Godzilla II dévoile une bande-annonce finale sublime, poétique et cataclysmique

Camille Vignes | 23 avril 2019 - MAJ : 23/04/2019 18:01
Camille Vignes | 23 avril 2019 - MAJ : 23/04/2019 18:01

Godzilla se fait l'allié des hommes contre King Ghidorah et les autres titans dans la dernière bande-annonce de Godzilla II : Roi des Monstres.

Conduit par Vera FarmigaKyle Chandler et Millie Bobby Brown, aka Eleven dans Stranger Things, la suite de Godzilla - sorti en 2014 - est réalisée par Michael Dougherty (X-Men : Apocalypse, Krampus) et jusqu'ici, elle a réussi a vendre une ambiance sublime et inédite.

 

 

 

Tiraillé entre des puissances titanesques inimaginables et la volonté des hommes, minuscule battement d'ailes comparée à Godzilla, Ghidorah, Mothra et Rodan, le deuxième long-métrage du MonsterVerse promet beaucoup plus de créatures spectaculaires et de saurien radioactif que celui de Gareth Edward.

En témoigne cette dernière bande-annonce officielle où les différents monstres, l'agence Monarch, des moments totalement apocalyptiques et d'autres beaucoup plus poétiques s'arrachent tour à tour l'écran. Rendez-vous le 29 mai prochain en salles pour découvrir Godzilla II : Roi des Monstres.

 

Affiche

commentaires

les 4 fantastiques
24/04/2019 à 01:40

encore une suite inutile vivement que la warner ce réveil

les 4 fantastiques
24/04/2019 à 01:37

ça a l' air bien nul entre popeye et bambi encore un futur navet de la warner ça sent mauvais

docsavage
24/04/2019 à 00:48

thanos est une tapette à coté de godzilla !!

Ringo
23/04/2019 à 21:01

Dans ce genre de films, j'adore le côté inutile de l'homme. Il sait que ses armes ne servent à rien, mais il balance la purée...

AdDoc
23/04/2019 à 20:50

Wow. Même si il y a un effet de too much, on peut tous être d'accord que le film va être l'un des plus beau de 2019.

Kodaeris
23/04/2019 à 19:12

Encore un final dans une ville, de nuit et sous la pluie.

Greg
23/04/2019 à 18:18

Un peu peur de l’effet « too much » sur celui-ci, là où le premier faisait irrésistiblement monter la sauce jusqu’au final dantesque.

votre commentaire