Viré de chez Pixar, John Lasseter devient le patron d'un autre studio d'animation malgré le scandale

Christophe Foltzer | 10 janvier 2019 - MAJ : 27/02/2019 15:44
Christophe Foltzer | 10 janvier 2019 - MAJ : 27/02/2019 15:44

Depuis plus d'un an, Hollywood a entamé un cycle d'auto-nettoyage suite à l'éclatement de l'affaire Harvey Weinstein. Et pas mal de monde est tombé. Même certains qu'on n'aurait jamais pensé tant ils ont enrichi notre vie.

Et parmi eux, en tête, on trouve évidemment John Lasseter. Inquiété par des accusations de méconduite sexuelle fin novembre 2017, il avait été mis sur la touche pendant 6 mois, le temps que le studio Pixar le fasse un peu oublier et sache quoi faire de lui. Quand, en juin dernier, de nouvelles accusations ont fait surface, l'affaire semblait entendue : Lasseter ne pouvait plus rester à la tête du studio.

 

Image 441079Woody

 

Peu de temps après, nous avons appris qu'il quitterait effectivement ses fonctions à la fin de l'année 2018 et qu'il serait remplacé par Pete Docter et Jennifer Lee, deux figures légendaires de l'animation made in Disney / Pixar. Mais on ignorait ce qu'il allait advenir de Lasseter, que l'on pensait quand même pas mal grillé et dont on voyait mal comment il pouvait se relever de telles accusations.

Finalement, ça va plutôt bien pour lui puisqu'il ne restera pas au chômage très longtemps. En effet, le site Slashfilm nous apprend qu'il a déjà retrouvé du travail puisqu'il a été nommé big boss de Skydance Animation, la branche animée de la société responsable, entre autres, des effets spéciaux de Mission : Impossible - Fallout. Une nouvelle qui n'a pas fait que des heureux puisque le collectif Time's Up, qui s'est formé en parallèle de tous ces scandales et qui défend les femmes dans l'industrie, a publié un communiqué bien remonté dans la foulée :

 

photo Pete Docter et Jennifer LeePete Docter et Jennifer Lee

 

"La décision du studio Skydance d'engager John Lasseter à la tête du département animation prouve et perpétue l'idée que le système est corrompu, puisqu'il permet à des hommes d'agir sans connaitre de conséquences. A une époque où nous ferions mieux de donner la parole à beaucoup de voix talentueuses qui restent sous-représentées, Skydance Media prodigue une nouvelle place de pouvoir, d'importance et de privilèges à un homme qui a été accusé à de nombreuses reprises d'agressions sexuelles sur son lieu de travail... Ces décisions ont des conséquences. Et donner une telle place à un homme pareil c'est fermer les yeux sur ses agissements."

Une décision qui crée logiquement la polémique et qui pourrait ressembler à un geste suicidaire de la part de Skydance Media, dont la branche animation n'a pas encore sorti un seul film, bien que deux soient actuellement en préparation. Une décision dont le studio s'est justifié en interne par un mémo expliquant que "la décision n'a pas été prise à la légère". Reste maintenant à savoir comment ils vont gérer Lasseter.

 

Image 441087

commentaires

jorgio69
10/01/2019 à 19:12

C'est fou comment la bêtise des uns (Disney et son image en l’occurrence) fait le bonheur des autres.
Si pour eux les artistes sont justes des personnes lices et sans histoires, je pense qu'on a pas fini de bouffer des films infâmes comme "Un raccourci dans le temps"...
Enfin "bouffer", ce film s'est prit un joli vent (ou pet) de la part du public...
Bien fait Mickey !!

Number6
10/01/2019 à 13:56

@ lol

Je pense que Lasseter n'était qu'un nom sur cars 2 et que le vrai réal était brad Lewis. Mais sur le fond je suis d'accord. Ou comment j'ai préféré planes 2 à cars 2

Lolilol
10/01/2019 à 13:23

John Lasseter nous a tous agressé avec Cars 2... Au bûcher direct !

Number6
10/01/2019 à 12:00

@ saiyuk.

Même avis que toi. Tant que aucune preuve n'est faite, il restera juste un accusé avec présomption d'innocence. Certes à ne pas prendre à la légère ces accusations mais ne pas tirer à boulet rouge sur ce type.

Saiyuk
10/01/2019 à 11:17

Bon....faut bien peser ses mots dans ce genre de cas. A la différence de Weinstein il n'est pas en procés, donc pas encore coupable (d'ailleurs n'est ton pas innocent jusqu'a la preuve du contraire...). Je ne veut pas dire qu'il n'a rien fait et que je suis aveugle, mais que tout ceci est tellement trouble qu'il faut essayer de voir les choses au plus juste. Est ce que son attitude etait limite ? certainement. A t'il violé ou forcé des femmes a coucher ? a priori non. Je ne veut excuser personne de son comportement si celui-ci est totalement merdique, et je suis plus en soutien des femmes que de dire qu'elles font chier les feministes, mais n'a t'on jamais nous-même depasser certaine bornes sans etre un predateur ? fait de blagues machiste ? maté un peu trop un decolleté ? si on a aucun pouvoir (ce qui n'est pas le cas de Lasseter ou Weinstein) est on un predateur si on drague une collegue ? bref pleins de question sur lequel il faut a mon avis avoir une certaine retenue tant que rien n'est sur, jugé, ou réellement établi. et si mon post est mal compris je vais me faire lyncher....

Christophe Foltzer - Rédaction
10/01/2019 à 09:45

@number6 :
Pour l'instant, aucune nouvelle d'un quelconque procès en cours.

Number6
10/01/2019 à 09:35

Skydance à un serpent dans la botte. Sinon, je lis accusations et non condamnations. Qu'en est-il de ces déboires juridiques ?

votre commentaire