L'héritière Disney s'en prend durement au patron de Marvel et cie

La Rédaction | 24 avril 2019 - MAJ : 24/04/2019 15:25
La Rédaction | 24 avril 2019 - MAJ : 24/04/2019 15:25

Architecte d’une communication maîtrisée à l’extrême, Disney fait face à un couac inattendu avec la prise de position polémique de l’héritière du grand Walt.

Si l’empire qui vient d’ingérer la 20th Century Fox et ses innombrables licences (PredatorAlien) est aujourd’hui dirigé par l’expert tactique Bob Iger, c’est que la famille Disney n’a plus la main sur les orientations du studio du même nom. Cela n’empêche pas toutefois ses membres de prendre positions vis-à-vis des orientations de l’entreprise. Et il semblerait qu’Abigail Disney y trouve à redire.

Philanthrope et documentariste américaine, elle travaille depuis de nombreuses années sur le fonctionnement du capitalisme et ses excès supposés. C’est dans ce cadre qu’elle a pris la parole lors du 1er Fast Company Impact Council, colloque traitement précisément de ce sujet et accueilli par l’université de Columbia.

 

photo, Chris HemsworthThor, un travailleur exploité ?

 

Elle en a profité pour étriller sévèrement Bob Iger et spécifiquement sa rémunération, qu’elle a décrite comme « démente ». à ses yeux, les 65 millions de dollars de traites annuelles du CEO, soit 1400 fois le salaire médian au sein de Disney, ont un « effet corrosif sur la société en général ».

Visiblement, l’augmentation de Iger de 80% accordée l’an dernier ne satisfait pas l’héritière Disney.

« Quand son bonus lui a été accordé l’an dernier, j’ai fait le calcul et j’ai réalisé qu’il aurait été en mesure d’augmenter tout le personnel de 15%, et d’empocher encore 10 millions rien que pour lui. On arrive donc un stade où, au sommet du système, désolée d’être radicale, certains ont trop d’argent. Ça existe. »

Abigail Disney a ensuite précisé que ses commentaires ne constituaient aucunement des attaques à l’encontre de Bob Iger, dont elle appréciait la personne et le travail, mais bien une critique du fonctionnement interne de l’entreprise.

Pas dit pour autant que le succès planétaire annoncé d’Avengers : Endgame pousse le studio à réévaluer ses pratiques, qui semblent fort logiquement validées par des succès toujours croissants à l’international.

 

photo AvengersTony Stark en route pour la lutte finale ?

commentaires

Chris
29/04/2019 à 01:03

Euh non, 1 million par an : 65 ans de vie. Pas 65 millions d’annee, sinon 1 dollar par an .

Ronnie
25/04/2019 à 14:29

65 miilions... limite en une vie je ne saurais pas quoi en faire ^^ perso je trouve ca indécent, c'est normal que les patrons gagnent plus que leurs employés avec les heures de travail en plus et les décisions que ces gens la doivent prendre mais il devrait il y avoir un plafond a partir duquel le reste des bonus/salaire/prime devrait être redistribué aux employés qui eux aussi contribuent grandement au rayonnement de leur entreprise.

tom's
24/04/2019 à 23:36

lcctcm tu es soft car on parle de millions par mois quand tu as 65millions cela représente tellement que cela deviens abstrait tu te dis qu'il n' ya pas de limites,alors tu claque et au final te retrouve comme Johnny Depp qui serais ruiné alors que le mec a touché 90millions pr Pirates des Caraibes 4,tu te dit comment il as fait le con,la drogue coute chere ca c 'est un autre débat. Pour revenir a l'article cette Abigail Disney dit vrai et j'espère que le studio lui reverse des royalties a hauteur du succès de ces produits industriel ou les équipes créatives ne décident parfois rien pour en arriver a des films qui vont cartonner car super markété et qui va encore tirer sur la corde avec Aladdin & Le Roi Lion, mais dans l'histoire du cinéma il en restera quoi car on oubli vite les blockbuster insipides par paquets de 10. au final on dira beaucoup de succès très peu de bon films,la vérité c'est que ce cinéma est pensé pour nous incapable de faire frissoner,rétrograde les efforts fait par des mecs comme Sam Raimi,Tim Burton,ou les wachowski et en ca c'est grave surtout avec le Mcu ou toute ambition de sortir de la charte visuelle crée la panique pour sortir des trucs a la captain marvel ou black panther, exemple les costumes .. Pr marvel cette armure qui recouvre son buste fait pensé a d'autres costumes de perso d'autres film,les lignes le design ou est la logique la dedans?

jorgio69
24/04/2019 à 18:25

J'ai pas trop compris pourquoi lui en particulier alors qu'il est noyé dans une véritable masse avec Wall Street.
Au moins on est certain que la technique du "Ruissellement" fonctionne surtout pour les pyramides de champagne dans les sauteries qu'il doit se taper.

Si vous avez envie de pleurer un petit coup, je vous conseille l'excellent film Margin Call de J.C Chandor. Il porte un discours bien intéressant sur ceux qui se goinfrent mais aussi ceux qui les dénoncent :)

maxleresistant
24/04/2019 à 16:47

Ce titre juste pour faire de clic.
C'est le patron de Disney. Le patron de Marvel c'est Kevin feige.
Alors oui le salaire de iger est indécent. Aussi Indécent que le succès de Disney et la thune que la boîte brasse chaque année.

Donc bon

Opale
24/04/2019 à 16:42

Vaste débat...

Arnaud
24/04/2019 à 16:40

Une affirmation pleine de sens (qui peut dire aujourd'hui que le monde ultra capitaliste dans lequel on vit est une bonne chose), mais qui aux USA aura encore moins de resonnance qu'il en aurait en Europe

Mais bon faut avouer ... 65 millions par an bordel de m...
Y a plus d'un gilet jaune qui aurait envie de se suicider en voyant ca ...

lcctcm
24/04/2019 à 15:57

« Quand son bonus lui a été accordé l’an dernier, j’ai fait le calcul et j’ai réalisé qu’il aurait été en mesure d’augmenter tout le personnel de 15%, et d’empocher encore 10 millions rien que pour lui. On arrive donc un stade où, au sommet du système, désolée d’être radicale, certains ont trop d’argent. Ça existe. »

Un truc de malade, à croire que Bob Iger va vivre 65 millions d'années et qu'il a besoin d'un petit million de dollars chaque année pour vivre correctement.

votre commentaire