Glass : M. Night Shyamalan va-t-il continuer à développer son univers étendu après le film ?

Mise à jour : 08/01/2019 09:59 - Créé : 8 janvier 2019 - Christophe Foltzer
Christophe Foltzer | 8 janvier 2019 - MAJ : 08/01/2019 09:59
Affiche, Samuel L. Jackson
104

On vit quand même une époque formidable, mine de rien. Dans la mesure où absolument tout peut se produire. Des gros beaufs à la tête de pays forts, des remakes et autres reboots en pagaille et même des films qu'on n'attendait plus. Une époque formidable on vous dit.

Mais là, on va quand même se la jouer premier degré parce qu'on parle de Glass. Enfin non, de Split. Ou d'Incassable, on ne sait plus trop. Bref, on parle du SCU, le Shyamalan Cinematic Universe. Et c'est vrai qu'il nous a tous pris par surprise le bougre, à la fin de Split, quand on a entendu les premières notes du thème d'Incassable et qu'on a retrouvé David Dunn.

 

photo, James McAvoyOn en frétille d'impatience

 

On est passé en mode kiki tout dur direct, parce que le film réparait une énorme injustice : alors qu'Incassable est probablement l'un des meilleurs films de M. Night Shyamalan, qu'on nous promettait une suite, elle n'est jamais arrivée et il a fallu presque 20 ans pour que cela se produise. En mode mineur puisque le réalisateur n'est plus au sommet depuis longtemps, qu'il se tape des budgets plus modestes chez son poto Jason Blum, mais ça reste quand même un gros événement pour la communauté.

Comme c'est un gros malin, on s'attend à ce que Shyamalan nous retourne le cerveau avec Glass, qu'il nous prépare un bon gros twist à l'ancienne et tout le toutim. Mais, plus que tout, on se demande si, en cas de succès, ce ne pourrait pas être le point de départ d'une toute nouvelle franchise. Une question à laquelle il a bien voulu répondre au micro de Vulture :

 

photo

 

"Nous ne ferons pas de suite au film. Je possède les droits sur les suites de tous mes films, justement pour éviter de les faire. Un univers étendu ne m'intéresse pas du tout. Il n'y a aucun danger là-dedans, ou plus simplement, il n'y a pas suffisamment de danger. Pour moi, mon arme n'est pas de confronter des effets pyrotechniques à d'autres effets pyrotechniques, je ne suis tout simplement pas bon là-dedans. Avengers et les gros films comme ça, je ne comprends absolument pas comment ils arrivent à les faire."

Donc voilà, Glass devrait être le point final d'une trilogie qu'on n'attendait pas. Et c'est peut-être mieux comme ça, plutôt que de capitaliser ad-nauseam sur quelque chose de populaire avec le grand risque de le pourrir rapidement. Il n'empêche que, le 16 janvier prochain, on sera dans les salles avec un petit parfum des années 2000 dans les narines. On croise les doigts.

 

Affiche française

commentaires

stpo
10/01/2019 à 15:42

@Akitrash

"Les goûts et les couleurs ça ne se discute pas" on est d'accord.

passe une bonne journée.

Akitrash
10/01/2019 à 09:58

Et pour Glass j'ai passé un bon moment (Merci James McAvoy), mais je l'ai trouvé un peu brouillon et trop précipité dans sa chute... Je pense que le film aurait mérité d'être plus réfléchi et que M. Night Shyamalan aurait du prendre plus de temps pour construire son récit... Voir prendre plus recul après Split.

Akitrash
10/01/2019 à 09:54

@stpo

Les goûts et les couleurs ça ne se discute pas... D'ailleurs si on regarde bien l'eau est également un élément essentiel d'Incassable, puisque c'est un peu la Kryptonite de David Dunn, la jeune fille de l'eau (c'est dans le titre), mais aussi le dernier Maitre de l'air, etc...

Après tu peux l'interpréter comme tu veux... Mais j'ai trouvé les ficelles de Signes un peu faciles et un peu lourde... Bien sûr on ne peut pas résumer que le monde est sauvé à cause d'un verre d'eau... Mais au final, c'est un peu l'élément déclencheur de la défaite des aliens...

Pour ma part je dirais simplement qu'à part avec Incassable et Split, le cinéma de Shyamalan ne m'emballe pas vraiment...

stpo
09/01/2019 à 23:35

@Akitrash,

Il ne sauve pas le monde avec un verre d'eau, par la radio, on apprend que les ET commence déjà à partir. Il y a juste à un moment dans le film, un caméo du réal qui explique que les ET se focalisent dans des endroits éloignés de l'eau. (un des signes)

Mel Gibson dans le film sauve juste son enfant en comprenant que les choses dictées par sa femme mourante et qui semblent farfelues ne le sont pas. Puis, l'asthme, les verres d'eau laissés ça et là par sa fille viennent lui confirmer qu'il est dans le vrai, qu'il voit enfin les signes.

Du point de vue du personnage , c'est du déterminisme religieux en gros quoi. Les choses les plus anodines comme les plus dramatiques on forcément un sens, ce qui le conforte par la suite à reporter la tunique.

Signes est supérieur aux autres, il passe mieux l'épreuve du temps pour moi.

Akitrash
09/01/2019 à 08:18

@Number6

Bien sûr on a le droit de ne pas être d'accord, et je consent à tes avis prononcés de manière très respectueuse (Merci!). Néanmoins je ne garde pas un grand souvenir de 6ème sens, lorsque j'ai vu le film au cinéma j'avais anticipé la fin dès l'apparition de Bruce Willis... J'avais à l'époque préféré Stir of Echoes (Hypnose) avec un Kevin Bacon réellement habité, et un récit plus habile et plus adulte. Pour Signes, je trouve que twist final ruine la totalité du film... Sauver le monde avec un verre d'eau... Dur à croire... Le Village était plutôt sympa, mais pareil j'avais rapidement anticipé la fin, Shyamalan s'inspirant de films des années 70 ayant déjà la même thématique... Je t'avoue qu'après Phénomène j'ai complètement lâché... C'est dommage d'ailleurs, il y avait de l'idée, mais j'ai trouvé le tout longuet et pas aussi bien traité que la Guerre des Mondes avec Tom Cruiise en terme de paranoïa! Donc Split fut une réelle surprise, un retour à un divertissement plus adulte, avec un James McAvoy impressionnant dans sa performance... Tout comme incassable, qui revisitait le thème de super-héros avant même que le genre perce réellement au cinéma... Et puis pour moi c'est l'un des derniers grand film de Bruce Willis avant qu'il parte en roue-libre dans des métrages très très moyens... Je t'avoue que je n'ai pas vécu Split comme un film de super-héros (ou plutôt super-villain), mais l'apparition David Dunn m'a fait sourire, et qu'à ce moment précis je me suis dit: Hey y a une putain d'idée derrière ça... C'était le véritable Twist (élément essentiel au cinéma de Shyamalan ) de Split, et que j'ai trouvé plutôt excitant pour le coup. Mais ça reste un avis perso hein! A chacun ses préférences et je respecte les tiennes.

blablar
09/01/2019 à 00:53

Mr. Glass....c'est son nom d'artiste :)

Euh
08/01/2019 à 18:11

Juste une question, dans la VF d'Incassable, le "Mr. Glass" en question était devenu "Le bonhomme qui casse"... plutôt cohérent puisque c'était un surnom donné par des enfants, mais quid de la VF pour son dernier film ? Problème de cohérence s'ils l'appellent désormais Mr. Glass... Bref : toujours préférer la VO !

Lola
08/01/2019 à 11:45

Oh que oui j ai plein d espoir qu il change un peu la donne actuellement il faut lui faire confiance et le laisser créer son propre univers

Number6
08/01/2019 à 11:29

@ akitrash

Pas d'accord avec toi. Mais je respecte ton avis biensur. Il a le renouvelé le film de fantômes avec le 6e sens, le film de peur, frisson...avec le village. Le thème de l'invasion extraterrestres d'un point de vue religieux en confrontant sf minimaliste avec théologie pour Signes... Peut être peut on trouver des reproches à ces films, mais on ne peut pas dire que l'ambiance n'est pas au rdv et que Willis, Gibson, Phoenix... n'habitent pas ces films. Enfin si on peut le penser, car c'est ton point de vue que je respecte, mais je suis absolument pas d'accord.

Bon après j'arrive à trouver du charme à la jeune fille et à phénomènes, même si pour ce dernier je te rejoins sur l'implication des acteurs. Mais l'ambiance est tjrs la. Pour moi, ces faux pas sont after earth et avatar. Ce qui rejoint les propos de Night S. qui a l'air d'avoir du mal avec les gros budgets et les films à spectacles.
Incassable après restera son Chef d'œuvre et un de celui du genre.

Akitrash
08/01/2019 à 10:44

J'espère que ce Glass sera réussi car Incassable et Split sont quand même les meilleurs films de M. Night Shyamalan. Les seuls films de sa filmographie qui aient une véritable ambiance, et qui soient réellement habités.

Plus

votre commentaire