The Irishman : Netflix dévoile une bande-annonce épique du film de criminel de Martin Scorsese

Alexandre Janowiak | 31 juillet 2019 - MAJ : 31/07/2019 14:53
Alexandre Janowiak | 31 juillet 2019 - MAJ : 31/07/2019 14:53

The Irishman de Martin Scorsese arrivera cet automne sur Netflix.

Netflix a frappé un grand coup avec Roma l'année dernière en remportant le Lion d'Or de Venise puis trois Oscars. La plateforme compte sans doute faire coup double cette année en envoyant du lourd sur le Lido avec Marriage Story de Noah BaumbachThe Laundromat de Steven Soderbergh et The King de David Michôd.

Le film le plus attendu sur les terres vénitiennes était cependant The Irishman de Martin Scorsese. Non sélectionné (ou non proposé), le film fera sa grande avant-première à New York lors du NYFF. Après les premières images dévoilées il y a quelques jours, Netflix offre sur un plateau la première bande-annonce.

 

 

Les premières secondes de cette bande-annonce et cette sonnerie de téléphone ne sont pas sans rappeler la séquence mythique du Il était une fois en Amérique de Sergio Leone. Avec son The IrishmanMartin Scorsese veut sans aucun doute réaliser une aussi grande fresque sur le crime organisé américain qu'avait pu le faire le cinéaste italien. Au vu des images de ce trailer, le prochain film du réalisateur de Silence promet une ampleur assez dantesque et une direction artistique faramineuse.

Il faut dire que le long-métrage aurait coûté aux environs de 160 millions de dollars à Netflix, de quoi offrir un sacré spectacle visuellement. D'autant plus que l'intrigue se déroulera sur plusieurs décennies pour raconter l'histoire du crime organisé américain d'après-guerre à travers les yeux de Frank Sheeran (incarné par Robert De Niro) et notamment la disparition mystérieuse du syndicaliste Jimmy Hoffa (interprété par Al Pacino).

 

PhotoUn tableau ou un plan ?

 

Le budget spectaculaire de The Irishman valait surtout pour les effets spéciaux couteux pour le rajeunissement des personnages. Si la bande-annonce n'en montre pas trop à ce niveau, on sent tout de même que le travail effectué sur les visages de De Niro et Pacino est plutôt réussi. De quoi nous rassurer tant cet élément pourrait être un point de non-retour quant à la qualité finale du film.

Les mots de Kent Jones, directeur du Festival du Film de New York (NYFF), se veulent encore plus prometteur :

"C’est le travail de maîtres, réalisé avec une maîtrise de l’art du cinéma que j’ai rarement vu de ma vie, et qui se joue à un niveau de subtilité et d’intimité humaine qui m’a vraiment surpris."

De quoi nous faire fondre un peu plus d'avance pour ce The Irishman, décrit comme "drôle, troublant, divertissant, et comme tous les grands films, absolument singulier" par ce même Kent Jones. Le long-métrage qui comptera également dans ses rangs Joe PesciBobby CannavaleHarvey KeitelJesse Plemons et Anna Paquin arrivera cet automne sur Netflix.

Et pour les plus impatients, vous pouvez lire J'ai tué Jimmy Hoffa de Charles Brandt (I Heard You Paint Houses en version originale) sur lequel est basé le film.

 

Affiche livre

Tout savoir sur The Irishman

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Starfox
01/08/2019 à 10:35

@Richter, c'est une blague ? Si non, faut pas abuser non plus.

C'est quand même difficile de croire que pareille dream team irait se cramer mondialement sur un projet aussi faramineux avec des effets en carton non ?

Film pas encore sorti, peut-être même pas encore totalement finalisé, et ça clashe. Comprend pas.

En tout cas, la BA est magnifique. La référence à Il était une fois en Amérique est évidente.

Richter
01/08/2019 à 10:24

Sur certains plans, avec le rajeunissement numérique, on se croirait presque dans un jeu PS4. Même pas envie de le voir du coup.....

lax69
01/08/2019 à 10:20

Pour une fois ca fait pas nanar sauce netflix. Nomal il va sortir en salle pour etre qualifie pour les oscars.

Pseudo1
31/07/2019 à 23:12

Je plussoie, le rajeunissement numérique est quand même super voyant sur certains plans, notamment le dernier. On dirait limite de la cire.
Samuel L. Jackson dans Captain Marvel peut dormir tranquille.

Sinon le reste du film a l'air cool.

molos
31/07/2019 à 21:59

Score 16 sur 20 pour la bande-annonce.

Truc je vous fais parvenir
31/07/2019 à 21:34

Tutti Ty VTT à la u

Luludo22
31/07/2019 à 19:57

Ça sent vraiment très bon..... mmmmm

Flash
31/07/2019 à 18:28

Impatient, rien d'autre à ajouter.

Karev
31/07/2019 à 17:22

"épique"

Mais bien sûr.

captp
31/07/2019 à 17:00

Bon... Je suis toujours excité par le film mais faut dire ce qui est, cette ba m'a quand même un climatisé.
Et oui je pense aussi que le rajeunissement est pas terrible, au point de m'inquiéter de focaliser dessus et me sortir du film.
Mais je croise les doigts et fait confiance à Scorsese en espérant me gourer comme ça mets souvent arrivé :)

Plus
votre commentaire