Alita : Robert Rodriguez donne des indices sur les suites et leur casting

Mise à jour : 19/02/2019 18:06 - Créé : 19 février 2019 - La Rédaction
La Rédaction | 19 février 2019 - MAJ : 19/02/2019 18:06
photo Zapan
177

Alita : Battle Angel est en salles, et ceux qui l’ont vu se demandent forcément si la suite à une chance d’advenir. Son réalisateur en a dit un peu plus.

ATTENTION PETITS SPOILERS !

 

photo Alita Rosa Salazar

 

James Cameron y aura travaillé plus de vingt ans avant d'en confier la mise en scène à Robert Rodriguez. Tout Hollywood se sera référé avec plus ou moins de finesse à son génie cyberpunk, et c’est finalement dans le contexte complexe d’une reprise en main par Disney que la Fox sort Alita : Battle Angel. Blockbuster extrêmement impressionnant et pensé à contrario d’une époque où sa violence et sa radicalité détonnent sévèrement, le film n’est pas assuré d’avoir un jour une suite, malgré sa conclusion appelant clairement à poursuivre les aventures de Gally/Alita.

Et pour cause, si le film de Robert Rodriguez n’a pas explosé en vol comme le prédisaient les plus négatives prévisions outre-Atlantique, son démarrage est très modeste, à fortiori au vu de son colossal budget.

Il n’empêche, le métrage étant réussi et son réalisateur prolixe, il n’en fallait pas plus à ComingSoon pour demander à Rodriguez comment il avait fait pour préparer le terrain à la suite des aventures de son héroïne.

 

photoUn film qui coupe

 

En effet, Alita : Battle Angel contient trois personnages, introduits très rapidement, qui deviendront fondamentaux dans d’hypothétiques suites.

« Il était pratiquement impossible de raconter cette histoire sans inclure ces personnages. Il faut qu’on aperçoive le personnage de Gelda à un moment ou à un autre pour comprendre qu’Alita a reçu un entraînement spécifique, celui du personnage joué par Michelle Rodriguez.

Il est question de comment se joue le Motorball, dont Jashugin est l’un des meilleurs joueurs. Son rôle est bien plus conséquent dans les mangas, et nous ne voulions pas simplement filer le rôle à quelqu’un au hasard dans ce premier film. Et si on arrivait à faire les suites ? Il nous fallait choisir trois comédiens, sans pouvoir véritablement leur offrir de rôles sur lesquels s’appuyer. Et pas de scénario prêt pour la suite.

 

photo, Michelle RodriguezGelda/Michelle Rodriguez

 

Alors nous avons approché des gens que nous connaissons. On connaît Jai. Il est génial, il fait partie de la famille, vous savez, il a fait ce Terminator avec Jim. Et nous avions tous deux déjà travaillés avec Michelle. »

Mais plus encore que les deux protagonistes ci-dessus, c’est bien Nova qui constitue un des personnages les plus marquants de l’œuvre de Yukito Kishiro. Or, dans Alita : Battle Angel, ce méchant diabolique n’apparaît que quelques secondes. Le choix de son interprète (Edward Norton) s’est logiquement avéré crucial.

 

photo

Photo Jai Courtney

Jashugin / Jai Courtney

 

« Comme Jim, c’est quelqu’un de très intelligent, c’est pourquoi nous nous sommes dits que nous avions besoin de lui pour jouer un esprit supérieur comme Nova. C’est la promesse d’un rôle à venir en cas de suite, ce qui n’arrivera peut-être pas.

S’il doit y avoir un autre film, personne ne veut être pieds et poings liés à quelque chose qui ne soit pas plaisant à faire, mais les intéressés nous connaissaient suffisamment pour savoir que nous préparions quelque chose de cool.

C’était tout le challenge. »

Et du coup, il ne vous reste plus qu’à (re)tourner voir Alita : Battle Angel en salles. Ou à relire notre critique.

 

photo, Rosa SalazarUn film qu'il en veut

commentaires

Centauri72
10/03/2019 à 11:36

Un film Américain pour les Européens. Encore une fois le public américain n'est pas concerné...

Il s'agit tout simplement d'une réussite cinématographique esthétique, narrative et renversante aussi intense et forte que Terminator, Avatar. Les personnages sont tous d'une profondeur renversante.

les choix faits dans le scénario laissent au spectateur l'essence du rêve de ce qu'est un bon film de Science Fiction avec les débats qui en suivent. les mauvaises langues pour se justifier de leur insensibilité à la SF évoqueront de la confusion.

A la différence du film Valérian (que j'ai trouvé superbe et dont je regrette très sincèrement l'échec médiatique) ce film ne souffre pas de son casting et j'ai été capté dans le flux rythmé admirablement mis en œuvre.

Oui j'attends la suite pour étancher la soif sur les interrogations si habilement posées dans ce premier volet où rien ne manque.

Geoffrey Crété - Rédaction
09/03/2019 à 20:55

@Resident evil 1 original

... et la Fox a donc tout intérêt à rabaisser les chiffres.
Sinon les 500M sont (aussi) donnés par certains médias sérieux, qui observent et rassemblent les données business.
Et notez que j'ai écrit "vers les 500 millions", donc c'est très clair que je prends ça comme un ordre d'idée, pas une vérité absolue.

"On ne vous entend pas a ce sujet..."
Et pourtant, on parle chaque semaine du BO, et Alita est traité au fur et à mesure, comme les autres films.

https://www.ecranlarge.com/films/box-office/fr

Et pour le reste, comme on l'a déjà dit : on suivra la carrière d'Alita et on reviendra en détail dessus. Comme pour tous les blockbusteurs majeurs. On a une rubrique qui s'appelle L'Heure des comptes, qui fait ça depuis un moment maintenant. C'est là qu'on prend le temps de tout détailler, et une fois que la carrière est finie ou quasi finie.

Pour rappel, on a défendu le film dès juillet 2018, quand on en a découvert de premières images. On a publié une critique positive. Sous-entendre qu'on met de côté le positif, c'est de mauvaise foi (voir le BO hebdo), et parfaitement illogique.

Resident evil 1 original
09/03/2019 à 20:38

@ Geoffrey Crete Les 500 millions dont vous parlez sont donnés par le concurrents de la Fox, qui vous en conviendrez ont un grand intérêt a mentir. La licence Alita battle angel pourrait en effet devenir une espèce de petite licence Star wars. Pour rappel, la Fox, elle dit qu'il faut 350 millions. Faisons la moyenne des deux. Il faut probablement 425 millions a Alita pour rentrer dans ses frais, les ventes de dvd constituant une marge de sécurité.

Sinon, pourquoi ne parlez-vous pas de la reussite de ce film en France et dans le reste de l'Europe de l'ouest? On ne vous entend pas a ce sujet...

Sanglier08
02/03/2019 à 22:18

Très bon film , bien plus intéressant que certaines production de Disney . L'histoire est intéressante , voir émouvante par moment . Le rendu de la 3D est excellent et les scènes d'actions sont pas trop longues et justes . Je ne vois pas trop de '' défaut "" ou de faiblesse sur cette production . Bref un film à voir sans hésiter .

Charlice
26/02/2019 à 19:16

Super film , j’attend avec impatience une futur suite !

J. Ciné
25/02/2019 à 23:27

La véritable honte, c'est qu'on ne laisse aucune chance à ce très bon divertissement face l'arrivée du bulldozer ' Captain Marvel'.
' Alita' est retiré de quasiment tous les grands écrans et les séances disponibles après 15 jours sont réduits à peau de chagrin. C'est vraiment honteux qd on voit la qualité du travail effectué sur ce film. Ce qui rend ' Alita attachant c'est aussi ces personnages principaux qui ont tous une forme de double sens qui les rends humains. Un vrai spectacle aussi bien visuel que narratif. Merci Cameron et merci Rodriguez et bravo aux équipes techniques.

Gemini
24/02/2019 à 19:03

Le film est très bon. Excellente adaptation. j'espère que la suite verra le jour rapidement.

Niku
24/02/2019 à 09:35

J’espère vraiment qu'il y aura une suite, la plupart des défauts qu'on trouve au film peuvent être facilement régler et expliquer avec une suite, que ce soit le scenar, le développement des personnages etc. Mais clairement si suite il y a oublier, déjà le coté candide et simple de ce film on va passer au chose sérieuse. Et c'est la ou sera peut être la force du film : l'évolution du personnage d'Alita.

sylvinception
20/02/2019 à 17:10

Le fait que Cameron confie de tels projets à des tâcherons en dit long sur l'"évolution" du réal de Titanic.

maxleresistant
19/02/2019 à 22:44

@Bob nims
Le film est bien suffisamment adulte, je suis meme étonné qu'il soit seulement PG-13 aux US vu le sang/démembrement/décapitations etc.

Un film Gunnm, ça pouvait pas se faire sans un budget de cette ampleur, et un film qui a ce budget, il faut qu'il soit PG-13. C'est la réalité du marché.

Plus

votre commentaire