Us : Paul Schrader, le scénariste de Taxi Driver, commente les propos de Jordan Peele

Simon Riaux | 29 mars 2019 - MAJ : 09/03/2021 15:58
Simon Riaux | 29 mars 2019 - MAJ : 09/03/2021 15:58

Il y a quelques heures, Jordan Peele expliquait pourquoi il ne pensait pas écrire un jour de premier rôle pour un acteur blanc. Paul Schrader vient de réagir.

Avec Get Out puis UsJordan Peele s’est taillé une place de premier choix dans le paysage cinématographique en général, et américain en particulier. Interviewé par le Hollywood Reporter, il a expliqué qu’il n’imaginait pas réaliser dans le futur de film dont le héros serait blanc.

Des propos qui ont, sans surprise, provoqué de vives réactions sur les Internets. Et une fois n’est pas coutume, celle de Paul Schrader compte parmi les plus mesurées.

 

photo, Jordan PeeleJordan Peele sur le tournage de Us

 

En effet le scénariste de Taxi Driver et réalisateur de Sur le chemin de la rédemption, connu pour ne pas avoir sa langue dans sa poche, a pour habitude de commenter vertement les mouvements à l’œuvre au sein de l’industrie cinématographique, ainsi qu'il vient de le faire sur Instagram.

« Ce qu’il dit a du sens. J’ai écrit ou réalisé des films avec des premiers rôles noirs, orientaux, et un premier rôle féminin mais mon inclination naturelle m’amène bien sûr à m’identifier à un certain type de mâles blancs. À un moment donné, Peele finira par diriger un premier rôle blanc, pas à cause de la pression commerciale, simplement parce que c’est ainsi que fonctionne l’art. »

Tout cela mis à part, on vous recommande chaudement d’aller voir Us, ou au moins de lire une quinzaine de fois notre critique, puis de vous jeter sur notre soluce.

Et que ça saute.

 

photoPaul Schrader en plein tournage de The Canyons

Tout savoir sur Us

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Rorov94
30/03/2019 à 20:40

@ratatak
Merci d'avoir posté les paroles du célèbre tube des INCONNUS «et vice et versa»!

Rorov94
30/03/2019 à 19:29

Merci pour ces fines et pertinentes analyses.
Mais là ont est pas en cours de sociologie!
Ont parles de propos tenu par un individu.
Et qu'on le veuille ou non,si un blanc avait tenu les mêmes propos,il se serait fait lyncher.point.
HOLLYWOOD n'a qu'une logique commerciale.
C'est pas par bonté d'âme que les comédiens comme MURPHY,WASHINGTON,SNIPES,GOLBERG,BERRY,GLOVER,JORDAN...ont les 1ers rôles.
C'est parce que une hégémonie blanche américaine lié au business en a décidé autrement par appât du gain.
Si cette caste artistique avait décidé que les culs de jatte,les femmes tronc ou les siamois devraient être n1 au box office,James Bond pourrait pas tenir son walter ppk,Pretty Woman ne ferait que des pipes et et VOLTE FACE aurait été interprété par le même acteur...
Tout est une question d'offre et de demande.

Denthegun
30/03/2019 à 11:09

Con comme raisonnement, à cinq ans j'étais fan(et toujours) d'un asiatique en survêtement jaune.

Ratatak
30/03/2019 à 02:58

@Rorov94 : bizzaremment toutes les personnalités que tu cites ont émergés dans les années 80/90, une époque où le cinéma commençait juste à intégrer les minorités ethniques dans le mainstream ( et encore 80% des blacks mouraient avant la fin du film...)

De nos jours, il est grotesque de ne pas prendre en compte des particularismes communautaristes liés à des traumas identitaires.

Lorsque Will Smith refuse le rôle de Néo, 90% de ses congénères à cette époque ( 1999 ) n'ont pas le luxe de refuser un premier rôle dans un blockbuster dirigé par un réal caucasien...
Et ceux qui eussent pû se comptent sur les doigts de la main : Sydney Poitier, Denzel Washington, Forest Whitaker, Morgan Freeman, Samuel L Jackson, Eddy Murphy, Bill Cosby, Carl Weather, et.... c'est à peu près tout...

Lorsque certaines communautés revendiquent une légitimité à être représentés par leurs pairs, il est idiot et malhonnête de leur opposer qu'elles n'ont pas le droit de reproduire une discrimination qu'elles ont subies; cette représentation visant à faire comprendre et admettre à l'oppresseur toutes les facettes et subtilités parfois vécues; hors quel médium est plus approprié que le cinéma pour aborder sous des prismes déformants une réalité basique... et l'éclairer à des niveaux de lectures différents ?

Toute souffrance vécue a besoin d'un temps de reconnaissance et d'appropriation pour être surpassée; c'est un moyen de communiquer aussi intimement avec l'autre, d'être dans le partage qui est la base de toute communication humaine.

Y opposer un discours égalitariste absolu, fondé certes sur un bon sens logique imparable au premier degré mais qui ne souffre aucune analyse complexe, n'a aucun sens au vu de la complexité de l'être humain à s'appréhender lui-même dans un monde aux codes et moeurs mouvants.
Il faut des marqueurs générationnels pour permettre à tout un chacun de comprendre les enjeux et débats de son époque et y prendre part en connaissance de cause.

Tout rationnaliser à une logique binaire n'est pas dans la nature humaine, et ne permet pas de saisir la complexité de l'altérité...

bubblegumcrisis
29/03/2019 à 20:07

Je ne vois pas bien en quoi les propos de Peele seraient interprétés comme du racisme "anti-Blancs" sachant que le racisme "anti-Blanc" est une invention de l'Extrême-Droite pour désamorcer tout débat sérieux, argumenté et documenté sur la question raciale. La Race et le Racisme sont une doctrine idéologique basée sur de la fake science dans le seul but de pouvoir exploiter d'autres ethnie considérées comme inférieure.

Quand un(e) Blanc discrimine une autres personne sur des critères d'appartenance raciales - terme utilisé aux USA mais pas en France - il s'agit de Racisme. Il s'agit de quelque chose qui est enraciné dans une histoire de plusieurs siècles où, notamment les Afro-Américains ont été dominé par les Blancs et ont connu l'esclavage - la négation de toute humanité. Quand un Afro-Américain critique les Blancs et la société qu'ils ont créé il ne s'agit pas de Racisme. Ce sont les Afro-Américains qui ont été et sont toujours victimes d'une société où le Racisme est toujours un système.

Peele ne se voit pas confier de rôles à des acteur(trice)s blanc(he)s. Il ne s'agit pas de discrimination mais de politique dont l'objet est de rééquilibré un système où on ne confit pas ou très peu de rôles aux acteur(trice)s noir(e)s pour des raisons qui elles sont elles discriminatoires et racistes.

Qu'après un troll de passage viennent crier à la discrimination envers les Blancs et même au Racisme anti-Blancs, c'est juste le fait d'un troll d'Extrême-Droite qui essaie de se faire passer pour une victime ou d'un ignorant de ce qu'est le Racisme dans l'Histoire - ses conséquences - et de qui en est à l'origine.

Rorov94
29/03/2019 à 19:57

Arrêtons de se voiler la face:
Si un artiste blanc avait tenu ce genre de propos il serai tricard à Hollywood:
Roseanne,Hulk Hogan...
Mais quand un noir le dit c'est hype!
NON!dans un sens ou dans un autre c'est raciste.point.
Quid du contrat empêchant Denzel Washington d'avoir des scènes d'amour avec des actrices blanches pour ne pas offenser la communauté évangéliste dont il fait parti,de la caravane de Wesley Snipes où à l'entrée il est marqué sur un panneau«black men only»,de Spike Lee en pleine promo française de MALCOM X refusant d'être interviewé par des journaliste blanc,de Woopy Golberg avouer d'avoir pris ce nom de scène parce que d'après ses dires il faut être juif pour réussir...
Nous sommes arrivés à notre époque à un égalitarisme absolu:
Il n'y a plus de discrimination pour la connerie,black,blanc,homme,femmes,le racisme est de mise pour tout le monde!

Life is Hard
29/03/2019 à 19:41

"Et que ça saute."

Non.

jedescendsenbas
29/03/2019 à 17:55

Allez y lire cette article, et vous comprendrez les propos de Jordan Peele :
https://www.huffpostmaghreb.com/entry/pas-plus-de-diversite-au-cinema-dans-la-derniere-decennie-selon-une-etude_mg_5b65807be4b0fd5c73da115d

saiyuk
29/03/2019 à 17:21

Le problème dans les propos en question c'est qu'un certain nombre de personne répondront que si un blanc avait dit le même genre de chose tout le monde le traiterait de raciste... dangereux ce genre de propos même si je comprend ou il veut en venir.

Maski mask
29/03/2019 à 17:00

Sa c'est clair, je pense que Hollywood a besoin de changer d'air et jordan peele y contribue, les succès de get out, black panther et crazy rich Asian font avancé les choses

Plus
votre commentaire