Avant Aquaman 2, James Wan en dit plus sur son retour à l'horreur hardcore

La Rédaction | 5 août 2019
La Rédaction | 5 août 2019

Après Fast & Furious 7 et Aquaman, le réalisateur James Wan a manifestement très envie de revenir à la flippe et aux petits budgets.

Il faut dire que le metteur en scène sort de deux productions extrêmement complexes, puisqu’il était à la tête de Fast & Furious 7, dont la fabrication a été impactée par le décès de Paul Walker, puis Aquaman, qui nécessita une post-production longue et exigeante, de par la richesse de ses effets spéciaux.

De plus, ces blockbusters aux budgets faramineux sont très loin de l’aspect débrouille et modeste des longs-métrages qui l’ont fait connaître. En effet, Hollywood est connu pour le contrôle extrêmement important avec lequel doivent composer les réalisateurs de blockbusters, à fortiori quand ils doivent s’inscrire dans les codes très rigides d’une franchise, les obligeant à respecter quantité de codes narratifs ou visuels.

 

photo, James WanJames Wan, au centre, sur le tournage d'Aquaman

 

Or, James Wan s’est fait connaître avec des productions infiniment plus « simples » et propices à la créativité, telles que Saw, Insidious ou encore Dead Silence. Devenu un des créateurs de cauchemar les plus suivis et appréciés du grand public, avec notamment Conjuring et ses suites-dérivés, le réalisateur était attendu dans ce royaume des frissons par les fans.

L'annonce de son retour derrière la caméra pour un projet d'horreur a donc été une bonne surprise, et James Wan précise sur Facebook la couleur de ce nouveau cauchemar :

 

« Il y a eu un peu de spéculations sur mon prochain projet… Tout ce que j’ai à dire, c’est que je suis super excité de retrouver le ciné indépendant avec lequel j’ai commencé à l’occasion de ce thriller qui sera un film R hardcore. Ce sera une idée horrifique originale (pas un reboot/remake ou rien qui s’appuie sur une marque existante) avec des effets spéciaux physiques, à l’ancienne, sans fond vert géant sur le plateau. Je n’en dirai pas plus pour le moment. »

 

Photo James Wan, Saw ISur le tournage de Saw

 

Voilà qui mettra du baume au cœur à tout ceux qui aiment un certain cinéma, artisanal, très désireux de construire ses effets sur la mise en scène et le style, plus que sur la débauche technologique. Et quand on connaît la capacité de Wan à déclencher des phénomènes dès qu’il s’attaque à un projet original, on ne peut que saliver.

Après SawInsidious et le Conjuring Universe, le cinéaste est-il sur le point d’engendrer un nouveau monde horrifique ?

James Wan est sinon attaché à Aquaman 2, prévu pour décembre 2022 suite au carton du premier. Sachant que Disney a depuis annoncé une nouvelle trilogie Star Wars qui sera lancée le même mois, pas sûr que la Warner reste sur sa position.

 

photo, Ryan KwantenQue nous prépare le réalisateur de Dead Silence ?

commentaires

Andrew Van
05/08/2019 à 17:32

OK, je signe !

votre commentaire