Mads Mikkelsen lutte pour sa survie dans le teaser d'Arctic et sa première affiche

Camille Vignes | 20 novembre 2018 - MAJ : 20/11/2018 14:33
Camille Vignes | 20 novembre 2018 - MAJ : 20/11/2018 14:33

Le teaser d’Arctic, le premier film de Joe Penna, présenté en hors-compétition lors du festival de Cannes de 2018, avec Mads Mikkelsen promet une plongée immersive et glaçante dans les neiges de l’Arctique. 

Joe Penna, signe son premier long-métrage avec la réalistation d'Arctic, attendu en France le 6 février 2019. Le réalisateur brésilien est devenu en dix ans une star de Youtube. Il propose sur sa chaîne MysterGuitarMan des remix improbables d’inventivité et de mise en scène. Pour son premier film au cinéma il frappe fort : son souci du détail et du réalisme a envoyé l’équipe tourner dans la Toundra et dans les montagnes enneigées d’Islande.

Un premier teaser du film vient d'être dévoilé sur Internet :

 

 

« Notre tournage a été épuisant, à la fois physiquement et mentalement. On a eu affaire à des vents de 30 à 40 nœuds. Une pluie glaciale. Des tempêtes de neige. Des routes fermées. Des camions de matériel coincés dans la neige. Des portes de voitures arrachées par le vent. Tout au long du tournage, les conditions météorologiques changeaient toutes les heures, anéantissant la continuité de nos prises. Malgré ces conditions extrêmes, l’équipe a fait preuve de courage. Mads particulièrement » raconte Joe Penna dans un communiqué de presse.

Le teaser offre donc un bon aperçu de l’histoire du film : la survie d’un homme dans le désert hostile, glacial, perdu de l’Arctique. Réfugié dans une carcasse d’avion il a appris à combattre le froid, les tempêtes, à se méfier des ours polaires et à chasser pour se nourrir. On entrevoit Overgård (le personnage principal) se blesser, perturbant l’équilibre précaire qu’il s’était construit dans un environnement où aucune erreur n’est permise.

 

photo, Joe PennaChaleur brésilienne sur le tournage d'Arctic

 

Le réalisateur a donc certainement trouvé la recette du succès : faire suinter par tous les pores de son film la vérité et la rudesse de la survie dans le climat le plus hostile à l’homme en s'y frottant directement. Le film, parabole de l’homme contre la nature, a été propuslé sous les projecteurs de Cannes en 2018 et cherche à montrer la persistance et la détermination d’Overgård. 

L’acteur principal, Mads Mikkelsen, s’est exprimé sur les conditions de tournage, témoignant de la véracité voulu par le réalisateur :

« C’était de loin le tournage le plus difficile de ma carrière, ce qui n’est pas peu dire, parce que je n’ai pas été épargné par les tournages éprouvants. Là, il y avait la nature, le vent glacial, la neige… C’était brutal, pas seulement physiquement, mais émotionnellement. Et comme je suis de toutes les scènes, les longues heures de tournage étaient particulièrement éprouvantes, J’étais en permanence sur la corde raide. »

 

Photo Mads MikkelsenMads Mikkelsen entre Chuck Noland (Seul au monde) et Hugh Glass (The Revenant)

 

Mads Mikkelsen est absent du grand écran depuis son rôle de Kaecilius dans Docteur Strange : The Sorcerer Supreme (2016). Il reviendra donc avec son rôle d’Overgård dans Arctic en 2019. Il avait déjà porté des rôles difficiles, notamment celui du docteur cannibale Hannibal Lecter dans la série éponyme (diffusée entre avril 2013 et août 2015).

En même temps que ce teaser, Arctic a également dévoilé une jolie affiche. Verdict sur le sort d'Overgård, le 6 février prochain en France.

 

Affiche

commentaires

Number6
20/11/2018 à 20:16

Il est où le migou ?

votre commentaire