Birds of Prey sera bien féministe, et bien violent selon Margot Robbie

Camille Vignes | 9 juin 2019 - MAJ : 09/06/2019 17:59
Camille Vignes | 9 juin 2019 - MAJ : 09/06/2019 17:59

Margot Robbie, aka la Harley Quinn du DCEU depuis Suicide Squad, a donné des nouvelles féministes de Birds of Prey (And the Fantabulous Emancipation of One Harley Quinn).

Outre le fait qu’Avengers : Endgame soit un succès incontesté au box-office international (2,722 milliards de dollars), la sortie du quatrième film des frères Russo, point culminant du MCU préparé depuis plus de dix longues années, est aussi l’occasion pour l’univers étendu DC de renforcer ses positions sur le marché.

On a vu le phénomène arriver quelques mois avant le climax de l’Infinity Saga, avec la sortie d’Aquaman. Le film de James Wan à la direction un peu plus sombre, rompant définitivement avec l’ère Snyder, a récolté plus d’un milliard de dollars à l’international. On l’a vu aussi (un peu plus timidement) avec le film familial de David Sandberg puisque Shazam! a amassé 362,7 millions de dollars pour un budget hors marketing de 100 millions.

 

photoEt un bestiaire plutôt cool du côté de l'atlante

 

Une chose est sûre, le DCEU semble avoir trouvé sa voie : faire moins de lien entre les films et prendre plus son temps. Ainsi, après avoir dévoilé son titre complet en novembre dernier, partagé un teaser brumeux et les premiers visuels des looks de Margot RobbieBirds of Prey (And the Fantabulous Emancipation of One Harley Quinn) a à nouveau fait parler de lui. 

L’interprète d’Harley Quinn (Margot Robbie) a dévoilé au micro de Vogue que le film de Cathy Yan serait R-Rated, bien loin de tout ce que le public peut s'imaginer d'un film féminin (à savoir quelque chose de sentimental). Elle a également fait savoir que le long-métrage devrait être bien moins « male gaze-y » que les films de super héros habituels.

 

Photo Margot RobbieAvant le changement de look, la Harley Quinn de Suicide Squad

 

Pour ceux qui ne seraient pas familiers de ce terme, il peut être traduit par "féministe". Et si l’on veut rendre compte de toutes les subtilités qu’il induit, il faut dire que Birds of Prey ne devrait pas dépeindre ses personnages féminins d’un point de vue masculin et qu'il ne devrait pas non plus avoir pour but de satisfaire un public masculin.

Avec une femme à la réalisation (Cathy Yan), une femme à l’écriture (Christina Hodson) et deux femmes à la production (Margot Robbie et Sue Kroll), nul doute que le DCEU veut faire une nouvelle percée dans le cinéma féministe avec Birds of Prey, après la première de Patty Jenkins et Wonder Woman en 2017. Verdict en février 2020. 

 

Affiche

commentaires

WalterB
11/06/2019 à 10:50

La notion même de cinéma féministe est un non-sens dans le fonctionnement des grosses industries hollywoodiennes.

Pour male gaze-y à la limite on va le traduire "masculocentré" et "féministe"
ne me semble pas être un de ces antonymes (même si vous apportez la nuance qu'il faut ensuite, tout en la détruisant en parlant de satisfaction d'un public masculin). Opter pour une vision féminine d'un personnage, d'une histoire n'en fait pas un point de repère féministe, ce concentré holistique de mélasse idéologique va à l'encontre de l'essence même de la conscience humaine, à savoir la liberté, donne fondamentale quand il est question d'art.

S'il est réellement intéressant en matière de proposition filmique de laisser des femmes développer leur vision d'Harley Quinn, le projet n'en est ni plus ni moins légataire d'une plus-value qualitative.

Il est, à mon avis, d'une indécence totale aussi bien pour ceux qui critiquent dans les commentaires "lol ce sera du caca" que ceux qui vont encenser le film par principe idéologique ("Team Wakanda"), et par la même oublier qu'avant d'être le fruit de femme, ou d'homme, une œuvre artistique relève avant tout d'une vision partagée/construire entre et par plusieurs créateurs.

Dumbsuperman
10/06/2019 à 19:06

Rien qu'en voyant ce titre ridicule à rallonge, tu sais que ce sera pas terrible.

Directioner
10/06/2019 à 15:45

Je serais la pour voir le film

Coucou
09/06/2019 à 22:25

On y croit. Il serait intéressant de voir un véritable projet de super héroïnes avec une vraie sensibilité/point de vue féminin

Bye bye
09/06/2019 à 20:56

Moi je comprends pourquoi vous étes en train de déglinguer le film (je parle au hater dans les commentaire) perso je trouve que il y a du potentiel et que on peut pas savoir avant qu'il soit sortie

Jere
09/06/2019 à 19:13

D ici à la ça sera tout public, le but pour eux c est la thune!

Dirty Harry
09/06/2019 à 19:02

Ok donc tout pour faire fuir le chaland.

gege
09/06/2019 à 18:55

@abbeylee et un flop

abbeylee
09/06/2019 à 18:27

Et ce sera une bouse.

votre commentaire