James Bond 25 : pour la première fois en 56 ans, la saga se paye une femme scénariste

La Rédaction | 15 avril 2019
La Rédaction | 15 avril 2019

commentaires

Flash
15/04/2019 à 22:16

@mysterek
Ah, jean michel premier degré, va donc t'acheter une dose d'humour au lieu de nous chier du politiquement correct.

MystereK
15/04/2019 à 21:12

J'invite FLASH a prendre a réfléchir un peu avant de poster des commentaires qui n'ont aucun sens et basé sur des stéréotypes éculés.

JORGIO Barbari R. Brocolli est devenue productrice à part entière en héritage de son père décédé en 1996, soit après 34 ans de domination patriarcale (c'est bien al cas de le dire vu le type de filiation)..

Andarioch
15/04/2019 à 13:52

J invite ceux qui vont dire "oooh non une femme" de se taper au plus vite l'intégrale de K. Biguelow ne serait ce que pour se convaincre qu'une femme est capable de filmer de l'action tendu. Si ça ne marche pas je leur souhaite le sort des lemmings.

zoom7
15/04/2019 à 13:23

J invite ceux qui vont dire "oooh non une femme" à regarder killing eve. C est un recrutement basé sur le talent et elle en a . C est réjouissant de voir wade et purvis passer au second plan pcq scénaristiquement ils sont limités

jorgio69
15/04/2019 à 13:11

Je n'avais jamais fait attention.
C'est assez sidérant du fait de la situation "patriarcale" de ce milieu et du fait que la productrice soit Barbara R. Broccoli.

Flash
15/04/2019 à 12:27

James Bond ne va plus baiser et il va devenir vegan.

votre commentaire