Europacorp : après le bide de Valerian et les accusations visant Luc Besson, le studio est au bord du gouffre

Simon Riaux | 15 mai 2019 - MAJ : 16/05/2019 10:41
Simon Riaux | 15 mai 2019 - MAJ : 16/05/2019 10:41

L’entreprise de Luc Besson, Europacorp, est au plus mal, et entame une nouvelle tentative d’éviter la faillite.

C’est Le Monde qui annoncé la mise en place d’une procédure de sauvegarde. Procédure qui, comme son nom l’indique, a pour but de sauver une entreprise menacée de banqueroute. Précédant la cessation de paiement, elle a pour but d’éviter à la structure d’en arriver là.

En gros, il s’agit de mélanger les concepts de règlement à l’amiable et redressement judiciaire, afin de permettre aux créanciers et prêteurs liés à une entreprise d’apurer les dettes et de la remettre sur les rails d’un fonctionnement sain.

 

PhotoValerian

 

Mise à genoux par des investissements aux conséquences désastreuses, Europacorp a progressivement abandonné plusieurs secteurs d’activité, à commencer par ses multiplexes, puis sa société Mediawan, avant de licencier une partie de ses effectifs, et enfin son catalogue a été intégralement cédé à Gaumont il y a quelques mois.

La santé économique de l’entreprise était fragile, mais l’insuccès de Valerian et la Cité des mille planètes aura été un contrecoup très difficile à avaler, qui menace désormais son avenir. Depuis le lundi 13 mai, la société bénéficie de six mois pour retrouver une situation viable dans le cadre de cette procédure de sauvegarde, sous la direction du tribunal de commerce de Bobigny.

Alors que son fondateur Luc Besson fait face à plusieurs accusations d’agressions sexuelles, son nouveau film, Anna sortira sur les écrans le 10 juillet, sous la bannière de Pathé. Nul doute que son score au box-office sera scruté par nombre d’observateurs.

 

AfficheAnna

commentaires

taker46
01/06/2019 à 17:32

pas besoin de l'etat ,besson est en discution avec les chinois qui eux on adorer valerian ( tous comme moi) il va obtenir l'argent pour ce souver et meme produire les 2 autre film de valerian qu'il avait prevue

mireillehureau
20/05/2019 à 09:49

toujours est-il que cette liquidation a plusieurs côtés lamentables; en dehors des nombreux licenciés qui vont dans la misère (qui d'autre en France peut offrir du travail avec des compétences acquises dans le cinéma?),en dehors des intermittents qui n'ont plus rien ,en dehors d'une installation unique en France aussi .Veut-on condamner définitivement le cinéma en France? on n'entend guère de voix pour s'émouvoir de cette catastrophe financière voulue par les américains; Le maire de Paris n'y semble guère sensible,POURQUOI?...LA CITE DU CINEMA N'EST PAS UNE CATHEDRALE? Rien n'est parfait dans le monde de Luc Besson mais mon fils ,intermittent dans la post production ,appréciait particulièrement la qualité de l'ambiance au travail, les compétences utilisées et le respect de ces compétences comme d'une culture cinématographique même si les films de Luc Besson ne font pas l'unanimité. L'activité variée ,développée à la cité du cinema est un monde suffisamment riche pour ne pas disparaitre....ça ne devrait pas être possible....

Krakmouche
16/05/2019 à 18:47

Ce qui et dingue c'est qu'il y ait encore des gens pour opposer Besson à un supposé cinéma français qui serait mort visuellement.

En fait, sa popularité, Besson la doit essentiellement à la bêtise, à l'inculture de ce genre de résidu de capote.

Faut rappeler quand même que : les médias adorent Besson, causent du moindre de ses projets. La légende selon laquelle il serait honni par la presse... est une légende, forgée par lui. Quasiment tous ses films ont été soutenus.

jimjim
16/05/2019 à 18:42

Dans le milieu du cinéma, tout le monde crache sur Besson... Oui, il n'a pas fait que de bons films...et alors ?... Ce type est un bosseur et il a toujours eu de l'ambition... au contraire de ce pauvre cinéma français, toujours coincé dans sa nouvelle vague, et incapable d'aider des gens comme Annaud, Jeunet, Kasso et j'en passe. Tous ceux qui ont envie d'un cinéma visuel se font laminer ici ! Je souhaite un prompt rétablissement à Europacorp !

Gueguette
16/05/2019 à 15:30

Euh...c'est plutôt en train de repartir en fait. Timing pas top.

ftu
16/05/2019 à 13:54

Message à Luc Besson.
Vous avez apporté énormement au cinéma français et se n’est pas fini.
Tenez bon Anna va être une réussite et Europacorp va renouer avec les benefices.

Samurai PizzaCat
16/05/2019 à 08:51

"et enfin céder son catalogue a été intégralement cédé à Gaumont il y a quelques mois."

Vous ne vous relisez jamais avant de publier un article ?

Mouah
16/05/2019 à 02:45

L état va racheter la boîte de prod de Besson pour mieux la revendre

Apola
15/05/2019 à 21:33

@On peut louer sont côté j'ose investir mais pas quand t'il mets des personnes aux chômage...

Oui fin... Europa Corp c'est 3 100 salariés, donc il a plus permis de créer de l'emploi qu'autre chose. C'est devenu "à la mode" de lui cracher dessus depuis quelques années, mais c'est oublié qu'il a grandement contribué au cinéma Français. Son festival, son école, son entreprise ont permit à des milliers de gens de vivre leur rêve.

Mais bon, c'est tellement mieux de se taper les comédies franchouillarde produit à 30 millions d'euros par TF1, M6 et Canal + pour vendre des paquets de lessives à la ménagère 6 mois plus tard à 20h50 pour éponger les pertes au Box Office.

La France a inventé le cinéma, Besson était le dernier de nos représentant à essayer de rivaliser avec les gros studios américains. Je suis fan de l'œuvre, et les frasques le concernant ne m'intéresse pas.

Ecoeurant
15/05/2019 à 20:47

Pas fan de l’homme non mais il reste indissociable selon moi du cinoche de genre en France.
Et visiblement tu n’as pas lu tout mon pavé. Est-ce bien de se réjouir que sa boite coule comme certains le font ici ?

Plus

votre commentaire