X-Men : Dark Phoenix - Simon Kinberg explique pourquoi il a fallu entièrement retourner la fin du film

Christophe Foltzer | 29 avril 2019 - MAJ : 29/04/2019 10:12
Christophe Foltzer | 29 avril 2019 - MAJ : 29/04/2019 10:12

Bon, c'est vrai que depuis le début de l'année, le suspense est quasiment tué en ce qui concerne les X-Men puisque Disney a racheté la Fox et a déjà pas mal communiqué sur le fait que les mutants n'intégreraient pas le MCU de sitôt.

Ce qui devait être un film de transition s'est donc mué en conclusion d'une saga ultra importante pour le cinéma de divertissement moderne puisque c'est grâce à X-Men qu'Hollywood a pris conscience qu'un film de super-héros pouvait être réellement rentable tout autant que les fans ont compris que les studios pouvaient adapter leurs comics préférés avec un minimum de sérieux.

Aujourd'hui, à l'heure d'Avengers : Endgame, ça parait normal, mais il y a 20 ans, c'était loin d'être gagné. Et c'est vrai qu'on l'attend de pied ferme ce X-Men : Dark Phoenix, bien conscients qu'il marque la fin d'une époque même s'il nous inquiète pas mal depuis le début.

 

photo, Sophie TurnerAh ça, c'était pas gagné à la base hein...

 

 

Déjà parce que X-Men : Apocalypse, c'était sacrément naze et ça détruisait à peu près tout ce que X-Men : Days of Future Past avait mis en place, mais aussi parce que le film était confié à Simon Kinberg, producteur et scénariste de la saga mais dont c'est la première réalisation

Et puis, il y a eu des reshoots, des reports, Disney qui claque son RSA pour racheter la Fox et donc, fatalement, un changement d'orientation du film en cours de route. Ce qui n'est jamais bon.

Alors, Kinberg a décidé de prendre le problème à bras le corps il y a quelques jours, dans les colonnes d'Entertainment Weekly, où il a longuement expliqué pourquoi son film avait dû à ce point modifier son troisième acte par rapport à ce qui était prévu. Attention, SPOILERS :

 

photo, Sophie TurnerOuais vous allez brûler vos yeux si vous continuez...

 

"Je pense que le plus gros défi de ce film était que nous avions cette dimension spectaculaire gavée d'effets spéciaux que ce genre de films requiert, mais qu'il fallait la contre-balancer avec des émotions et des sentiments en provenance du drame. Vous avez ces séquences spatiales énormes et ces trains qui volent partout dans les airs, avec des gens qui lancent des éclairs, mais vous avez aussi ces moments d'émotion intenses, des scènes de dialogue de quatre pages." 

Effectivement, un tel équilibre doit être très difficile à trouver et justifie à lui seul différents essais, voire reshoots pour arriver à un résultat satisfaisant, surtout dans le contexte d'un épisode qui, durant sa production, s'est révélé être plus conclusif que prévu à l'origine. Il semblerait en effet que le troisième acte du film nous emmène donc dans l'espace, avec tous les X-Men retenus prisonniers dans un train militaire volant. Oui, sur le papier ça a l'air d'être un peu n'importe quoi, en plus de nous crâmer la dernière partie du film, mais gageons qu'au final, ça va le faire le 5 juin prochain.

Et après, on peut parler des Nouveaux Mutants aussi ou c'est définitivement mort ce film ?

 

Affiche

commentaires

Arme X
29/04/2019 à 19:43

Je voulais que ceci et rien d'autre:

1) X-Men: First Class.

2) X-Men: Uncanny (Trevor Fitzroy fils de Sébastien Shaw remonte le temps en alternant la réalité définitivement et en faisant subir quelques transformations a de très rare mutant).

3) X-Men: Arme X Project (Spin off du comment Logan est devenu Wolverine en supprimant le film Wolverine Origin et surtout avec un autre acteur qui joue le rôle suite a l'événement de Uncanny, donc adieu pour toujours Hugh Jackman).

4) X-Men: Dark Phoenix.

5) X-Men: Day of futur pass (Cette fois les X-Men du futur ce sont les acteurs habituel en mode un peu plus vieux et dont le Logan de Arme X Project et non Hugh Jackman remonte le temps grâce a Rogue).

6) X-Men: Apocalypse.

Harken
29/04/2019 à 16:35

Ah ça y est il a vu Infinity War et il s'est dit que ça serait bien d'arrêter de faire des caricatures des x-men de Singer et de redonner du sens à son nouveau casting qui patauge dans la médiocrité? Film dispensable de toutes façons qui doit juste espérer que le box-office se remette du tsunami End Game pour exister. Sinon il peut toujours aller voir le réa de Hellboy et se poser de bonnes questions sur le déclin de la franchise depuis qu'il est arrivé dessus....

Flemmard
29/04/2019 à 15:25

Dark Phoenix a beaucoup de défis à relever mine de rien : faire oublier le Phoenix du moisi X-men 3, faire oublier le navet X-men Apocalypse et conclure avec honneur une saga, pré-Disney, qui a amené ses lettres de noblesses au genre super-héros movie. J'y crois

Zanta
29/04/2019 à 14:31

Oui, X-Men : Apocalypse était naze.
Dans un monde idéal, Matthew Vaughn aurait suivi son plan original : il aurait fait une suite à First Class qui aurait introduit un jeune Wolverine, puis X-Men Days of Future Past aurait conclu la trilogie préquelle.
Mais non, il a fallu que Singer revienne à la réal, avec son tacheron de Kinberg au scénario.

Nana
29/04/2019 à 14:03

Apocalypse est une insulte à cette saga Singer a quand même sa part de responsabilité de ce fiasco ainsi que la fox je fondé mes espoirs sur ce nouveau volet à fin d effacer l autre navet de cette saga l affrontement

Gregdevil
29/04/2019 à 13:07

Oui Apocalypse est naze pour moi aussi. Chacun ses goûts

bernus
29/04/2019 à 13:06

Oui, Apocalypse était sacrément nul comparé aux deux précédents

aqualand
29/04/2019 à 11:56

X-Men : Apocalypse, c'était sacrément naze???

MDRRRR

gege
29/04/2019 à 11:28

ouais en résumé c'était nul

Quisquose
29/04/2019 à 11:23

4 pages de dialogues....ah oui là ça va être un film impressionnant.

votre commentaire