Les nouveautés films et séries à voir sur Netflix ce week-end

Mise à jour : 15/03/2019 18:54 - Créé : 15 mars 2019 - La Rédaction
La Rédaction | 15 mars 2019 - MAJ : 15/03/2019 18:54
Photo
252

Netflix balance à tout va nombre de films et séries dans son catalogue chaque semaine, sans qu'on les remarque ou que la plateforme ne l'annonce officiellement. Chaque fin de semaine, Ecran Large reviendra donc sur quelques nouveautés ajoutées par Netflix dans son catalogue, films et séries confondus, originaux ou pas, dans une liste non-exhaustive.

Alors, quels sont les films et les séries à ne pas manquer ce week-end sur la plateforme de streaming ?

 

Logo Netflix

 

LOVE, DEATH & ROBOTS

Ça parle de quoi ? Créatures terrifiantes, méchantes surprises et comédie noire convergent dans cette anthologie d'animation pour adultes présentée par Tim Miller et David Fincher.

Pourquoi il faut la regarder ? Avant l'arrivée de son Terminator : Dark FateTim Miller a collaboré avec David Fincher sur cette série de courts-métrages hallucinés et violents aux univers multiples. Composée de 18 cours-métrages animés (ou live), Love, Death & Robots sera l'occasion parfaite d'explorer un monde apolyptique, une invasion extraterrestre, une civilisation perdue dans un réfrigérateur, une tentative d'assassinat, des loups-garous guerriers, un gang de cyborgs ou encore une catastrophe spatiale à la Gravity. De quoi bien délirer avec des épisodes entre 6 et 17 minutes. 

 

 

TRIPLE FRONTIÈRE

Ça parle de quoi ? Les loyautés sont mises à l'épreuve quand cinq anciens membres des forces spéciales font main basse sur la fortune d'un puissant baron de la drogue.

Pourquoi il faut le regarder ? A travers ses trois premiers films Margin CallAll Is Lost et A Most Violent YearJ.C. Chandor a su prouver un vrai talent de metteur en scène (surtout dans le film solitaire avec Robert Redford) et de vraies qualités de conteurs. Pourtant, ses longs-métrages manquent toujours de quelque chose et ne semblent pas aller jusqu'au bout de leur propos, de leurs ambitions ou de leurs envies. Avec Triple frontière, le réalisateur se confronte encore à cet écueil tout en livrant cependant un film pétaradant, angoissant et prenant avec un casting en or : Ben AffleckOscar IsaacCharlie HunnamPedro Pascal et Garrett Hedlund. Le film à ne pas manquer cette semaine sur Netflix.

Notre critique du film.

 

  

DÉTOUR MORTEL

Ça parle de quoi ? Des automobilistes perdus dans la forêt de Virginie-Occidentale sont pourchassés par trois montagnards cannibales sans merci.

Pourquoi il faut le regarder ? Parce que c'est l'un de ces modestes petits films d'horreur fort apprécié à sa sortie, qui mérite certainement d'être revu dans un parfum de nostalgie. Pour rappel, c'est une Eliza Dushku encore sur la vague post-Buffy contre les vampires qui mène ce survival dans les branches et les bois. C'est certes bâti comme un vulgaire slasher, mais le film de Rob Schmidt (qui a donné quelques suites oubliables) exploite avec efficacité le décor. Avec un petit côté La Colline a des yeux en bonus.

 

photo"Heyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyy"

 

THE SOCIAL NETWORK

Ça parle de quoi ? La biographie dramatique de David Fincher relate l'ascension fulgurante de Mark Zuckerberg, le jeune étudiant d'Harvard devenu PDG de Facebook et star du web.

Pourquoi il faut le regarder ? Le film montre comment on en est arrivé là, comment l'inadaptation au monde et l'incapacité de vivre une relation avec l'autre ont conduit à la création d'une colossale et monstrueuse machine à (se) fabriquer des amis. The Social Network a été salué par la presse et par le public, qu'ils soient ou non adeptes de Facebook. Mieux qu'un simple biopic sur l'ascension en grâce de Mark Zuckerberg et la création de Facebook, le film de David Fincher est un condensé de thèmes multiples tels que le pouvoir, l'argent, la jalousie, l'amour et la trahison. Porté par un Jesse Eisenberg incroyable, une petite apparition de Rooney Mara et surtout une des scènes d'ouvertures les mieux écrites de ces dernières années, l'oeuvre de Fincher est un must-see.

Retrouvez notre dossier sur le scénariste de génie Aaron Sorkin.

 

Image 514011"Oh bordel vous avez vu on est sur Netflix"

 

BIENVENUE A ZOMBIELAND

Ça parle de quoi ? Pour survivre dans un monde contrôlé par les zombies, un étudiant un peu stupide fait alliance avec un chasseur de zombie casse-cou et deux soeurs quelque peu arnaqueuses.

Pourquoi il faut le regarder ? D'une part parce que ce serait bête de pas le voir avant la sortie de Bienvenue à Zombieland 2, le 11 octobre prochain. Et d'autre part, parce qu'après Shaun of the Dead (2004), Bienvenue à Zombieland (2009) est une sorte de croisement improbable entre son prédécesseur d'Edgar Wright et Zombie de George A. Romero. Entre éléments horrifiques zombiesques, gags et humour noir, le film annonce sa couleur dès son ouverture.

 

Image 416455Une équipe de choc face aux zombies

 

ARRESTED DEVELOPMENT SAISON 5, PARTIE 2

Ça parle de quoi ? Buster manque à l'appel à sa propre fête de sortie de prison. Michael s'intéresse aux comptes de l'entreprise. George-Michael engage les anonymous pour duper Rebel.

Pourquoi il faut la regarder ? La géniale série de Mitchell Hurwitz avait été annulée après sa troisième saison et depuis, malgré le sauvetage de Netflix, quelque chose a disparu. L'énergie folle des débuts, la fantastique dynamique de groupe, la cruauté gratuite des dialogues, a laissé place à un rythme décousu, et des intrigues répétitives. L'étincelle s'est éteinte dans une saison 4 particulièrement bordélique. Et la saison 5, dont la première partie a été lâchée en mai 2018, tente de rectifier le tir. Ce n'est pas encore ça, mais il y a du mieux. Et donc, de l'espoir.

Pourquoi Arrested Development, c'est génial.

 

photoArrested Development

 

LUTHER SAISON 5

Ça parle de quoi ? Un inspecteur de police consciencieux tente de ne pas partir à la dérive tandis qu'il démêle les facteurs psychologiques qui sous-tendent ses affaires criminelles.

Pourquoi il faut la regarder ? Bien plus ressemblante aux deux premières saisons de la série, cette saison 5 rattrape les erreurs de la précédente, retrouve son rythme et c'est plutôt agréable. Luther retrouve aussi l'un de ses personnages les plus emblématiques : Alice (Ruth Wilson). Avec Luther, le duo sème la mort sur son passage et devient un présage de malheur.

Si la formule "un destin dramatique s'abat sur Luther" est un peu épuisée après cette cinquième saison, elle n'en est pas moins restée efficace.

Notre critique de la saison 5.

 

photo, Idris Elba, Ruth WilsonLutter contre l'envie d'aller voir Netflix

 

ET AUSSI...

Wanted : choisis ton destinMad MaxJurassic WorldLa Liste de SchindlerCoup de foudre à Notting HillMoi, moche et méchant & Moi, moche et méchant 2Princess BrideKickboxerEasy Girl...

RETROUVEZ LE RECAP COMPLET DES NOUVEAUTÉS NETFLIX CHAQUE SEMAINE ICI.

 

Affiche moto

commentaires

MadMcLane
17/03/2019 à 12:21

Love, death & robots... Inégale comme toute anthologie, mais tout de même excitant pour les amateurs de SF, jeux vidéo et animation au sens large. Impossible de ne pas penser à toutes sortes de référence dans ces 3 domaines. Techniquement ça tient la route, et les divers styles graphiques employés sont appréciables. En tout cas merci Netflix de proposer des trucs de ce genre, c'est plutôt rare pour être salué. Évidemment je sens que pas mal demonde va reprocher pleins "d'emprunts" et crier au plagiat...

Geoffrey Crété - Rédaction
16/03/2019 à 12:36

@trashyboy

Bien sûr oui !

trashyboy
16/03/2019 à 10:33

Vous pensez faire une critique détaillée de "LOVE, DEATH & ROBOTS"?

Hasgarn
15/03/2019 à 19:53

Comme vous voudrez…

Sinon, Love, Death & Robots, c’est du caviar :)

le terrible pirate Roberts
15/03/2019 à 19:25

Princess Bride forever

Inigo Montoya
15/03/2019 à 19:08

Tou as mon film dans la liste et tou n'en parle pas ? Prépara toi à mourir !!!

votre commentaire