Kevin Feige, le patron de Marvel, dévoile son émouvant dernier entretien avec le grand Stan Lee

Christophe Foltzer | 27 novembre 2018 - MAJ : 27/11/2018 10:35
Christophe Foltzer | 27 novembre 2018 - MAJ : 27/11/2018 10:35

Stan Lee est mort le 12 novembre dernier, à l'âge de 95 ans, et ça a été un gros choc pour tout le monde, à défaut d'être une vraie surprise. On va pas se mentir, on s'y attendait quand même beaucoup.

L'un des papas d'une bonne partie des super-héros du moment a donc tiré sa révérence après une longue et riche carrière, sortant du jeu en pleine gloire, notamment grâce au MCU et à ses caméos. Après le choc, le recueillement, et tout le monde y est allé de son petit hommage, de sa petite anecdote sur les réseaux sociaux, professionnels comme amis ou quidam anonyme.

De quoi prendre conscience de l'étendue de sa popularité et de la place si chère qu'il occupait dans le coeur de pas mal de monde.

 

PhotoStan Lee

 

Si tout le monde aimait Stan Lee et a tenu à lui rendre hommage, Kevin Feige, le patron du studio Marvel et allié de premier choix du bonhomme, a tenu à faire les choses en grand puisqu'il lui a carrément rendu hommage dans les colonnes d'Entertainment Weekly où il s'est permis de raconter son ultime rencontre avec ce grand monsieur. Un au revoir à la mesure du personnage :

"Je suis allé lui rendre visite chez lui. Et il a parlé de ses caméos. Nous parlions de ceux qui allaient arriver à l'avenir, il regardait toujours devant lui. Savait-il qu'il manquait de temps ? Je ne sais pas. Dans sa grande sagesse rétrospective, il était beaucoup plus mélancolique qu'il ne l'avait jamais été. Il parlait beaucoup plus du passé qu'il ne l'avait jamais fait donc peut-être que, quelque part, il savait que c'était la fin."

 

photoSur le plateau des Gardiens de la Galaxie

 

Cela dit, si l'entretien a dû être extrêmement poignant et déchirant, Stan Lee reste Stan Lee et il ne pouvait conclure sans une de ses pirouettes dont il avait le secret :

"Quand je me suis assis à côté de lui durant notre dernière rencontre, la première chose qu'il m'ait dite fut : "Je sais que tu veux que je sois le héros de ton prochain film, mais je me dois d'en rester uniquement aux caméos. Il va falloir que tu laisses le rôle des héros aux autres acteurs. Je suis désolé.""

Un très bel hommage pour un grand homme qui est resté jusqu'au bout celui qu'il était.

 

Photo Stan LeeSacré Stan Lee...

commentaires

Number6
27/11/2018 à 13:21

Papa de nombreux héros, mais il était pas tout seul. Ça m'a rendu évidemment triste de le voir partir, mais il n'a pas fait le boulot seul. Cest comme ce pauvre Bill finger que tout le monde oublie sur batman. On ne retient que bob kane. Mais oui, Stan Lee, ça fait quand même chier.

jorgio69
27/11/2018 à 13:19

Très touchant et adorable.
Comme vous dites. Un grand créatif nous a quitté :'(

votre commentaire