Le scénariste de Ça : Chapitre 2 a une technique pour ne pas décevoir les fans de Stephen King

Simon Riaux | 3 juin 2019 - MAJ : 03/06/2019 12:12
Simon Riaux | 3 juin 2019 - MAJ : 03/06/2019 12:12

Ça : Chapitre 2 sera le film d'horreur le plus attendu depuis un paquet d’années, surtout après le succès planétaire de son premier chapitre. Son scénariste explique comment il s’y est pris pour ne pas décevoir des millions de fans.

Un roman légendaire, qui a terrifié plusieurs générations de lecteurs. Un téléfilm tout nul mais super culte, madeleine de Proust d’innombrables spectateurs traumatisés, et enfin un film produit avec un budget confortable, réalisé par un metteur en scène techniquement accompli… En une petite trentaine d’années, Ça est progressivement devenu un phénomène culturel mondial.

L’œuvre de Stephen King symbolise aujourd’hui un certain cinéma fantastique, qui aura réussi à renouer avec l’idée de franchise, mais ni dans le cadre artisanal des Universal Monsters de jadis, pas plus que dans le débitage industriel du slasher des années 80.

Ainsi que le rappelle régulièrement Conjuring, une des belles réussites de Warner ces dernières années, tout le monde ne se casse pas les dents sur le concept d’univers étendu développé par Disney. Le monde pensé par James Wan parvient même à produire à un rythme soutenu des produits horrifiques adorés du grand public.

 

Photo, Ça : Partie 2Ce bon vieux Grippe-Sou

 

Clairement pensé comme une tête de gondole premium pour un King-verse étendu au maximum, Ça : Chapitre 2 se doit de confirmer au box-office. Et son scénariste Gary Dauberman tient à rassurer les fans des romans de King.

« On fait face à plusieurs défis, mais c’est vraiment un processus d’assemblage, parce que vous savez que vous ne pourrez pas mettre dans le film toutes les grandes scènes du livre. Vous savez, on dit toujours qu’on finit par tuer ce qu’on aime.

Et bien justement, je suis un énorme fan des bouquins, je les aime et c’est un sacré challenge de choisir : "OK, cette scène me plaît beaucoup, mais celle-là, je l’adore. Est-ce que je peux trouver un moyen de mélanger ces deux concepts ou de les déplacer ?"

Le truc, c’est que je fais le maximum pour préserver autant d’éléments du livre que je le peux, m’attacher à l’esprit de l’œuvre originale. Et c’est pour ça que ça marche. »

 

PhotoL'art de garder ses idées au frais

 

Et à vrai dire, on comprend bien pourquoi l’auteur a fait ces déclarations dans les colonnes de Cinemablend. Le premier chapitre de Ça ayant pris la décision de ne traiter que la moitié du récit, celle consacrée aux enfants (quand le récit entremêlait deux temporalités distinctes à la manière d’un champ/contrechamp), quantité de scènes du texte de base n’auront plus aucun sens si elle devaient être adaptées fidèlement.

En effet, bien des passages du chef d’œuvre de King sont narrés alors que les actions des adultes répondent à celles des enfants. Privé de cet effet de perspective, le métrage va devoir réinventer bien des passages, tout en s’interrogeant sur le traitement de sa mythologie, puisqu’il devrait abandonner la folie du romancier, autour d’une Tortue Mystique qui a marqué bien des lecteurs.

Bref, il nous tarde de découvrir comment le scénariste et le metteur en scène Andrés Muschietti vont réinventer Ça : Chapitre 2, qui sortira chez nous le 18 septembre 2019.

 

photo, Bill SkarsgårdLe toujours chaleurs Bill Skarsgård

commentaires

Lolo17
23/10/2019 à 11:07

J’ai vu Ça chapitre deux, c’est un film vraiment très triste. Il est... Comment dire? Différend du Ça 1. Tout le monde veut savoir ce qu’il arrive à Stanley? Je ne m’attendais vraiment pas à ça de Stan. Franchement je pense que tout les fans de Richie vont le détester... Il a laissé Eddie tout seul...Et Eddie a fait sa première blague à propos d’une “mère” Je m’apprête à acheter les livres... et franchement je suis tellement choqué de cette fin pour ÇA et franchement je pense que pour moi il n’y a plus la bande des “losers/lovers” car les personnages qui constituent la bande au début du premier film n’est plus pareil. Et pour ce qui auraient un peu d’espoir il n’y aura pas de Ça 3 car je vous laisses deviné????

Cineman
04/06/2019 à 13:28

It part.2 c'est un film qui a mon avis vaudrat clairement l'achat d'un ticket ciné après je suis comme tout le monde j'ai des avis sur le livre, sur le téléfilm de 1990 et l'adaptation cinéma de 2017 mais en ce qui concerne la suite de 2019 rien qu'en regardant le trailer je demande à voir... Oui parce qu'il est certain que l'on a encore rien vu du film dans un seul trailer c'est pas possible et pour moi ceux qui pensent le contraire seraient à même de pouvoir en dire autant après avoir vu ce film alors arrêtez de vous prendre le choux avec cette question "j'y vais ?ou j'y vais pas?" Allez vous achetez une place, regardez ce foutu film et vous pourrez enfin dire ce que vous en avez pensé ...

Chewie52
03/06/2019 à 22:22

À voir....
Le premier était classe, espérons que la qualité ne se dégrade pas, comme trop souvent avec les suites. Quoique, avec James McAvoy et Jessica Chastain de la partie, on est en droit d'espérer un film au moins digne de ce nom....

jonathan83
03/06/2019 à 17:24

Du coup il vont faire quoi du perso de Stan ?
dans le bouquin c'est le seul enfant a avoir était dans les lumières morte il me semble . D'où son geste a l'âge adulte.

Ntm.com
03/06/2019 à 16:46

J'attends ça 2 avec impatience, fuck les rageux ????????????

christian
03/06/2019 à 14:55

Perso, je trouve que The Haunting of House Hill (qui n'a rien a voir avec l'oeuvre qu'il adapte d'ailleurs) est une adaptation bien plus intéressante de CA que ce diptyque sympathique sans plus

JayT
03/06/2019 à 14:19

Je pige pas le succès de cette adaptation tant le montage du premier opus était générique, un gosse, un jump scare... Bref tant mieux pour les producteurs si ça a marché mais je préfère revoir le vieux téléfilm ou mieux, relire le livre.

Olivier637
03/06/2019 à 12:30

C'est cet effet de perspective qui fait le sel de la narration. Particulièrement dans les 2 climax entremêlés où le passé répond au présent à un rythme assez effréné.

Ceci étant justifié par le fait que les adultes ont oublié leur passé et se rappellent peu à peu des événements qui se sont déroulés 30 ans avant.

**** SPOILER ALERT **** (même si on en a discuté 1000 fois sur ce site et que le réal a déjà annoncé qu'il n'allait évidemment pas filmer cette scène

La scène la plus marquante étant Beverly qui se rappelle avoir fait l'amour avec toute la bande des ratés 30 ans avant dans les égouts de Derry.

votre commentaire