai aussi tiqué en lisant sa remarque vraiment déplacé vu le succès énorme de Black Panther effectivement. Mais il faut voir qu'aux US ils n'arrêtent pas de classer par "race" à tout bout de champs, je trouve ça contre productif et clivant mais... c'est une autre culture quoi!

Roukesh
07/08/2019 à 18:07

La violence dans Sons of Anarchy est dure, elle n'est pas facile à regardée et on voit les conséquences de cette violence.
Dans les films de super héros il y a une violence légitimée, banalisée, dont les conséquences sont toujours floues. On a le rare exemple de l'intro de Batman v Superman qui montre ça, mais c'est extrêmement rare.

Prenez un peu de recul sur ce que le mec dit.
@Alexor, tu veux donc dire qu'on peut corrompre un homme, merci pour cette présence d'esprit, belle argumentation, mélange d'extrapolation et de frustration.
@M1Pats, justement il y a une introspection dans la suite de Man of Steel.

Plus
votre commentaire