César 2019 : Jusqu'à la garde et Le Grand Bain en tête des nominations, Mektoub et Le Monde est à toi oubliés

Alexandre Janowiak | 23 janvier 2019 - MAJ : 23/01/2019 12:49
Alexandre Janowiak | 23 janvier 2019 - MAJ : 23/01/2019 12:49
Affiche
43

A un mois de la cérémonie, on connait enfin les films nommés pour les César.

Avec dix nominations chacun, Le Grand Bain de Gilles Lellouche et Jusqu'à la garde de Xavier Legrand, dominent les nominations des César en duo (comme, hasard des cérémonies, Roma et La Favorite aux Oscars).

Le premier, fort de son succès dans les salles avec plus de 4 millions d'entrées, est notamment porté par quatre nominations pour son casting.  Les actrices Virginie Efira et Leïla Bekhti pour le meilleur second rôle féminin, les acteurs Jean-Hugues Anglade et Philippe Katerine en second rôle masculin.

Jusqu'à la garde, lui, aura fait un marathon pour arriver jusqu'au César. Sorti le 7 février 2018 après avoir été consacré à Venise par deux prix en septembre 2017, le premier film de Xavier Legrand se place en leader et favori dans bien des catégories.

 

photoUn casting bien représenté

 

Derrière ces deux, se trouvent la comédie de Pierre SalvadoriEn liberté !, et le western noir de Jacques AudiardLes Frères Sisters. Les deux films sont nommés neuf fois chacun.

Le premier pourrait bien permettre à Adèle Haenel de remporter son troisième César (après celui de meilleur second rôle féminin pour Suzanne en 2014 et de meilleure actrice pour Les Combattants en 2015).

De son côté, après avoir raté le coche des Oscars pourtant visé par la production américaine, le film du réalisateur d'Un prophète se contentera des César où il pourrait briller à la réalisation, la photographie, au scénario et à la musique grâce à Alexandre Desplat (nommé aussi cette année à l'Oscar pour L'île aux chiens)

 

PhotoBenoit Debie en favori pour la photographie ?

 

Parmi les autres nommés, on retrouve La Douleur en premier gros outsider avec ses huit nominations. Mis de côté par les Oscars alors qu'il avait été choisi pour représenter la France pour la statuette du meilleur film en langue étrangère, le sublime drame de Emmanuel Finkiel pourrait bien se rattraper sur le hexagonal.

Juste derrière, Pupille de Jeanne Herry avec sept nominations, puis Mademoiselle de Joncquières d'Emmanuel Mouret et Guy d'Alex Lutz avec six nominations feront office d'électrons libres, où tout semble possible. 

 

Photo Benjamin Biolay, Mélanie ThierryAprès la douleur des Oscars, le bonheur des César ?

 

A noter, parmi les absences remarquées : celle de Mektoub My Love de Abdellatif Kechiche, tout juste représenté par la nomination de Ophélie Bau au César du meilleur espoir féminin. Même chose pour le superbe Monde est à toi de Romain Gavras, seulement nommé deux fois avec Isabelle Adjani en meilleure actrice dans un second rôle et Karim Leklou pour le meilleur espoir masculin.

On remarquera aussi dans la catégorie reine, l'absence de tous les films français sélectionnés en compétition pour la Palme d'Or en 2018. Ainsi Les Filles du soleilUn couteau dans le cœur et En guerre en reçoivent aucun nomination. Seul Plaire, aimer et courir vite a réussi à s'incruster avec la nomination de Denis Podalydès au meilleur second rôle masculin.

Parmi les autres oublis majeurs, Les Confins du monde de Guillaume Nicloux et évidemment l'incroyable Climax de Gaspar Noé qui faisait parti de nos tops de l'année 2018.

 

photoOn aurait bien vu Climax débarquer comme ça parmi les nommés

 

La 44e cérémonie des César 2019 se déroulera le 22 février prochain. Kad Merad sera le maitre de cérémonie et c'est Kristin Scott Thomas qui sera la présidente de cérémonie. Un César d'honneur sera également décerné à l'acteur américain Robert Redford pendant la soirée.

 

La liste complète des nommés :

 

Meilleur Film :

En liberté !
Guy
Jusqu'à la garde
La Douleur
Le Grand Bain
Les Frères Sisters
Pupille

Meilleur premier film :

L'amour floue
Les Chatouilles
Jusqu'à la garde
Sauvage
Shéhérazade

 

photo, Adèle Haenel, Damien BonnardEn liberté ! pour créer la surprise ?

 

Meilleur réalisateur :

Jacques Audiard – Les Frères Sisters
Emmanuel Finkiel – La Douleur
Jeanne Herry - Pupille
Xavier Legrand – Jusqu'à la garde
Gilles Lellouche – Le Grand Bain
Alex Lutz - Guy
Pierre Salvadori - En Liberté !

Meilleur acteur :

Edouard Baer - Mademoiselle de Joncquières
Romain Duris - Nos Batailles
Vincent Lacoste - Amanda
Gilles Lellouche - Pupille
Alex Lutz - Guy
Pio Marmaï – En liberté !
Denis Ménochet – Jusqu'à la garde

Meilleure actrice :

Elodie Bouchez - Pupille
Cécile de France - Mademoiselle de Joncquières
Léa Drucker - Jusqu'à la garde
Virginie Efira – Un amour impossible
Adèle Haenel – En liberté !
Sandrine Kiberlain – Pupille
Mélanie Thierry - La Douleur

 

Photo Thomas Gioria, Denis MénochetThomas Gioria et Denis Ménochet dans Jusqu'à la garde et bientôt sur la scène des César ?

 

Meilleur acteur dans un second rôle:

Jean-Hugues Anglade – Le Grand Bain
Damien Bonnard - En liberté !
Clovis Cornillac - Les Chatouilles
Philippe Katerine – Le Grand Bain
Denis Podalydès – Plaire, aimer et courir vite

Meilleure actrice dans un second rôle:

Isabelle Adjani - Le Monde est à toi
Leila Bekhti - Le Grand Bain
Virginie Efira – Le Grand Bain
Audrey Tautou – En liberté !
Karin Viard - Les Chatouilles

 

photoKarin Viard et Clovis Cornillac en embuscade

 

Meilleur espoir masculin:

Antony Bajon – La Prière
Thomas Gloria - Jusqu'à la garde
William Lebghil - Première année
Karim Leklou - Le Monde est à toi
Dylan Robert - Shehérazade

Meilleur espoir féminin :

Ophélie Bau - Mektoub my love
Galatéa Bellugi - L'Apparition
Jehnny Beth - Un amour impossible
Lily Rose Depp - L'homme fidèle
Kenza Fortas - Shéhérazade

 

photo, Karim LeklouKarim Leklou, notre favori pour le meilleur espoir masculin

 

Meilleur scénario adapté :

Les Chatouilles
La Douleur
Les Frères Sisters
Mademoiselle de Joncquières
Un amour impossible

Meilleur scénario original :

En liberté !
Le Grand Bain
Guy
Jusqu'à la garde
Pupille

Meilleure photographie :

La Douleur
Les Frères Sisters
Le Grand bain
Jusqu'à la garde
Mademoiselle de Joncquières

Meilleur montage :

Les Chatouilles
En liberté !
Les Frères Sisters
Le Grand bain
Jusqu'à la garde

 

photo, Alex LutzPour le scénario, Guy a toutes ses chances

 

Meilleurs costumes:

La Douleur
L'Empereur de Paris
Les Frères Sisters
Mademoiselle de Joncquières
Un Peuple et son roi

Meilleurs décors :

La Douleur
L'Empereur de Paris
Les Frères Sisters
Mademoiselle de Joncquières
Un Peuple et son roi

Meilleur son :

La Douleur
Les Frères Sisters
Le Grand bain
Guy
Jusqu'à la garde

 

photo, Cécile de France, Edouard BaerMademoiselle de Joncquières en leader pour les costumes et les décors

 

Meilleure musique originale :

Amanda
En liberté !
Les Frères Sisters
Guy
Pupille
Un amour impossible

Meilleur film étranger:

3 Billboards
Capharnaüm
Cold War
Girl
Hannah
Nos Batailles
Une affaire de famille

Meilleur film d'animation :

Astérix le secret de la potion magique
Dilili à Paris
Pachamama

 

photoUn César pour Alexandre Astier ?

 

Meilleur film documentaire :

America
De chaque instant
Le Grand Bal
Ni juge ni soumise
Le Procès contre Mandela et les autres

Meilleur film de court-métrage :

Bragino
Les Indes Galantes
Kapitalistis
Laissez-moi danser
Les Petites Mains

Meilleur film court métrage d'animation :

Au coeur des ombres
La mort, père et fils
Raymonde ou l'évasion verticale
Vilaine fille

 

Affiche officielle

commentaires

Dirty Harry
24/01/2019 à 11:31

zapper Gaspar Noé pour la nomination du meilleur réalisateur c'est tout de même avoir de la boue dans les yeux : tout Climax tient par un gros challenge de réalisation, qu'on aime ou pas le film c'est tout de même évident.
Jacques Audiard tient toujours de préféré pour moi mais Jusqu'à la Garde était épatant. Simple mais furieusement prenant (et le gamin est très bon).
Pas vu le Grand Bain ou le Monde est à toi faut que je me rattrape.

Roukesh
24/01/2019 à 10:51

Benoit Debie, à la photo, ça me paraît être le mieux placé. Par contre d'un point de vue photo, je l'aurais plus nommé pour Climax du coup.

KibuK
23/01/2019 à 21:59

Il y a quand même beaucoup de films qui ressemblent à des téléfilms dans cette sélection.

Dutch Schaefer
23/01/2019 à 18:29

Jusqu'à la Garde! Enooooooooorme claque! (j'ai adoré!)
Le Grand Bain! Comment faire du "populaire" tout en gardant la qualité! (Ma surprise 2018!)

Meuk
23/01/2019 à 16:59

@Sanchez "Le monde est à toi" mérite les Cesar du meilleur film, meilleur réalisateur, meilleur espoir masculin Karim Leklou, meilleur second role féminin Adjani (ou pour Oulaya Amamra), meilleur second role masculin pour Cassel (ou pour François Damiens), meilleur scenario, meilleure photo, meilleur son, meilleur montage. Bref, c'est le meilleur film de l'année et puis c'est tout !

charlie
23/01/2019 à 13:58

Vous avez oublié les tuches, nommé et seul candidat dans la catégorie "film dont le nombre d'entrés nous fait comprendre le mouvement des gilets jaune."

Sanchez
23/01/2019 à 13:55

Non mais « le monde est à toi » n’a rien à faire là dedans

trashyboy
23/01/2019 à 13:05

Absence de Félix Maritaud :(

votre commentaire