Le Dune de Denis Villeneuve accueille un Gardien de la Galaxie

Christophe Foltzer | 8 janvier 2019 - MAJ : 09/03/2021 15:58
Christophe Foltzer | 8 janvier 2019 - MAJ : 09/03/2021 15:58

Après un Blade Runner 2049 qui n'a pas vraiment rencontré son public, Denis Villeneuve s'attaque à ce qui est probablement le plus grand défi de toute sa carrière : adapter Dune, le chef-d'oeuvre de Frank Herbert.

Dune, c'est la vie. Un point c'est tout. Rares sont les livres qui nous transportent autant et qui grandissent en même temps que leurs lecteurs. Car, et c'est un fait notable, on peut lire le chef-d'oeuvre de Frank Herbert à n'importe quel moment de son parcours de vie, on y trouvera toujours quelque chose de différent. Si l'on voulait se convaincre du pouvoir des mots, de la vie propre d'un livre, il n'y a qu'à relire ce monument.

 

Photo , Timothée ChalametTimothée Chalamet

 

Evidemment, sa transposition fidèle sur grand écran est l'un des Graals du cinéma. David Lynch s'y est déjà cassé les dents il y a trente ans mais ce n'était pas vraiment de sa faute puisqu'il devait surtout gérer le terrible producteur Dino De Laurentiis qui, en véritable tyran, ne lui avait pas rendu la vie facile. Plusieurs séries ont également vu le jour avec le temps, mais aucune ne semblait capable de capter l'essence du livre.

On se dit donc qu'avec un réalisateur comme Denis Villeneuve, c'est quitte ou double. Si on n'a aucun doute sur l'excellence esthétique du projet, Villeneuve étant particulièrement doué dans l'aspect visuel de ses films, on a déjà plus de doutes sur le fond de l'histoire. Car, même si on aime bien son travail, il faut quand même reconnaitre que ce n'est pas le metteur en scène le plus profond qui soit. Ce qui n'enlève rien à son talent, entendons-nous bien.

 

Photo , Rebecca FergusonRebecca Ferguson

 

Son Dune sera donc réparti en deux films et nous présentera Timothée Chalamet en Paul Atréides tandis que Rebecca Ferguson sera sa mère, Dame Jessica, épouse du Duc Léto et Bene Gesserit félone. C'est à peu près tout ce que l'on savait du casting jusqu'à présent et on s'étonnait qu'on ne nous parle pas des terribles Harkonnens, les ennemis mortels des Atréides qui cherchent à dominer la planète des sables.

 

Photo Dave BautistaDave Bautista

 

C'est désormais chose faite puisque le site Deadline vient de révéler que Villeneuve retrouverait le comédien Dave Bautista (qu'il avait dirigé dans  Blade Runner 2049) pour lui confier le rôle de Rabban, le neveu de l'abominable Comte Vladimir Harkonnen. Un rôle des plus importants dans l'histoire puisque c'est lui qui hérite de la gestion de la planète Arrakis alors même que Vladimir le pousse à augmenter la production d'Epice, la ressource au centre de toutes les convoitises.

Comme en plus Rabban est surnommé La Bête et qu'il ne fait pas dans la dentelle, y retrouver Dave Bautista est clairement une bonne idée. Bref, il ne nous reste plus qu'à en savoir un peu plus sur ce film, considéré par son réalisateur comme un Star Wars pour adultes et d'attendre patiemment la sortie du premier volet, en 2021, en espérant qu'il soit à la hauteur du chef-d'oeuvre dont il s'inspire.

 

Tout savoir sur Dune

Newsletter Ecranlarge
Recevez chaque jour les news, critiques et dossiers essentiels d'Écran Large.
Vous aimerez aussi
commentaires
Bob nims
09/01/2019 à 00:38

Faut pas oublier judorowski qui s'y est casser le dents aussi
A regarder judorowski dune super documentaire sur la question de cette adaptation

trexmaster
08/01/2019 à 21:05

Dune c'est la vie, je suis bien d'accord. C'est pour ça que je me permets d'être tatillon : Vladimir Harkonnen est Baron, pas Comte.

Et sinon comme dit @Flemmard : 2021 c'est loin pu ... :(

Francis
08/01/2019 à 19:19

Je crois que vous n’avez surment pas regardez tout ses films pour dire qu’il ne fait pas des œuvres très profondes!! Je pense ici à un film comme « incendies », qui est remarquable, non pas pour son visuel, mais beaucoup plus pour son histoire très singulière et troublante. Un film qui baigne dans une violence inouïe, sans utiliser les classiques outils pour la faire ressentir, et avec un « plot twist » ma foie, incroyable!
Je pense aussi à « Arrival », qui me parait unique en son genre.
Un sience fiction qui est allé complètement ailleurs des sujets standards!
Le fait d’utiliser le décriptage d’une langue extra-terrestre comme sujet principale fait de ce film un des meilleurs science fictions de tout les temps, à mon avis personnel

Thibault
08/01/2019 à 16:37

Hugh Jackman en Leto ce serait parfait.

Boddicker
08/01/2019 à 16:23

Ouf, en lisant le titre, pendant une seconde j'ai pensé Chris Pratt et je me suis dit que c'était foutu...

lola
08/01/2019 à 13:30

Oh Jax ét la merveille Rebecca Ferguson en plus du talentueux Chalamet hate de voir ca

Flemmard
08/01/2019 à 12:17

2021 c'est loin pu... :(

corleone
08/01/2019 à 10:37

@Alan Smithee pour faire simple dans un film, le scénario, le script ou encore l'histoire sont en principe le "FONDS" tandis que la mise en scène, le visuel, l'image la photographie ou encore le casting et sa prestation(jeu d'acteur) sont "LA FORME" donc on ne saurait apprécier normalement un film en dissociant les 2 (fonds et forme) ou en ne se focalisant que sur l'un des 2.

Geoffrey Crété - Rédaction
08/01/2019 à 09:51

@CineGood

Vous pouvez, puisqu'on en a même tiré un dossier :)

https://www.ecranlarge.com/films/dossier/999758-avant-blade-runner-2049-denis-villeneuve-est-il-un-realisateur-vraiment-genial-ou-tres-surestime

CinéGood
08/01/2019 à 09:46

Dire que Denis Villeneuve est un poseur et, d'un autre côté, encenser Tarantino à longueur de news, médicalement, ça a un nom : la schizophrénie.
Je vais mettre ça sur le compte que vous êtes une équipe de plusieurs journalistes et que chacun a ses opinions. ;)

Plus
votre commentaire