Le groupe Warner lance une enquête sur son PDG, Kevin Tsujihara, pour avoir troqué des rôles contre des relations sexuelles

Camille Vignes | 12 mars 2019 - MAJ : 09/03/2021 15:58
Camille Vignes | 12 mars 2019 - MAJ : 09/03/2021 15:58

Le groupe WarnerMedia enquête sur des allégations selon lesquelles le PDG de Warner Bros., Kevin Tsujihara, aurait promis des rôles à une actrice en échange de faveurs sexuelles.

Ce n’est pas la première fois que Kevin Tsujihara se trouve sous le feu des projecteurs depuis l’affaire Weinstein et le mouvement #MeToo. En effet, sa réputation en avait pris un coup à cause de sa collaboration avec Brett Ratner, lui aussi accusé de harcèlement et méconduites sexuelles.

Mais les premiers jours de mars ont mis en lumière une affaire concernant la relation qu'il a entretenu avec la comédienne britannique Charlotte Kirk. Une affaire basée sur un ensemble de SMS, datant de 2013 à 2016 (environ), publié dans le numéro du 6 mars du Hollywood Reporter.

 

photoMichael Rispoli et Charlotte Kirk dans The Depths

 

Les messages suggèrent que l’actrice aurait consenti à des relations sexuelles avec l’homme, qui, en échange, devait lui présenter des dirigeants influents d’Hollywood, et l’aider à décrocher des rôles.

L'enquête initiale, menée par WarnerMedia, n'a donné aucune preuve substantielle de la méconduite de Kevin Tsujihara. Cela dit, une seconde enquête va être lancée, impliquant un tiers pour la mener.

La déclaration officielle du PDG de la Warner Bros. (relayé par THR) comprend des excuses pour son comportement déplacé. Au milieu de ce scandale, il a demandé à chacun de ne pas se laisser distraire par cette controverse et de concentrer son énergie sur son travail.

 

photoKevin Tsujihara est aussi responsable de certains gros problèmes de Justice League

 

« Je regrette profondément d'avoir commis, dans ma vie personnelle, des erreurs qui ont peiné et gêné les personnes que j'aime le plus. Je regrette également profondément que ces actions aient causé de l'embarras à vous tous et à la société. Je me suis rendu compte il y a quelques temps que vous aviez raison d'attendre plus de moi et je me suis donné pour objectif de faire mieux […].

S'il vous plaît, ne laissez pas mes erreurs vous distraire. Il est important que nous restions tous concentrés sur notre travail - et une partie de cela consiste à créer une culture et une entreprise dont nous pouvons tous être fiers. Merci à tous pour tout ce que vous faites chaque jour  pour ça. »

 

Photo Ezra MillerIl a récemment annoncé qu'il voulait des films moins connectés

 

En parallèle, Charlotte Kirk elle-même a dit n’avoir rien à reprocher à Brett Ratner (impliqué dans l’affaire il a été présenté à l’actrice et a échangé des messages avec elle), James Packer et Kevin Tsujihara. Et a laissé entendre que le PDG ne lui avait jamais rien promis.

Qu’il n’y ait pas de preuves d’abus de pouvoirs ou d'abus sexuels permet à Kevin Tsujihara d'éviter plus de remontrances face à ses actes, maintenant devenus publics. En revanche, ce nouveau scandale prouve que ce genre d'exercice préjudiciable sévit toujours et encore à Hollywood.

 

photo The DepthsCharlotte Kirk

Tout savoir sur Kevin Tsujihara

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
JEANVALJEAN
13/03/2019 à 22:35

Ah... parler pour rien dire, tout en osant parler de liberté d’expression, t'es trop fort... change pas !
Le plus drôle, c'est que tu arrive à passer complètement à coter d'un sujet sur le fond tout en essayant de pavoisé sur le forme... merci
La prochaine fois essaye d’être plus concis dans ta façon de répondre... tu sais, parler de cinéma et non de syntaxe et autres expressions vagues... une façon de te complaire, au lieu d’accepter la critique et juste d'admettre que tu n'est qu'un critique cinéma et non un maître à penser qui a raison sur tout !
Je n'oserais pas dire que je te connais ou que je t'es cerné, j'ai bien mieux à faire de mon temps, quoi que.... je dirais juste que tu à l'aire d'avoir un sacré complexe de supériorité....

Simon Riaux - Rédaction
13/03/2019 à 14:40

@JEANVALJEAN

Alors, n'ayant jamais écrit une ligne sur les résultats au box-office de Deadpool 2, je continue de me gondoler.

Quant à la censure d'Ecran Large, un des derniers sites d'actu à laisser les lecteurs commenter librement et sans inscription invasive au passage, elle est bien connue de par le monde, provoquant prolapsus et terreurs nocturne sur son passage.

Notons au passage que votre commentaire prouve avec limpidité combien vous êtes un internaute bridé dans sa libre expression en ce lieu, et combien votre verbe haut, vos connaissances pointues et votre syntaxe cristalline laminent ma modeste personne. Ne changez rien.

Doublement loupé donc, mais jouez encore, un jour vous taperez juste, qui sait.

JEANVALJEAN
13/03/2019 à 14:33

Ah Simon.... un sacré gaillard !
j'aimerais savoir si tu pouvais, nous refaire un de t'es fameux articles sur l'échec commercial de Deadpool 2... je dois dire que j'ai passé un sacré bon moment aussi.... surtout mes collègues !
Mais bon avec Simon rien est moins sure, sachant qu'il ne supporte pas la critique en ce qui le concerne.... hein mon chère Simon, explique nous pourquoi tu passe ton temps a censuré les internautes qui te font passer un inculte.
Allez je t'aime bien quand même.

Simon Riaux - Rédaction
13/03/2019 à 14:14

@JEANVALJEAN

J'ai presque envie de vous retourner la question.

JEANVALJEAN
13/03/2019 à 14:10

Simon Riaux, c'est de l'ironie ?

Simon Riaux - Rédaction
13/03/2019 à 11:32

@JEANVALJEAN

Merci pour ce moment.

JEANVALJEAN
13/03/2019 à 11:26

c'est n'importe quoi.... donc un mec a une relation depuis des mois avec une femme, bien sure consentie, donc aucuns viol, agression, etc... donc le mec lui promet des rôles... sachant qu'il sort déjà avec, Mais non pour les biens pensants, il faut le condamné, car c'est un dangereux maniaque sexuel, un vrai monstre de promettre des rôles a sa compagne sachant qu'il est pdg...
Par contre, des actrices prêtes a coucher pour avoir des rôles, sans qu'elle sois forcées, alors q'elle ont le choix de dire non et de dire tout simplement à ces hommes, d'aller se faire.......
mais non les actrices qui acceptent sont de pauvres victimes qui ont acceptée a contre coeur des rôles dans de grosse productions,,, bien sure certaines avec le temps sont devenue de grosse stars et la ont se retrouve avec des actrice qui 10, 15 ans plus tard, qui se disent marquée et traumatisée !
Mouais...

Disney
12/03/2019 à 19:19

Tant mieux

jorgio69
12/03/2019 à 17:58

Il a baisé Zack Snyder ?
En fait oui, dans un certain sens !!

corleone
12/03/2019 à 15:48

lol justice league ... une fois de plus.... Vous savez quoi? j'aimerai bien un film sur les coulisses de Justice League... se serait top... un vrai film aitobiographique de la vie de Justice league.

votre commentaire