Annabelle : la Maison du mal - la poupée maléfique revient et les premières critiques sont là

Déborah Lechner | 25 juin 2019
Déborah Lechner | 25 juin 2019
Annabelle : la Maison du mal arrive en salles le 10 juillet prochain, mais les critiques américains ont pu voir le film qui n'a visiblement rien de mémorable.
 
Annabelle : la Maison du mal de Gary Dauberman est le troisième film centré sur la poupée hantée et le dernier récit du Conjuringverse. Le film ramène les personnages originels de la franchise sur le devant de la scène, à savoir les époux Ed (Patrick Wilson) et Lorraine (Vera Farmiga) Warren que les fans ont découverts dans Conjuring : les dossiers Warren de James Wan. Un choix stratégique qui peut s'avérer payant pour la sortie prochaine de The Conjuring 3 réalisé par Michael Chaves et prévu pour le début de l'année prochaine.
 
Dans ce spin-off, on retrouve la poupée démoniaque chez le couple de démonologues. Annabelle y est enfermée dans une vitrine de verre régulièrement aspergée d'eau bénite, ce qui ne l'empêche pas de libérer les esprits maléfiques prisonniers comme elle du musée des horreurs des Warren. Ces entités vont alors s'en prendre à leur fille, Judy (Mckenna Grace).
 
La presse américaine a déjà pu voir le film. Et à première vue, si les critiques ne s'accordent pas pour détruire le film et lui louent même quelques qualités, elles semblent unanimes pour dire que ce spin-off ne révolutionne en rien la franchise.
 
 

photo Annabelle 3La poupée avec laquelle n'importe quelle petite fille normale n'aurait pas envie de jouer

 

"Annabelle : la Maison du mal apporte de l'humour en plus de la terreur surnaturelle pour laquelle la franchise Conjuring est connue." IGN

 
"Bien qu'il s'agisse au départ d'un défi narratif et cinématographique captivant, où les personnages n'ont nulle part où fuir et se cacher, l'excitation et la surprise se répètent progressivement, car le scénariste-réalisateur recycle son propre matériel forçant les filles à échapper encore et encore aux mêmes menaces." The Hollywood Reporter
 
"Ce qui vous fait peur et probablement là, quelque part dans Annabelle : la Maison du mal. On dirait un film d'horreur, mais l'horreur est équivalente à celle d'un speed dating." Variety
 
 photo, Mckenna Grace

Judy (Mckenna Grace) la petite fille forcément perturbée des Warren

 

"Le nouveau film reprend essentiellement les archétypes d'une comédie pour adolescents de John Hughes dans un scénario minimaliste et hanté. Cela ne suffit pas à étouffer les artifices sous-jacents de la narration, mais Annabelle : la Maison du mal parvient au moins à séduire et effrayer à travers la distillation la plus pure de la formule Conjuring à ce jour." IndieWire

"Le film est une réussite en tant qu'expérience cinématographique amusante à regarder le soir, même si ceux qui recherchent quelque chose de plus substantiel ou mémorable peuvent attendre le prochain film Conjuring et espérer qu'il dépasse le schéma de plus en plus conventionnel de la franchise." The Playlist
 
 

patrick wilson et vera farmigaEd ( Patrick Wilson) et Lorraine Warren ( Vera Farmiga) dans Conjuring : les dossiers Warren

 

"Annabelle : la Maison du mal contient des scènes d'épouvante efficaces, d'autant que le film fait monter la tension dans ses dernières bobines, mais cette suite semble finalement trop mécanique et trop familière pour perturber et faire peur aussi efficacement que les films précédents de la saga." Screen International

"Au moins, le film est susceptible de provoquer aussi bien des rires que des cris, mais certainement pas de laisser une impression durable." Slant Magazine
 
"En fin de compte, on ne peut pas avoir un film d'horreur solide sans un méchant fort. Étant donné que Chucky fait actuellement des heures supplémentaires pour tourmenter tout une communauté, Annabelle peut sûrement offrir plus que quelques sourires flippants avant de s'arrêter là." TheWrap
 
Annabelle : la Maison du mal sort en salles le 10 juillet prochain. En attendant, notre critique d'Annabelle 2 : La Création du Mal est juste ici et celle de Conjuring 2 : Le cas Enfield est juste .
 
 

affiche française

commentaires

Pouet
26/06/2019 à 22:36

@Andrew Van

Quelques-uns mais la liste est loin d'être exhaustive, je pense même que tu as du en voir pas mal :
- Shining
- Les autres
- Poltergeist
- Dans le noir
- Apparences
- Intuitions
- Jusqu'en enfer
- La maison du diable
- Inferno
- Les innocents
- Emprise
- Housebound
- Les intrus
- L'Emprise (Sydney J. Furie)
- House
- L'enfant du diable
- Darkness
- Fragile
Et j'en oublie pas mal d'autres.

Nonoo
26/06/2019 à 19:50

Pas fan du premier, le second était un peu mieux, j'irai voir ce troisième (je suis content que les Warren soient de retour ^^).
J'ai hâte de voir Conjuring 3, j'avais adoré les 2 précédents !

Andrew Van
26/06/2019 à 07:15

@pouet

Ah pourtant c'est un genre que j’affectionne.
Cite moi quelques classiques que je puisse comparer.

Pouet
25/06/2019 à 23:43

@Andrew Van

Avec tout le respect que je te dois sur ton avis tu n’as pas du voir de bons classiques en films d’horreur pour trouver les Conjuring et Annabelle honorables.

Andrew Van
25/06/2019 à 18:22

Honnêtement, ce Conjuring-Universe est fort honorable, certes, aucuns des spin-off n'a la puissance et le propos des deux Conjuring, mais ça reste de la bonne série B (un peu à l'ancienne) qui n'a aucune autre ambition que de divertir par la peur (et une bonne dose de parodie). Donc oui.

TheJoker
25/06/2019 à 15:12

Bon au moins ça a l'air correct.

votre commentaire