James Bond 25 : le scénario du film repart en écriture tandis que la date de sortie prend un bon(d) retard

Camille Vignes | 18 février 2019 - MAJ : 18/02/2019 15:45
Camille Vignes | 18 février 2019 - MAJ : 18/02/2019 15:45
Photo Daniel Craig
80

Après avoir mis du temps à trouver un réalisateur, le nouveau James Bond a encore quelques problèmes et quelques changements à faire.

Au départ, depuis l'embauche de Cary Fukunaga en tant que réalisateur, Bond 25 devait crever les écrans pour la Saint-Valentin 2020. Finalement les studios en ont décidé autrement et ont décalé sa sortie au week-end de Pâques.

Une stratégie qui promet, pour le moment, un week-end sans trop de concurrence. Un repoussée de Bond 25 qui en amène à une autre chez Universal. Fast & Furious 9, dont la sortie était initialement prévue en avril, sera finalement en salles le 22 mai aux États-Unis (week-end précédent le Memorial Day) et dès le 10 mai en France.

 

Photo Daniel CraigAux sports d'hiver en attendant Bond 25

 

Bond 25 semble enfin avoir trouvé sa date de sortie, mais tous les rouages de la machine ne sont pas encore complètement enclenchés. Entre le départ du réalisateur Danny Boyle, l’arrivée de Cary Fukunaga et les rumeurs autour de Rami Malek, le film n'a pas fini de faire parler de lui. 

Et justement, d'après Playlist, c'est le scénario de John Hodge (Trainspotting) qui est maintenant dans le viseur. En effet, Scott Z. Burns, le scénariste de La Vengeance dans la peau a été appelé pour reprendre et réécrire le script original. L’homme est un habitué des réécritures d’urgences puisqu'il avait travaillé (sans jamais être crédité) sur le scénario d’Ocean's Twelve, La Mort dans la peau ou encore Rogue One : A Star Wars Story.

Avec les retours de Naomie Harris (Eve Monneypenny), Ben Wishaw (Q), Ralph Fiennes (M) et de la James Bond girl Léa Seydoux (Madeline Swann dans Spectre) qui semblent être confirmésJames Bond 25 est en plein recrutement. On attend donc d’en savoir plus sur ce nouveau scénario pour connaître les nouveaux visages de ses troupes.

 

Affiche

commentaires

Rudy Mako
20/02/2019 à 16:58

Le permis de tuer pour l'agent number 7 de sa majesté n'a pas encore été ratifié pour la 25e foi? Que fait le conseiller de la Reine à Buckingham?

Sébastien
20/02/2019 à 03:40

Ça semble mal barré.
Pour répondre à "La majorité tout court", si la saga a pu rebondir c'est uniquement grâce à Martin Campbell et Sam Mendes.
Plusieurs problèmes se posent: avoir choisit de "rebooter" la série autour de Daniel Craig. En cas de changement d'acteur, impossible désormais de reprendre là ou le dernier film s'arrête. Il va falloir encore rebooter. Bizarre et compliqué à traiter.
Ensuite, avoir choisi un format feuilletonesque qui ne permet plus justement de partir dans une autre direction avec un nouvel acteur. A moins d'opter pour le format "trilogie" (début-milieu-fin), ça va être compliqué aussi à ce niveau.
Il n'y a clairement plus de "formule" Bond mais un décalque des sagas modernes, mais qui sont par contre basées sur la vision d'un réalisateur différent à chaque fois et non pas/plus celle d'un producteur.
Cette astuce ou ce choix masque néanmoins l'inévitable répétitivité des intrigues. Sans compter que tous les paysages de la Terre ont été de près ou de loin exploités, plus ça va, plus l'éventail des possibles se rétrécit. Je ne dis pas que c'est impossible, mais sans nier la qualité des derniers films (enfin, Casino et Skyfall), on voit bien qu'entre les deux, ils ont le plus grand mal à articuler et faire évoluer le personnage.
Je pense qu'à un moment, ce type de personnage va se faire éjecter hors du temps cinématographique. Le grand écart entre la légende, l'origine du personnage qui s'éloigne, et le contexte comptemporain et l"évolution du cinéma - et de son public- vont le faire disparaitre. J'aime beaucoup James Bond, mais il est définitivement une autre époque. A part des variations autour du même thème, évidemment toujours possibles, je ne vois pas trop où ça peut mener.
D'ailleurs le phénomène concerne toutes les séries au passage quand les producteurs cherchent à tirer un peu trop sur la ficelle. Même leurs reboots ou leur retour (avec les acteurs originaux) n'ont pas laisser beaucoup de traces. Qui vivra verra

La majorité tout court
19/02/2019 à 03:00

"La saga bond commence sérieusement à ressembler à la saga star Wars.
En pleine dérive"

Il faut être sacrément de mauvaise foi pour affirmer une telle chose. C'est bel et bien Craig dans les faits qui en 2006 a redynamiter une saga en pleine dérive avec un film d'action qui fait encore aujourd'hui autorité. C'est ce même Craig qui en 2012 a permis à la franchise de franchir la barre symbolique du milliard de dollar avec un épisode crépusculaire aux enjeux shakespearien.

Certes, malgré un Spectre anecdotique, je croise les droits pour que sa dernière itération dans le costume ne soit pas seulement un succès public, mais aussi critique. Avec Cary Fukunaga aux commandes, je me fais pas trop de soucis néanmoins, c'est un cinéaste exigeant qui a fait ses preuves.

Zoom7
18/02/2019 à 20:41

Pas étonnant vu que wade et purvis sont scénaristiquement limités. Il pourrait pas ressusciter vesper lynd au passage pendant qu on y est ??

Baneath88
18/02/2019 à 19:44

J'espère que ce dernier volet de l'ère Craig bouclera la boucle avec Casino Royale, histoire de redynamitera les codes de la saga histoire de partir avec panache

La majorité silencieuse
18/02/2019 à 18:30

La saga bond commence sérieusement à ressembler à la saga star Wars.
En pleine dérive

Camille Vignes - Rédaction
18/02/2019 à 17:57

@rupert
L'ébauche de script de Hodges avait en effet été retouchée par Purvis & Wade mais pas entièrement abandonnée.
Mais, oui, c'est la bien version augmentée par les deux scénaristes qui est partie en réécriture.

rupert
18/02/2019 à 17:03

non, ce n'est pas le scénario de Hodges qui doit être retouché (celui-ci a été purement et simplement abandonné au départ de Boyle) c'est celui de Purvis & Wade.

addicted2chaos
18/02/2019 à 15:36

A quand une déclinaison en série ?
#sacrilège

votre commentaire