Netflix vs Spielberg : pour Ben Affleck, Netflix aide à définir "l'avenir du cinéma"

Camille Vignes | 5 mars 2019 - MAJ : 09/03/2021 15:58
Camille Vignes | 5 mars 2019 - MAJ : 09/03/2021 15:58

Après les attaques de Steven Spielberg à l’encontre de Netflix, c’est au tour de Ben Affleck de prendre position.

Steven Spielberg a fait connaitre son avis sur Netflix il y déjà plusieurs mois mais les Oscars, et notamment les 10 nominations de Roma (dont trois statuettes à la clé), auront réveillé les griefs du cinéaste à l’encontre de la plateforme.

Selon lui, les films issus de plateformes SVoD et autres téléfilms ne peuvent être qualifiés de cinéma et n’ont pas leur place dans une cérémonie comme les Oscars.

 

Photo Ready Player OneMise en abîme du cinéma avec Ready Player One

 

Après la riposte récente de Netflix et d’autres cinéastes sur ces allégations, et alors en pleine promotion pour Triple frontière, film Netflix qui sortira le 13 mars, Ben Affleck a fait connaitre ses positions au micro de l'agence de presse américaine AP.

« Faire un film pour Netflix n’est en rien différent de faire film n’importe où ailleurs. On essaie juste de faire notre travail. »

Pour lui, le service de streaming aide à définir ce que va être le futur du cinéma et de la distribution. Et tout le débat qui agite les cinéastes aujourd’hui n’est que la preuve que ce business est en pleine mutation, tout comme le cinéma s’est transformé en passant du muet au parlé ou du noir & blanc à la couleur.

 

photo, Ben AffleckBen Affleck dans Triple Frontière

 

« Les films ont survécus et je pense qu’ils survivront. Des gens travaillent pour définir ce qu’il [ndlr : le cinéma] va devenir. »

Même si pour le moment les langues se délient doucement, progressivement les camps pro/contre Netflix se forment. Xavier Dolan a plus ou moins rejoint le rélisateur de Ready Player One du côté des détracteurs, et on sait déjà que Martin Scorsese, les frères Coen et maintenant Ben Affleck sont de l'autre.

On attend donc les prochaines déclarations...

 

photoLe groupe armé jusqu'aux dents

Tout savoir sur Roma

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Annabella latina
14/03/2019 à 06:52

Dans ce lä spuelberg doit aussi s'en prendre a amazon prime , hulu etc

Teknfree
06/03/2019 à 14:21

La non carrière de Ben Affleck à fait ma journée. Le gars il a une carrière énorme depuis 10 ans. Après on peut ne pas l'aimer mais faut rester objectif.

Cacouac
06/03/2019 à 12:43

@Mouah

Cette décennie, Affleck a parmi d’autres choses réalisé 3 films dans lesquels il a joué (avec, en prime, un Oscar du meilleur film), tourné avec Fincher et Malick, été Batman…
J’en connais beaucoup qui pourraient lui envier sa "non-carrière".

Mouah
05/03/2019 à 23:04

Ben Affleck n a plus de carriere cine Donc son avis on s. en tape par. Contre celui d un réalisateur de renom qui sait ce qu il dit. On le prend

MystereK
05/03/2019 à 19:12

@tlantis, comme le dit Djack, c'est surtout se faire un film, ou se faire une toile, ou en faire DU cinéma, mais en quoi ces expressions change le problème ? Il y a aussi des expression avec le mot charrue et boeufs, mais elfes ont disparus au profit de la mécanisation.

Vous vous trompez de combat.

Le plus important : Le film ! L'oeuvre
Après vient l'expérience du visionnement : là ce n'est pas pareil partout, même dans les cinémas. Il y a des cinémas très différents les uns des autres, ils n'offrent pas tous le même confort et il y a des installations privées qui sont supérieures à ce qu'on trouve dans certains cinéma.
Ensuite il y a l'opportunité : est-il passible d'aller 365 jours pas an au cinéma ? Je ne crois pas! Le film que je veux voir est-il encore à l'affiche ? Souvent, non, car l'exploitation des petits films est tronquées au profit des grosses production, ou tout simplement je ne vit pas à Paris ou à Lyon ou n'importe quelle autre grande ville.

Tous ces moyens sont complémentaires, et comme je l'ai dit sans une autre discussion, Netflix n'est pas l'ennemi du cinéma parce que dans les pays où il n'y a pas de loi stupide sur la chronologie des médias, les films Netflix peuvent être exploités en salle (demain je vais voir le Coen et j'ai déjà vu Roma au cinéma). Netflix est surtout l'ennemi de la TV car comme on disais dans le temps pour une autre chaîne sur le déclin : je ne regarde pratiquement plus la TV, je regarde Netflix,

Question expérience il y a bien mieux que le cinéma, c'est la VR. C'est largement au-dessus d'une expérience cinéma, pourtant on regarde cela sur un tout petit écran et on est isolé du reste du monde, Depuis que j'ai essayé, je rêve de grosse production en VR, tout seul chez moi sur un film de 2 heures en pleine immersion. Cela prouve que tout est relatif.

GEGE La pluaprt de ce qu'on appelle des production Netflix ne le sont pas vraiment, ce sont des production de cinémas normale raachetée ou distribuée par Nerflix.Et il y en a beaucoup de très grande qualité, après le reste c'est surtout une question de goûts pas de qualité, mais il y a des dizaine de "production" Netflix qui sont vraiment bien.

gege
05/03/2019 à 17:21

le problème c'est qu'avant il y avait une vrai différence en thermes de qualité de production entre cinéma et téléfilm, netflix a pendant longtemps eu des films digne de mauvais direct 2 dvd et même s'il hausse le niveau petit à petit le cinéma reste le cinéma (si je rajoute un moteur à mon vélo ça n'en fera pas une moto ) et si les oscars veulent resté les oscars alors ils n'ont qu'a resté ferme comme le festival de cannes

Ricouille31
05/03/2019 à 16:57

lol celui qui est à côté de la plaque c'est toi @tlantis: où as-tu lu que Ben Affleck disait que c'était la même chose d'aller au cinéma ou de rester dans son canapé à regarde netflix ? Il dit que c'est le même métier d'acteur, et que les films survivront au cinéma.
Si il dit autre chose, ce n'est pas sur cet article

Masashi
05/03/2019 à 15:26

@tlantis : il me semble que ce n'est pas Ben Affleck qui parle du noir et blanc dans l'article...

Pour ce qui est du film, de l'art en lui même (le jeu d'acteur, les prises de vue et de son, la mise en scène etc.) ca reste exactement la même chose et je rejoins plutôt le point de vu de monsieur Affleck. Je pense que la plupart des réalisateurs qui sont contre, font partie d'un génération qui vieillit mal avec les nouvelles mœurs et technologies.
Sans parler des budgets alloués plus facilement et de l'accessibilité grandissante aux nouveaux réa. qui font redescendre de leur piédestal ces grands réalisateurs, idolâtrés par des communautés. Il y a un peu trop d’ego là-dessous si vous voulez mon avis.

Paehon
05/03/2019 à 15:21

@ @tlantis

Tout évolue mon bon Monsieur / ma bonne dame :

On va au théâtre ?
On se fait un ciné ?
On va louer un film ?
On se télécharge un film ?
Netflix & chill ?

Djack
05/03/2019 à 15:16

@tlantis perso je dis "j'vais me faire un film...".

Plus
votre commentaire