Narnia : Netflix reprend la saga et annonce une avalanche de séries et de films

La Rédaction | 4 octobre 2018
La Rédaction | 4 octobre 2018

On aurait pu croire la franchise Narnia essorée, après plusieurs films diversement appréciés et techniquement limités, mais ce serait sans compter Netflix.

Alors certes, les aventures de Caspian, et les dernières odyssées des personnages inventés par C.S. Lewis n’ont pas reçu le meilleur accueil, ni chamboulé l’univers de la Fantasy, surtout à côté du tout premier métrage issu de cet univers, qui entendait à l’époque manger les plates-bandes du Seigneur des Anneaux et de Harry Potter simultanément.

Pour autant, Narnia est très loin d’être une licence démonétisée, leur auteur demeurant un créateur culte outre-Atlantique. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle Ted Sarandos, qui dirige la création de contenu de Netflix, a fait une annonce musclée.

 

Photo NarniaNarnia tel que nous le connaissions au cinéma

 

« Les Chroniques de Narnia de C.S. Lewis ont résonné avec des générations de lecteurs à travers le monde. Des familles entières sont tombées sous le charme de personnages tels que Aslan et tout l’univers de Narnia, c’est pourquoi nous sommes ravis d’être leur demeure dans les années à venir. »

Et une sacrée demeure, puisque le géant de la SVoD développera simultanément des séries et des films adaptés de la licence. Voilà qui ravira les fans, et rappelle une autre tentative audacieuse, mais avortée puis ratée, de transcrire une montagne littéraire en long-métrage et en format sériel : La Tour Sombre

 

Photo Narnia Bon à priori, ça risque de pas mal changer chez Netflix

commentaires

Copeau
05/10/2018 à 09:54

@Tuyen
Tu as tout à fait raison, on sent cette influence également dans le SDA mais à la lecture, j'ai eu l'impression que cette influence était beaucoup plus (trop ?) marquée dans Narnia, notamment vers les derniers livres...

Tuyen
04/10/2018 à 17:32

@ Copeau : si tu regardes bien, dans le Seigneur des Anneaux, Aragorn a un petit air de je ne sais qui... les cheveux longs, la barbe...
Ces auteurs avaient probablement reçu une éducation chrétienne en bonne et due forme, et cela se ressent forcément dans leurs oeuvres, d'autant plus qu'elles sont complètement imaginaires.
D'ailleurs CS Lewis et Tolkien se connaissaient et s'échangeaient régulièrement sur leurs travaux.

Personnellement c'est une très bonne nouvelle. S'ils nous font un truc à la "Perdus dans l'espace" en version fantasy, je serais aux anges !

Flash
04/10/2018 à 17:28

Rien de transcendant, mais rien de honteux dans ces trois films familiaux.

Copeau
04/10/2018 à 15:38

Beaucoup trop christique et catho cette saga littéraire ...

Zanta
04/10/2018 à 15:38

Ca flingue le 4ème film qui devait être confié à Joe Johnston, ça ?
Tant mieux, il mérite mieux que ça...

Stridy
04/10/2018 à 14:15

Cool, j'espère que les gosses seront moins énervants que ceux des films.

votre commentaire