Avant Glass : Shyamalan parle du moment où sa carrière a vraiment failli être terminée

Créé : 10 janvier 2019 - Camille Vignes
Affiche, Bruce Willis
33 réactions

Shyamalan est de nouveau dans le vert grâce à Split et avant la sortie de Glass, le réalisateur a voulu expliquer son long passage à vide.

Le public a fait de Split un gros succès (62/100 sur Metacritic, 76% sur RottenTomatoes, plus de 278 millions au box-office) plus de 15 ans après la sortie d'Incassable, créant ainsi ce qu'on pourrait appeler le SCU (Shyamalan Cinematic Universe). L’arrivée de Glass le 16 janvier prochain attise les curiosités et le réalisateur a bien évidemment été interrogé sur les années sombres qu'il a vécues entre Incassable (2000) et Split (2016).

Car entre le succès phénoménal de Sixième Sens en 2000 et son retour par la petite porte avec The Visit en 2015, il y a eu une chute claire et nette dans le coeur du public et de la critique. La Jeune fille de l'eau, son premier flop au box-office, a été le premier signal, d'autant qu'il a coïncidé avec une décision de tourner le dos à Touchstone Pictures et Disney, qui n'étaient pas convaincu par son scénario. Phénomènes n'a pas réellement redressé la barre, et son passage au blockbuster pur avec Le Dernier Maître de l'air et After Earth non plus.

Au micro de Vulture, M. Night Shyamalan revient sur cette période, et en assume la responsabilité :

 « J’avais arrêté de filmer des choses me permettant de trouver la paix. Je suis celui qui a permis que cela se produise. Je n’ai pas pris les bonnes décisions. Et vous êtes complice de ça lorsque vous prenez autant d’argent pour faire un film ».

 

photo, M. Night ShyamalanShyamalan sur le tournage de Glass

  

Le réalisateur explique qu’il pensait racheter ses échecs aussi bien créatifs que financiers, en auto-produisant The Visit grâce à un emprunt de 5 millions de dollars. Persuadé que les studios se bousculeraient pour acheter un thriller entièrement réalisé par ses soins, il raconte ne pas s'être douté une seconde que personne n'en voudrait. 

"Cette version du film était là seulement six semaines après la fin du tournage. C'était vraiment fou de ma part de la montrer. Mais je me suis dit, 'Je vais vendre ce film dès maintenant comme ça je sais que je ne vais pas perdre d'argent, que ma carrière n'est pas terminée, et que je n'ai pas à vendre ma maison'. Parce que, bien sûr, qui ne voudrait pas d'un thriller fait par moi, hein ? Et bien, tout le monde. Tout le monde ne voulait pas d'un thriller fait par moi, apparemment."

 

photo, Deanna DunaganThe Visit, le film qui a tout changé

 

On connait la suite : Jason Blum a fini par récupérer le projet. Grâce à Blumhouse Productions, spécialiste des petits films d'horreur au gros succès, The Visit a fini par encaisser presque 100 millions de dollars. Bien assez - comparé au petit budget de départ – pour permettre à Shyamalan de se remettre dans les rails et d’écrire Split

L'arrivée de Glass au cinéma, le dernier chapitre de la trilogie de Shyamalan après Incassable et Split, est le terreau de nouvelles spéculations puisque certains voient déjà le réalisateur entamer une nouvelle franchise à la suite de celle-ci. Mais il a tenu à rétablir la vérité. S’il a bien la possibilité d’en faire une, il n’en aurait tout simplement pas l’envie.

Glass sera au cinéma à partir du 16 janvier et notre critique est déjà déjà disponible !

 

commentaires

Anti Jupiter 10/01/2019 à 14:02

J irais voir quand meme le film ét @euh je vais aller voir l interview merci

Euh 10/01/2019 à 11:58

L'interview c omplète pour les anglophones que ça intéresse, assez intéressante :

https://www.vulture.com/2019/01/m-night-shyamalan-in-conversation.html

votre commentaire