Bond 25 : Danny Boyle est définitivement dégoûté des franchises après l'expérience avortée 007

La Rédaction | 20 juin 2019
La Rédaction | 20 juin 2019

Danny Boyle a failli réaliser Bond 25. Il a quitté le film, et a retenu la leçon : les franchises, ce n'est pas pour lui.

Curieuse carrière que celle de Danny Boyle. Révélé par Petits meurtres entre amis en 1995, il a explosé avec Trainspotting en 1996, et a décollé vers Hollywood pour deux films restés d'amères expériences : Une vie moins ordinaire (qui mérite d'être réévalué), et La Plage. Depuis, il alterne entre ces deux facettes de l'industrie, jongle avec les genres, et enchaîne des succès pleins et des flops avec 28 jours plus tard, Millions, Sunshine, Slumdog Millionaire, 127 heures, Trance, Steve Jobs, T2 Trainspotting et Yesterday, sa comédie romantique sur fond de Beatles qui sortira le 3 juillet en France.

Et James Bond a bien failli rallonger sa filmographie étonnante. Le réalisateur oscarisé devait réaliser Bond 25, et était confirmé au poste en février 2018. En août, il quitte le film, à quelques mois du début du tournage, et après avoir lancé l'écriture d'un nouveau scénario avec ses collaborateurs habituels. Quelques semaines après, Cary Fukunaga le remplace, et la production est retardée de quelques mois.

En promo pour Yesterday, Danny Boyle est revenu sur le bilan de cette expérience, et y voit des raisons de ne plus jamais se laisser tenter par une franchise.

 

photo, Danny BoyleDanny Boyle sur Yesterday

 

Interviewé par Metro, le cinéaste explique qu'il ne refera plus la même erreur, et que cette expérience a été bénéfique, lui permettant de savoir où étaient ses limites :

"J'ai appris ma leçon. Je ne suis pas fait pour ça. Je suis meilleur quand je ne suis pas sur une franchise grand public, honnêtement."

Danny Boyle a failli réaliser Alien, la résurrection avant Jean-Pierre Jeunet mais avait refusé, sentant bien que ce n'était pas pour lui malgré son amour pour les xénomorphes. Il avait aussi déclaré que l'expérience Sunshine avait été éreintante, et qu'il ne replongerait plus jamais dans la science-fiction. Autant de preuves qu'il ne se frottera plus à de gros budgets, et des films de studio.

 

PhotoSunshine, l'un de ses meilleurs films pour nous

 

Les raisons de son départ de Bond 25 ne sont pas claires et officielles, mais tout laisse croire que le scénario a été le problème. Boyle a visiblement eu quelques accrochages avec la production à ce niveau, si bien qu'il a préféré s'en aller plutôt que plier. Le scénario a sans surprise été réécrit après son départ, avec l'arrivée de Scott Z. Burns et Phoebe Waller-Bridge.

Le tournage de Bond 25 est en cours, malgré quelques problèmes comme une nouvelle blessure de Daniel Craig. Rami Malek sera le méchant face à 007, tandis que Léa Seydoux, Naomie Harris, Ben Wishaw et Ralph Fiennes seront de retour. Ana de Armas et Lashana Lynch sont parmi les nouveaux visages. Sortie prévue le 8 avril 2020.

 

Photo Daniel CraigLa der des der pour Daniel

commentaires

T-Rex
23/06/2019 à 10:13

@Olivier637
Je regarde La Plage une fois par an. Pour moi c'est un grand film. Ses menu défauts sont finalement attachants et largement contrebalancés par ses qualitès visuelles et sonores (cette bande originale sérieux...). Un de mes classiques perso.

Olivier637
20/06/2019 à 19:47

Jamais aussi bon que quand on lui lâche la grappe. La plage aurait pu et dû être un très grand film par exemple.

bof
20/06/2019 à 19:05

Sunshine, j'adore ce film. Sans doute mon préféré du réalisateur.

Dommage pour la science-fiction s'il n'y met plus les pieds...

Zanta
20/06/2019 à 15:37

Sans doute l'une des filmos les plus épatantes à l'heure actuelle...
Sinon, il a bien créé sa propre franchise avec 28 Days Later, suivi de l'excellent 28 Weeks.
A l'ère des Walking Dead et WWZ, c'est incompréhensible qu'ils ne concluent pas cette belle trilogie.

votre commentaire