Anna : les premières critiques sur le nouveau film de Luc Besson sont là, et il n'aurait vraiment rien de renversant

Déborah Lechner | 21 juin 2019 - MAJ : 21/06/2019 18:15
Déborah Lechner | 21 juin 2019 - MAJ : 21/06/2019 18:15

Attendu le 10 juillet prochain en salles, Anna, le nouveau film de Luc Besson a été visionné par la presse qui ne semble pas plus emballée que ça.

Après son échec avec Valerian et la Cité des mille planètes (225 millions au box-office mondial pour 177 millions de budget), Luc Besson revient avec un nouveau film, Anna, du prénom de son héroïne. Le réalisateur rejoue sa carte favorite, celle de la femme tueuse qui succède à Lucy (Scarlett Johansson), Leeloo du Cinquième Élément (Milla Jovovich), Mathilda (Natalie Portman) de Léon et Nikita (Anne Parillaud).

Luc Besson propose cette fois-ci comme machine glam à tuer l'actrice Sasha Luss dans le rôle d'Anna, une jeune droguée russe qui gagne sa vie en vendant des poupées russes au marché avant qu'un dépisteur de talent ne l'emmène en France à la découverte du monde exigeant de la mode. À l'image des figurines qu'elle vend, Anna cache plusieurs facettes de sa personnalité qui ne tardent pas à attirer l'attention d'un agent du KGB (Luke Evans). 

 

photo, Sasha LussSasha Luss dans la peau d'Anna dans le film éponyme

 

Depuis plusieurs années, Besson ne vit pas une histoire d'amour passionnelle avec la critique française. Cependant, les premiers retours américains ne sont pas forcément plus indulgents avec le nouveau film du réalisateur du Grand Bleu.

 "Bien que Luc Besson livre un récit plutôt divertissant, son fétichisme assumé pour les femmes tueuses donne au film le sentiment dégoûtant d'être tombé sur le navigateur Web privé de quelqu'un." Original-Cin

"Anna n'a pas de sous-texte et n'installe aucune tension parce qu'à aucun moment on ne peut craindre qu'elle soit tuée ou arrêtée, car la marque de fabrique de Luc Besson est constituée d'évasions de dernière seconde, de feintes et faux-semblants. Anna met au clair les limites et le fétichisme de Besson." Now Toronto

 

photoMathilda (Léon) a bien grandi depuis, non ?

 

"Le film se construit sur un décalage temporel, ce qui le rend ridiculement épuisant." The Globe and Mail

"Le frisson a disparu depuis longtemps dans Anna, un film d'espionnage sans vie et instantanément oubliable, dont la vedette, Sasha Luss ne laisse aucune promesse en tant que star de cinéma." The Hollywood Reporter

 

Pas de quoi rassurer donc, à l'exception de la critique du Los Angeles Time plutôt positive :

"En tant que film d'action exagéré, mais fluide, Anna fonctionne à merveille. Il contient plusieurs scènes époustouflantes, notamment quand Anna entre dans un restaurant avec une arme déchargée et en ressort après avoir tué une douzaine de bandits. L'intrigue est relativement prévisible, mais intelligemment construite. C'est un film très divertissant que les fans de Luc Besson adoreraient en temps normal." Los Angeles Time 

Anna arrive en salles le 10 juillet prochain. En attendant, pour connaître les films de Luc Besson préférés (et les pires) de la rédaction, c'est juste ici. Notre critique de Valerian et la Cité des mille planètes, son dernier film, est juste ici.

 

Affiche

commentaires

jean marc
11/07/2019 à 14:04

la mauvaise critique n'est pas justifiée ! il y a tous les composants d'un bon Besson avec une jolie fille beaucoup d'action et d'effets spéciaux et cascades et une intrigue qui vaut ce qu'elle vaut mais CIA contre KGB ou l'inverse on aime toujours.

Chewie52
03/07/2019 à 00:54

Film génial. S'il doit devenir un échec, il le sera à cause du pire virus de notre siècle :
La connerie.

Laurent
03/07/2019 à 00:01

Ok film d action exagere, un peu trop surfait, mais j ai passé un agréable moment, pas vu passer les 2hoo, le film est bon.
Le problème avec les critiques de luc besson est qu elles s attendent tjs a voir un nouveau Léon ou grand bleu.
C est du besson, les fans de besson vont adorer.

génial
02/07/2019 à 23:18

Je sors du ciné. J’ai passé un moment génial à voir ce film ! on est captivé par l’histoire, les retours et les rebondissements. De très bons acteurs. Quand je lis les critiques négatives, c’est vraiment du « anti-Besson pourri » car le film est top. Et s’il ne vous plaît pas, vous n’en parlez pas. le cinéma vous remerciera

Isg
01/07/2019 à 00:55

J'ai découvert Taormina grâce au Grand Bleu, beau souvenir. Merci Luc B.

Boom
23/06/2019 à 21:51

Bide aux usa pour son week-end de sortie. ... dommage pour europà corps

Boum
23/06/2019 à 21:50

Bide aux usa pour son week

Bob flingue
22/06/2019 à 15:35

@Kraagan
Bien de votre avis , seule la période Gaumont est valable , vu qu’europacorp risque d'être repris par Pathé qui a fusionné aussi avec Gaumont ... Retour au bercail ? Le talent en moins ...

Zanta
22/06/2019 à 14:45

Il avait réussi à vendre son nanar Lucy avec Scarlett, mais là, ça repose sur son talent, et c'est plus compliqué.
Ca a l'air d'etre du niveau de Colombiana sans le charisme d'une Zoe Saldana.

Kraagan
22/06/2019 à 11:57

Besson a arrêté de faire du cinéma après Jeanne d Arc....

Plus

votre commentaire