Netflix prépare Age of Samurai : Battle for Japan, un docu-drama massif sur le Japon féodal

La Rédaction | 23 juin 2019 - MAJ : 23/06/2019 16:02
La Rédaction | 23 juin 2019 - MAJ : 23/06/2019 16:02

Netflix veut frapper fort avec Age of Samurai : Battle for Japan, un docu-drama décrit comme un "Game of Thrones réel".

La plate-forme de streaming Netflix n'entend pas se laisser faire après Game of Thrones et le série Le Seigneur des anneaux, et veut faire de son prochain docu-drama sur le Japon féodal Age of Samurai : Battle for Japan son gros coup dans le genre baston médiéval. Netflix prend cependant l'angle documentaire, en se basant rigoureusement sur les faits historiques rapportés, une démarche dont la popularité n'est plus à prouver après par exemple le succès instantané de Chernobyl.

 

photoLe fantastique chambara Kagemusha, qui a reçu la Palme d'Or

 

Age of Samurai : Battle for Japan racontera l'histoire de Date Masamune, un samurai célèbre ayant vécu à une période clé de l'histoire japonaise et combattu notamment lors de la bataille de Sekigahara, un évènement fondateur pour le pays (la même que dans le jeu vidéo Nioh). Date Masamune est également un personnage pour le moins particulier, ayant assassiné son petit frère ou encore s'étant lui-même arraché un oeil après que celui-ci se soit vérolé. Le heaume de son armure (ou kabuto)en forme de demi-lune asymétrique serait également une inspiration directe pour le casque de Dark Vador.

 

Image 650186Les Sept samouraïs

D'après Deadline, la série entend également rendre hommage au style des romans graphiques célèbres sur les samurai ainsi qu'à l'art japonais. Age of Samurai : Battle for Japan, décrit comme un "Game of Thrones dans la réalité" produit par les États-Unis, le Japon et le Canada, est actuellement en tournage au Japon et devrait sortir courant 2019. Et on vous avoue que les chambara dans le style de Akira Kurosawa et ses géniaux Ran, Le Château de l'araignée, Kagemusha, l'ombre du guerrier ou encore le fabuleux Les Sept samouraïs nous manquent, et qu'on a du coup assez hâte de jeter un oeil là-dessus.

 

Image 650160

commentaires

Richter
24/06/2019 à 09:32

* Qu'ils n'aient pas encore pensé

Richter
24/06/2019 à 09:31

C'est étonnant qu'ils n'aient pas encore penser à un remake de Shogun.

snake88
24/06/2019 à 09:17

Je comprends pas bien. C'est un docu-fiction ? Parce que si c'est ça, cela dénote d'un manque cruel d'ambition ! Un drama dans le japon médiéval avec les moyens de GOT ça, ça aurait de la gueule.

captp
24/06/2019 à 07:40

ah ! là y a projet super intéressent :)
après je suis assez d'accord avec Andarioch . même si il y a pas mal de lecteur de manga faut pas rêver pour assurer un succès série va falloir taper plus large ... mais soyons optimistes .

Okay
24/06/2019 à 00:57

Si c'est pour voir les japonais parler anglais non merci, sauf si ce n'est pas le cas. Mais à mon avis ils vont vouloir la faire en anglais pour qu'elle soit accessible pour leurs chers petits américains incapables de regarder quoi que ce soit avec des sous-titres...

Tim Lepus
23/06/2019 à 20:57

Netflix sort, jeudi prochain, "Anima", court métrage "one-reeler" réalisé par Paul Thomas Anderson, en accompagnement le nouvel album solo de Thom Yorke - la mode des albums visuels s'acharne à survivre sans être totalement à la mode. (Désolé si vous avez fait un article dessus, je ne l'ai pas vu.)

Abibak
23/06/2019 à 20:44

Vu le succès des mangas, on ne peut pas dire que la culture japonaise désintéresse, je dirai que c'est l'inverse. Le film 47 Ronin est juste incohérent (j'ai l'impression de voir 2 film mélanger ) Si il l'avait de manière réaliste ou werstern a la manière d'un Kurosawa il aurait mieux marché.

Andarioch
23/06/2019 à 18:29

Risqué. L'échec des 47 ronins, film loin d'être honteux (surtout en regard de la production actuelle), montre peut-être un manque d'intérêt pour la culture japonaise.
Mais moi ça me parle bien.

votre commentaire