James Bond : la productrice pense aussi que 007 ne doit pas être une femme

La Rédaction | 8 octobre 2018 - MAJ : 08/10/2018 16:10
La Rédaction | 8 octobre 2018 - MAJ : 08/10/2018 16:10

La productrice Barbara Broccoli pense que 007 est et restera un homme.

C'est l'une des nombreuses questions qui flotte autour de James Bond, le héros de Ian Fleming qui hante les écrans de cinéma depuis James Bond 007 contre Dr. No : à quel point 007 peut-il changer ? De Sean Connery à Daniel Craig en passant par George Lazenby, l'espion a eu de multiples visages, a suivi les modes et refleté son monde, non sans créer de vifs débats sur son physique, son allure ou encore la couleur de ses yeux.

Alors que Daniel Craig entamera son dernier tour de piste dans James Bond 25, qui a perdu le réalisateur Danny Boyle pour gagner Cary Fukunaga, la question d'un 007 éventuellement noir, avec la rumeur increvable d'Idris Elba, fait couler beaucoup d'encre. Presque autant que la vague idée d'un 007 féminin, lancé plus comme une blague qu'autre chose. Mais la productrice Barbara Broccoli a donné son avis sur la question.

 

Photo Daniel Craig Qui pour prendre la relève de Daniel Craig ?

 

Interrogée par The GuardianBarbara Broccoli a ainsi expliqué que l'idée n'était pas intéressante et logique :

"Bond est un homme. C'est un personnage masculin. Il a été écrit comme un homme et je pense qu'il restera probablement un homme. Et c'est bien comme ça."

Surtout, elle pointe du doigt la vraie question : les héroïnes encore trop rares et exceptionnelles dans le genre.

"Nous n'avons pas à transformer les personnages masculins en femmes. Créons plus des personnages féminins et faisons en sorte que l'histoire s'adapte à ces personnages féminins."

Elle signale au passage que James Bond a toujours évolué avec son époque, et qu'elle a pour sa part travaillé sur ce point. Elle explique notamment que la manière dont les femmes sont traitées et écrites dans l'ère Daniel Craig est plus en phase avec le monde. Et nul besoin de brandir la pseudo dictature de #MeToo : la Vesper Lynd interprétée par Eva Green dans Casino Royale, en 2006, était l'une des James Bond girls les plus intéressantes et complexes de toute la mythologie 007.

 

photo, Daniel Craig, Eva GreenL'une des grandes histoires de James Bond

 

Rosamund Pike, James Bond girl de Meurs un autre jour, avait elle aussi exprimé un avis similaire, et encouragé la création de nouveaux personnages d'agent secret féminins. Même chose pour Rachel Weisz, qui pense aussi que le vrai problème est de ne pas avoir d'histoires originales, centrées sur des femmes.

Il faudra rappeler qu'à l'époque de Meurs un autre jour, réalisé par Lee Tamahori, un spin-off centré sur le personnage de Halle Berry avait été annoncé, avant d'être enterré. Et aussi différents puissent-ils être, Spy avec Melissa McCarthy et Atomic Blonde avec Charlize Theron ont rencontré de jolis succès en salles, sans avoir (encore) droit à des suites.

Jessica Chastain a visiblement décidé d'y remédier. Elle sera l'héroïne du thriller Eve, l'histoire d'une tueuse à gages, et sera au casting de 355, une histoire d'espionnes à travers le monde, aux côtés de Marion CotillardPenelope Cruz ou encore Lupita Nyong'o.

 

Image 609967

commentaires

Ethan
10/11/2018 à 21:30

Dommage familial clarke serait parfait pour le rôle

Mechanic
08/10/2018 à 17:40

@corleone

"Enfin une"
Dans l'article, on a Rachel Weisz et Rosamund Pike qui pensent comme elle et l'ont dit y'a un moment déjà.
Et Michael Fassbender (lien au début) qui dit qu'il verrait bien une femme en Bond

"Enfin une", c'est sûr

starwar8 est pas terrible
08/10/2018 à 17:35

- si on transpose 007 avec ses codes en femme ça donne une femme nympho et extrémiste, vive la polémique sur l'image de la femme.

- si on fait un 007 femme en changeant les codes pour adapter ça donne autre chose, donc c'est pas utile de faire 007 et vive la polémique pour la trahison de l'oeuvre, autant faire une licence du film atomic blonde.

corleone
08/10/2018 à 17:35

Enfin une qui reste rationnelle et droite dans ses bottes… euh… sur ses talons!!! Merci pour ta lucidité Barbara.

votre commentaire